40 000 points Aéroplan + Passe Compagnon
Covid positif

Assurances en cas de test positif avant un retour au pays

En bref

S'assurer lors de vos voyages pour la COVID-19 certes, mais s'assurer aussi en cas de quarantaine suite à un test Positif lors du retour.

À l’heure où les conditions se mettent peu à peu en place pour que les canadiens recommencent à voyager, une question demeure. Qu’arriverait-il si nous testions positif au test PCR avant l’embarquement du retour vers le Canada ?

Assurés et vaccinés

Nous avons pourtant franchi plusieurs obstacles ces derniers mois. Masqués, désinfectés, vaccinés et assurés contre la COVID-19, nous osons regarder à nouveau notre passeport.

Air Canada Covid Featured

Parce que s’il est vrai que :

  • certains assureurs ne couvrent encore la COVID-19 que pour les voyages essentiels,
  • et que d’autres choisissent de ne pas nous couvrir à cause des avis gouvernementaux – on parle des niveaux 3 (éviter tout voyage non-essentiel) ou 4 (éviter tout voyage) -,

…il reste que la plupart des assureurs couvrent désormais la COVID-19 à l’étranger.

Ceci, dans la mesure où les voyageurs respectent certaines conditions d’admissibilité. Pensons par exemple au fait de ne pas présenter de symptômes 14 jours avant le départ. Et pour de plus en plus de compagnies, d’avoir suivi le plan vaccinal établi par la province. Certaines compagnies ne l’exigent pas et offrent une police pour les gens non-vaccinés mais la prime est proportionnelle au risque.

Soyez certains dans tous les cas d’être assuré pour un montant substantiel. 300 000 $ n’est pas suffisant.

Et validez auprès de la compagnie que votre destination de voyage et vos escales sont bel et bien couvertes. Vous savez, toutes ces petites clauses dans un libellé de contrat d’assurances. On pense d’emblée à la Syrie et l’Afghanistan mais je vous assure, parfois les États-Unis aussi.

Oups ! Un test positif

Malgré toutes ces précautions et efforts donc, voilà qu’une dernière interrogation se glisse parmi les équations que nous croyions réglées :

Et si l’un de nous se révélait positif au test de dépistage à la COVID-19 qui nous servait à reprendre l’avion ?

Oui oui, celui qu’on a fait heureux à l’ombre de la Tour Eiffel, ou sous le palmier les pieds dans le sable.

Marriott Bonvoy Domes Noruz Chania Autograph Collection 139

Les questions à se poser avant de partir

Est-ce que notre couverture d’assurances voyage sera alors automatiquement prolongée le temps de la quarantaine ? Qu’arriverait-il en effet si on venait à développer des symptômes qui nécessiteraient des soins ? Une hospitalisation pendant ces quatorze jours ?

Est-ce que nous devrons assumer les frais de subsistance pendant la quarantaine ? L’hébergement et la nourriture ? Couverts si nous demeurons au même hôtel ou devons-nous changer de lieu ?

Qu’en sera-t-il des nouveaux billets d’avion à racheter par la suite ? L’horreur, que ce test positif !

Avion en vol

Assurer sa quarantaine et son retour

Force est de conclure qu’en plus d’être assuré COVID-19 sur le plan médical pendant notre voyage, nous devrons l’être pour une possible quarantaine.

Qui plus est, nous espérons pouvoir être remboursés pour nos frais de subsistance pendant cette transition. De préférence avec des montants qui se rapprochent le plus possible des dépenses réelles.

A moins bien sûr, de pouvoir être hébergé chez de la famille ou des amis. Mais vous savez, peu de nous peuvent se vanter d’en avoir aux îles Canaries.

Iles Canaries

Après recherches, nous n’avons découvert que quatre compagnies privées auprès desquelles on peut acheter le “service quarantaine“. Elles ont pour but de nous protéger en cas de résultat positif.

D’autres assurances collectives ou de retraite comme La Capitale ou la SSQ défraient l’achat du nouveau billet de retour dans le même cas mais rien du côté des frais de subsistance. Desjardins proposerait quant à elle, moyennant des frais, une police supplémentaire à celle de son assurance collective. “Soins de santé d’urgence et protection-annulation” . Elle offrirait une très bonne couverture. Alors, vérifiez dans un premier temps, ce que vous avez en main.

Enfin, vous devrez contacter les assurances sous-mentionnées pour un avis car chaque situation a ses subtilités qui feront gonfler ou réduire la prime. Et comme le soulignait récemment un de nos membres, “le diable est dans les détails”.

MANUVIE

En plus de ses assurances COVID-19 qui couvrent jusqu’à 5 millions $ pour les personnes vaccinées, Manuvie couvre les frais d’une quarantaine pendant 14 jours suite à un résultat positif mais seulement si votre voyage est de plus de 31 jours.

Le montant de dépenses octroyé est de 150 $ par jour pour une police individuelle et de 300 $ si elle est familiale. Vous paierez ainsi, du moins en partie, l’hébergement et la nourriture. Un 500 $ maximum s’ajoute pour l’achat d’un nouveau billet d’avion.

TuGo

La police de la quarantaine de TuGo vous est offerte si vous avez d’abord acheté l’assurance médicale d’urgence avec la compagnie et que vous êtes pleinement vacciné. Une deuxième offre existe pour les personnes non-vaccinées.

Les tarifs et produits d’assurance diffèrent selon que vous :

  • allez ou non aux États-Unis,
  • êtes non-vacciné mais en droit de l’être,
  • avez reçu les vaccins approuvés selon Santé Canada. Cette assurance couvre aussi ceux qui ne sont pas encore vaccinés, cette fois, dûs à leur âge.

Elle est offerte sur une base de voyage unique.

Les prestations lors de quarantaine sont de 150 $ par jour pendant un maximum de 14 jours. Elles servent à couvrir le logement et la nourriture. Sachez cependant qu’une franchise de 350 $ US est applicable, peu importe l’endroit où vous vous trouvez dans le monde.

Enfin, aucun montant n’est prévu pour l’achat d’un nouveau billet d’avion sauf si l’avis du gouvernement changeait et requérait un retour immédiat au pays. Dans un tel cas, vous obtiendriez 500 $.

Un de nos membres nous reflétait que les primes différaient pour la même prestation chez les trois assureurs qui desservent TuGo. Magasinez !

GOOSE

Goose offre une couverture pandémique partout dans le monde qui inclut la quarantaine. La police est d’un montant de 500 000 $.

Il s’agit d’une couverture annuelle spécifiquement pour la COVID-19. Vous pouvez faire le nombre de voyages désirés mais ils ne doivent pas dépasser 30 jours à la fois. Les primes se basent sur l’âge de l’individu et le fait qu’il soit fumeur ou non.

Côté quarantaine, cette prime sur la COVID-19 octroie 200 $ par jour pour un maximum de 2 800 $. Ceciafin de couvrir les frais de subsistance lors d’une quarantaine suite à votre test revenu positif.

De plus, la compagnie réserve un montant de 2 500 $ par individu – 10 000 $ maximum par famille et ce, par voyage. Cette fois, pour la nécessité d’acheter un nouveau billet d’avion suite à l’interruption ou l’annulation du voyage dû à la COVID-19.

On peut acheter des polices additionnelles pour couvrir des voyages jusqu’à 180 jours et pour étendre les protections médicales d’urgence à d’autres situations que celle de la COVID.

Prenez aussi note que cette dernière peut-être fournie par votre assurance collective ou autre. 

SAFETY WING

Safety Wing est une compagnie qui s’adresse davantage aux travailleurs nomades et aux équipes de travail déployées à l’étranger.

Sa couverture quarantaine ne couvre pas le billet d’avion de retour. Elle octroie un montant de 50 $ par jour uniquement pour les frais d’hébergement et ce, pendant un maximum de 10 jours.

Pour bénéficier de cette couverture, le bénéficiaire a préalablement pris une assurance d’au moins 28 jours avec la compagnie. Il doit par ailleurs prouver, attestation médicale en main, qu’on lui demande faire cette quarantaine.

Conclusion

Aussi bien apprendre à vivre avec le virus qui s’est invité à long-terme. Nous connaissons les mesures sanitaires à prendre, lesquelles, j’en conviens s’appliquent différemment selon le pays où l’on se trouve. Ce qui nous renvoie à notre bon jugement.

Ensuite viennent les couvertures offertes en voyage. D’abord pour la COVID-19 et maintenant pour la quarantaine ailleurs que dans notre pays. Ces offres sont encore timides, mais celles de la compagnie Goose nous apparaît être la meilleure…si vous êtes jeune.

Pensons aussi à vérifier avec les compagnies d’assurances de nos cartes de crédit. Elles n’offrent peut-être pas aujourd’hui ce qui le sera demain. On le souhaite en ce qui concerne le cas d’un test positif au retour de voyage.

Souhaitons enfin que ce type de prestations prenne aussi son envol comme nous avons envie de le faire. Ne restera qu’à permettre aux enfants non vaccinés mais dont les parents le sont, de ne pas avoir à limiter leurs contacts au retour de voyage. Mais ça, c’est une autre histoire.

AMWE FR

Lectures conseillées