Cartes de crédit : frais de transaction possibles à l'horizon | Milesopedia
Obtenez 45 000 points + Première Année Gratuite + 4 accès aux salons VIP
Paiement carte de crédit

Cartes de crédit : frais de transaction possibles à l’horizon

En bref À partir du 6 octobre 2022, les commerçants pourront commencer à exiger des frais supplémentaires sur les paiements par carte de crédit partout au Canada, sauf au Québec.

Pour l’instant, selon la Loi sur la protection des consommateurs, cette mesure reste illégale au Québec. C’est plutôt dans le reste du Canada où l’on pourrait voir des changements, dont la mise en œuvre et les détails seront à la discrétion de chaque commerçant.

Ce qu’il faut savoir

C’est le résultat d’un recours collectif mené par des commerçants canadiens contre Visa et Mastercard qui a changé la donne. Dorénavant, les commerçants pourront ajouter les frais d’interchange qu’ils paient habituellement à la facture du client, variant de 1 à 2,5 %.

Voici ce qu’il faut retenir de ces changements :

  • Selon le règlement, les commerçants ne pourront pas appliquer plus de 2,4 % de frais supplémentaires aux factures
  • Ces frais peuvent aussi s’appliquer aux paiements par carte débit, mais seront considérés comme des « frais de commodité »
  • Les commerçants peuvent choisir s’ils appliquent ou non des frais selon le type de transaction et le type de carte, et le montant peut également varier d’un type à l’autre

Chaque entreprise qui décide d’aller dans cette direction devra avertir sa clientèle au moins 30 jours à l’avance avant de mettre en place cette nouvelle politique ; ce qui signifie qu’on ne verra pas de changements concrets avant le début de novembre pour la plupart.

Les intentions des entreprises

Selon un sondage effectué du 1er au 8 septembre par la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante auprès de ses 3914 membres, une entreprise sur cinq a l’intention d’appliquer ces frais supplémentaires aux factures de leurs clients. Cependant, cette proportion monte à une sur quatre si leurs concurrents ou leurs fournisseurs le font.

Telus est la première grande entreprise à avoir fait l’annonce de l’application de ces nouveaux frais en septembre, qui entreront en vigueur le 17 octobre pour les paiements par carte de crédit seulement avec des frais de 1,5 %. Pour l’instant, nous n’avons pas vu d’autre entreprise de la même envergure suivre le pas.

Il faut aussi noter que les frais d’interchange sont souvent déjà pris en compte dans les prix des biens et services (peu importe la méthode de paiement). Est-ce que cela influencera les commerçants à adopter cette politique tout en diminuant leur prix pour que le total reste le même? Ce sera à surveiller.

L’impact sur l’utilisation de cartes de crédit

Si la majorité de vos dépenses sont effectuées au Québec, vous n’avez pas à vous préoccuper de cette nouvelle pour l’instant, mais il sera bon de garder l’œil ouvert sur les détails de vos factures en dehors du Québec à l’avenir. De plus, il vaut mieux ne pas s’alarmer puisque nous ne savons pas encore si cela deviendra pratique courante ou non. Pour l’instant, 75 % des commerçants n’ont pas l’intention d’appliquer ces frais.

Malgré ces changements, il sera encore avantageux de payer par carte de crédit si vous choisissez celles qui offrent les meilleurs avantages et récompenses selon votre stratégie.

Par exemple, la Carte CobaltMD American Express offre 5x les points sur les dépenses d’épicerie, ce qui vous garantie un minimum de 5 % de retour en récompenses ou en crédit au compte. Et avec notre astuce des cartes-cadeaux, vous pouvez en profiter encore plus.

Conclusion

Il faudra bien surveiller dans l’avenir prochain les commerçants et les entreprises qui décideront d’imposer ces frais de transaction auprès de sa clientèle. En période d’inflation, ils ne seront probablement pas bien accueillis par les consommateurs. Ceci dit, grâce aux offres avantageuses des programmes de récompenses des cartes de crédit, il est tout de même possible d’en ressortir gagnant en privilégiant cette méthode de paiement.

Venez discuter de ce sujet dans notre groupe Facebook!

Lectures conseillées