Jusqu'à 50 000 points + Première année gratuite !
piggy bank

Économiser en voyage : 10 astuces pour voyager le moins cher possible

En bref Outre l’accumulation de récompenses et l’utilisation de points pour économiser en voyage, l’autre avenue est d’éviter les coûts à la source !

1. Économisez avec des repas moins cher en voyage

La valeur des petits déjeuners

Plusieurs hôtels fournissent le petit-déjeuner pour leurs clients ; cet avantage est inclus avec le prix de la chambre ou avec un statut. Pour d’autres établissements, un supplément peut être facturé pour avoir accès au déjeuner.

De notre côté, nous évaluons toujours ce qui est offert par l’hôtel quand il y a des frais additionnels ; la majorité du temps, un petit tour à l’épicerie est nécessaire pour économiser en voyage.

Vancouver Marriott Pinnacle Downtown Hotel 43

Trouvez l’équilibre financier au restaurant

Puis, on a l’habitude de passer notre temps aux restaurants quand on est en voyage. C’est une bonne manière de se faire plaisir et de se désengager de notre routine de faire l’épicerie, la cuisine et la vaisselle.

Cependant, ce poste de dépense peut gonfler très rapidement. Donc, nous mangeons souvent sur le pouce le midi et au restaurant le soir. Ainsi, nous ne perdons pas trop de temps pour un service à table puisque nous voulons visiter les attraits touristiques pendant que l’achalandage diminue !

C’est une excellente stratégie pour économiser en voyage sur les repas tout en se gâtant ! Un gyros en Grèce coûte 2,5 € et j’en rêve encore tellement c’était succulent.

Cuisinez vos propres repas

Finalement, si votre voyage s’étale sur plusieurs mois, il est plus économique et nettement mieux pour le maintien de la santé de ne pas manger au restaurant tous les jours. En effet, manger au restaurant à tous les jours sur un voyage de 3 mois est bien différent que sur 2 semaines !

Autant obtenir 5 points par dollar avec une carte comme la Carte CobaltMC American Express !

PHOTO

2. Économisez grâce aux programmes de fidélité des plateformes de réservation

La loyauté envers un site de réservation tiers (Booking.com, Hotels.ca, Expedia.ca, etc.) peut s’avérer payante à long terme. En effet, ces plateformes reçoivent une commission de l’hôtel si vous passez par leur site pour faire votre réservation d’hébergement. Donc, ils veulent vous inciter à rester fidèles puisque les prix sont généralement semblables d’un site tiers à un autre quand vous n’avez pas de compte.

Après un certain temps et quelques réservations, on se rend compte que les tarifs commencent à varier légèrement. Vous n’avez pas besoin de faire quoique ce soit pour être inscrit aux programmes de fidélité des plateformes de réservation ; ça se fait automatiquement lorsque vous ouvrez un compte.

Par exemple, à la suite de multiples réservations sur Booking.com, j’ai atteint le niveau 3 du programme Genius. Ainsi, je peux tout le temps économiser en voyage, car je bénéficie de rabais entre 10 % et 20 % sur la plupart de mes nuits.

Booking Genius

Du côté de Hotels.com, vous pouvez recevoir une nuit gratuite après avoir payé 10 nuits.

Réservez et séjournez 1 nuit dans un établissement admissible et recevez 1 étampe. Accumulez 10 étampes et vous recevrez 1 nuit de récompense* à utiliser dans n’importe quel établissement admissible. La valeur de votre nuit de récompense* correspond à la valeur moyenne (avant les taxes et les frais) des 10 étampes que vous avez accumulées. Vous ne payez que les taxes et les frais liés à votre nuit de récompense*

Nuit gratuite hotels

De notre côté, on préfère Booking pour économiser en voyage principalement puisque les rabais sont immédiats. Les programmes de Booking et de Hotels vous récompensent de façon similaire : c’est simplement la présentation et l’exécution qui diffèrent.

Les portails de magasinage

Enfin, en passant par Rakuten, vous pouvez aller chercher des remises en argent additionnel jusqu’à 10 %. Rakuten est un portail de magasinage qui octroie des remises en argent sur vos achats en ligne. L’inscription est gratuite et vous pouvez même recevoir une prime de bienvenue en utilisant notre lien de référence !

Les remises en argent ne sont pas les seules récompenses que l’on peut recevoir à travers les portails ! Par exemple, pensez à Rocketmiles pour les points Aeroplan.

Rakuten Booking

3. Économisez sur les déplacements

Découvrir un endroit à pied ou à vélo est de loin la manière d’économiser sur les transports et certaines villes sont idéales pour ça. Je pense notamment à Istanbul ou à San Francisco que j’ai exploré à pieds.

La plupart des grandes villes ont un système de transport en commun assez bien développé. Une belle façon d’économiser en voyage est de se déplacer comme les locaux ; si les locaux se déplacent en tuk-tuk ou à pied, c’est la meilleure solution de les imiter !

Une autre bonne façon d’être efficace et d’économiser en voyage est de profiter des transports de nuit (en train, en autobus et en avion). Vous allez gagner en temps en vous déplaçant pendant que vous dormez ainsi qu’une nuit d’hôtel de moins à débourser.

IMG

4. Évitez les frais bancaires en voyage

Les frais de conversion de devises étrangères

Lorsque vous utilisez votre carte de crédit pour régler un achat en devises étrangères, le taux de change utilisé pour porter cette transaction à votre compte est majoré de 2,5 %. Par contre, certaines cartes de crédit ont l’avantage de ne pas majorer le taux de change et ainsi pour faire économiser sur chaque dépense. Ces frais semblent petits et inoffensifs, mais ils s’accumulent rapidement.

Dans l’éventualité où vous avez le choix de payer en devise étrangère local ou avec votre propre devise en dollar canadien, choisir le montant en devises étrangères sera toujours plus économique. En effet, les terminaux des commerçants proposent des frais de conversion nettement désavantageux.

Les frais sur les retraits à l’étranger

Ensuite, nous conseillons de privilégier de porter vos achats sur des cartes de crédit sans frais de conversion et d’accumuler des points par le fait même. Cependant, ce n’est pas toujours possible de payer par carte de crédit à certains endroits ou d’éviter les surcharges des commerçants. Donc, vous devrez vous tourner vers des guichets automatiques ou des bureaux de change. Les frais à acquitter sont généralement :

  • frais imposés par le guichet pour le retrait
  • frais imposés par votre institution pour la transaction
  • frais de conversion

Choisissez bien votre guichet automatique pour économiser en voyage, car les frais bancaires peuvent être élevés. Puis, essayez de retirer un plus gros montant comparativement à faire des retraits à répétition, puisque les frais sont imputés pour chaque retrait.

Cependant, des ententes existent entre plusieurs banques à travers le monde où les frais de guichet et de l’institution sont exemptés. Par exemple, les titulaires de compte-chèques chez Tangerine peuvent faire des retraits gratuits dans les succursales

  • Bank of America: États-Unis
  • Barclays: Grande-Bretagne
  • BNP Paribas: France, Italie, Luxembourg, Ukraine, Turquie, Pologne, Maroc, Nouvelle-Calédonie, Île de la Réunion, Guadeloupe, Martinique et Guyane
  • Deutsche Bank: Allemagne, Belgique, Espagne, Portugal et Inde
  • Scotiabank : Canada, Mexique, Chili, Pérou, Guyane et les Caraïbes
  • Westpac : Australie, Nouvelle Zéalande, Fiji, Papouasie Nouvelle-Guinée

Pour les autres retraits, les frais facturés aux clients de Tangerine sont minimes lorsqu’on compare avec d’autres institutions. Les promotions de Tangerine reviennent souvent pour les nouveaux comptes chèques ou comptes épargnes. Les primes de bienvenue tournent autour de 150 $ — 200 $.

Savez-vous que vous pouvez soutenir le site de Milesopedia en utilisant nos liens ? Que ce soit pour les cartes de crédit ou les comptes bancaires, vous obtiendrez une offre identique ou même exclusive !

Pour Tangerine, notre clé orange pour recevoir 50 $ est : 39634222S1

5. Choisissez des excursions et activités moins chères

Les gratuités et les rabais de groupe

Dans la plupart des grandes villes, il y a des free walking tours ; en fait, ce sont des tours guidés par un local où vous êtes libre de faire un don ou non.

Par expérience, ils sont excellents pour nous indiquer les principaux points d’intérêts. Ils nous conseillent également sur des endroits pour bien manger à petit prix. Des astuces très importantes pour économiser en voyage !

free tour

C’est aussi une très bonne façon de rencontrer des gens et, ainsi, partager les coûts pour d’autres activités. En effet, les opérateurs donnent à l’occasion des rabais pour les groupes comparativement à un voyageur seul.

Ensuite, renseignez-vous sur les journées gratuites ! Les frais d’entrées pour certaines attractions sont parfois levés sur des dates spécifiques.

L’autonomie et la débrouillardise

Est-ce vraiment nécessaire d’avoir un guide pour visiter le Louvre avec vous ? Les frais pour les visites avec un guide peuvent monter très rapidement.

Pour les escapades hors de la ville, pensez à le faire vous-même au lieu de réserver un tour organisé. Par exemple, la plupart des 7 merveilles du monde sont accessibles en transport en commun. Donc au lieu de réserver une excursion pour aller voir la Grande Muraille de Chine, vous pouvez y rendre facilement seul !

girl

Les portails de magasinage

Puis, pour toutes les activités où vous devez payer, la stratégie est la même que pour les hébergements à bas prix. Vous devez vous tourner vers les points voyages applicables sur les dépenses.

Certaines activités et excursions peuvent être réservées sur la plateforme Viator.

Enfin, puisque ces coûts seront sûrement en devises étrangères, vous pouvez économiser un 2,5 % supplémentaire en employant une carte de crédit sans frais de conversion.

Peu importe votre type d’hébergement, aller faire un tour dans une auberge de jeunesse peut être payant. Les excursions sont parfois moins chères et vous pouvez facilement rencontrer des gens afin de séparer des coûts !

6. Économisez avec les basses saisons

Des économies sur toutes les catégories se reflètent dans le budget lorsqu’on voyage en basse saison. Bien que la température ne soit pas toujours de notre côté, le faible achalandage est à votre avantage. De plus, les chances d’être seul sont beaucoup plus grandes !

Durant la basse saison, les billets d’avion sont habituellement moins chers ainsi que les chambres d’hôtel.

Vol basse saison

Un compromis serait de voyager durant les saisons de transition ou les shoulder seasons. En effet, durant cette période, la majorité de l’expérience sera presque identique au pic de la haute saison. En fait, nous préférons toujours voyager dans cette fenêtre de temps, car c’est moins dispendieux et la température est plus agréable.

En voyageant en basse saison, vous avez plus de chance de dénicher des vols moins remplis. Ainsi, vous n’aurez pas besoin de siège en classe affaires si vous pouvez vous installer sur plusieurs bancs en classe économique !

IMG
IMG

7. Économisez en étant flexible sur sa destination voyage

On commence généralement par choisir sa destination avant de chercher comment faire ce voyage de façon économique. Par contre, en faisant l’inverse, on ampute immédiatement le plus gros montant (généralement) à payer lorsqu’on part en vacances : le billet d’avion. En effet, les moyens d’économiser en voyage sur l’hébergement sont moins limités que pour les vols.

Tout d’abord, l’outil Google Flights permet de voir l’ensemble des prix d’un billet d’avion à partir de notre aéroport ; utilisez les filtres pour ajuster les résultats selon vos critères ! Cet outil est à privilégier si vous voulez payer le moins cher possible et utiliser vos points voyages sur l’achat du billet d’avion.

google flights

Ensuite, Air Canada a également une carte interactive pour déterminer le coût en points Aeroplan pour plusieurs destinations en même temps.

carte AC

8. Économisez sur vos bagages

Pas de bagages, pas de frais !

Quand on voyage seulement avec un bagage à main, on économise sur les frais de bagages pour chacun de nos vols. Alors, si vous réduisez la quantité de vêtements, vous pouvez éviter les bagages enregistrés ; en voyage, des buanderies et des services de lavage sont très accessibles !

Les frais pour enregistrer un bagage peuvent facilement être contournés avec certaines cartes de crédit comme en étant simplement détenteur d’une carte de crédit Aeroplan si le vol est opéré par Air Canada. Sinon, d’autres cartes pour voyageurs donnent des crédits pour rembourser vos frais de bagages.

En voyageant en groupe, vous pouvez réduire les frais de bagages en diminuant la quantité de valises. En effet, utilisez le poids maximal permis entre vous ! Ainsi, vous n’aurez qu’un ou deux bagages à enregistrer et à traîner !

IMG

9. Économisez sur vos assurances

Lorsqu’on réserve un voyage, en temps de pandémie ou pas, on devrait toujours se munir d’assurances voyages. Toutefois, on est souvent déjà assuré pour les imprévus en ayant payé notre voyage avec notre carte de crédit.

Plusieurs cartes de crédit ont l’avantage d’offrir des assurances voyages très complètes lorsque le voyage a été porté sur la carte partiellement ou totalement. En cas de pépin, où vous ne pouvez pas entamer ou poursuivre le voyage, les assurances voyages que vous détenez seront en mesure d’éponger les coûts encourus.

On a généralement le réflexe de procéder à l’achat d’une police d’assurance voyage avec une compagnie privée (Croix-Bleue, Manuvie, etc.) alors que notre carte de crédit est peut-être déjà suffisante à ce sujet. Comme par exemple avec la Carte World Elite Mastercard de la Banque Nationale, la meilleure carte de crédit pour les assurances-voyages.

Pour éviter de débourser en double et d’être sur-assuré, vérifiez avec ce que vous avez déjà avec votre carte de crédit et même avec les assurances du travail ou de l’école.

10. N’ayez pas de regrets !

Ce point est une astuce que je trouve très importante pour économiser en voyage. Lorsque vous êtes en vacances sous un budget serré, les sentiments de regrets ou les unfinished business ne devraient pas avoir lieu. Vous êtes où vous êtes parce que vous en aviez envie et parce qu’il y avait des choses que vous vouliez voir, faire et expérimenter.

Ne quitter jamais un endroit avec un unfinished business uniquement à cause du prix. Si c’est réellement un vrai unfinished business, vous aurez le désir d’y retourner et vous devrez débourser de nouveau pour les billets d’avion, l’hébergement, etc.

Je n’encourage pas de voyager à crédit, mais plutôt de prioriser ce que vous voulez vraiment. Je n’avais pas fait les randonnées sur le glacier de Franz Josef en Nouvelle-Zélande, car c’était trop cher pour mon budget d’étudiante. Bien évidemment, je suis retournée à Franz Josef plus tard, mais j’ai payé le prix ! À rétrospective, j’aurais dû opter pour couper plus de repas dans les restaurants à ce moment au lieu de couper sur mon excursion.

Franz Josef

Conclusion

Même à ce jour, je priorise l’objectif de conclure un voyage riche en expérience, mais faible en coûts. Cependant, j’ai ajusté ma stratégie de continuer à voyager à bas prix, mais en « tournant à gauche ».

Et vous, avez-vous des astuces pour économiser en voyage ? Venez nous les partager dans la communauté Facebook de Milesopedia !

Venez discuter de ce sujet dans notre groupe Facebook!

Lectures conseillées