Jusqu'à 50 000 points + Première année gratuite !

Comment fonctionne la couverture de l’assurance copropriétaire occupant au Canada

L’assurance copropriétaire occupant est très similaire à l’assurance habitation, mais pour une propriété de type copropriété, ou « condo ». Cependant, il y a deux différences en ce qui concerne l’assurance copropriétaire occupant, soit :

  1. Le propriétaire de l’immeuble assure commercialement le bien.
  2. Chaque propriétaire d’unité souscrit une assurance personnelle pour la copropriété.

Il est particulièrement important d’avoir une assurance personnelle de copropriétaire occupant afin de s’assurer que tous vos biens personnels à l’intérieur de la propriété sont couverts. Vous serez également protégé contre tout événement imprévu qui pourrait survenir dans votre unité, par exemple si quelqu’un se blesse. Pour en savoir plus sur ce que couvre l’assurance copropriétaire occupant, poursuivez votre lecture.

Ce que couvre l’assurance copropriétaire occupant

Contenu

Tout comme l’assurance habitation, le contenu de votre copropriété sera couvert par ce type d’assurance. Vous serez protégé contre divers dommages matériels, notamment les dégâts des eaux et les incendies. L’assurance peut également couvrir des objets tels que les bagues de fiançailles, les vêtements, les articles ménagers, etc. La valeur du contenu dépend de la police à laquelle vous choisissez de souscrire, mais elle commence généralement à environ 20 000 $.

Cotisation spéciale d’assurance

Vous serez également protégé si le propriétaire de la copropriété commerciale vous transmet une évaluation spéciale. Il s’agit simplement d’un cas où un bâtiment a subi des dommages, par exemple un incendie causé par des équipements de cuisine, et où les propriétaires de l’immeuble en copropriété ne peuvent pas payer les réparations par le biais de l’assurance ou de leurs fonds. Ils répercuteront ensuite la cotisation sur chaque propriétaire de logement, ce qui peut être dévastateur.

Mise à niveau

Toutes les améliorations que vous effectuez ou avez effectuées doivent être mentionnées dans votre police d’assurance, afin qu’elles soient couvertes. Les améliorations telles que les nouveaux revêtements de sol, les cuisines, etc. doivent toutes être mentionnées pour bénéficier d’une protection.

Vol

Bien que cela soit peu probable dans le cas d’un appartement en copropriété, car ils sont normalement assez bien protégés, votre police personnelle vous couvrira contre tout vol qui pourrait se produire dans votre logement.

Responsabilité civile

Si vous êtes en faute lors d’un sinistre, cette assurance vous couvre pour les frais d’indemnisation qui pourraient vous incomber. Par exemple, si vous mettez le feu à votre appartement et qu’il endommage le mur du voisin, au lieu de payer les dommages, vous serez protégé (dans une certaine mesure) en fonction du montant de votre police.

Votre casier

On pourrait penser que votre casier est assuré commercialement, mais ce n’est pas le cas. Si vous avez un casier, vous devez informer votre assureur afin qu’il ajoute une couverture supplémentaire en cas de vol ou de dommages.

Frais de subsistance supplémentaires

Supposons que votre appartement devienne inhabitable en raison d’un événement couvert par votre police d’assurance. La compagnie d’assurance vous remboursera les frais de subsistance supplémentaires que vous devez payer pour vous réinstaller, comme une chambre d’hôtel, de la nourriture et d’autres dépenses quotidiennes. Cette protection commence normalement à environ 10 000 $, mais elle varie d’un assureur à l’autre.

Venez discuter de ce sujet dans notre groupe Facebook!

Lectures conseillées