Jusqu'à 50 000 points + Première année gratuite !

Tout ce que vous devez savoir sur les prêts aux étudiants au Canada

L’enseignement postsecondaire est très probablement l’une des expériences de vie les plus coûteuses que vous aurez à vivre. Étant donné que les études entraînent des coûts élevés, vous pourriez envisager d’obtenir un financement par le biais d’un prêt étudiant.

Les prêts étudiants sont essentiellement des dettes, et avec un potentiel de gain limité, il peut être difficile de rembourser le prêt. Ce n’est pas une bonne façon de commencer sa vie d’adulte avec une dette énorme et cela peut devenir très stressant pour certains.

Voyons un aperçu du fonctionnement des prêts étudiants au Canada et comment vous pouvez prendre les bonnes décisions avant de signer tout contrat avec un prêteur.

Prêts fédéraux aux étudiants au Canada

Si vous envisagez de financer vos études universitaires par le biais du gouvernement canadien, vous aurez deux options à considérer, à savoir demander une bourse ou contracter un prêt.

La souscription d’un prêt dans le cadre du Programme canadien de prêts aux étudiants devrait être votre première option, car il permet au gouvernement canadien d’accorder un financement aux étudiants à temps partiel et à temps plein. Le montant total de l’aide financière dépendra du pourcentage du coût total de vos études par rapport au montant que vous pouvez raisonnablement payer avec vos finances personnelles.

Le Centre de service national de prêts aux étudiants (CSNPE ) distribue tous les prêts du Programme canadien de prêts aux étudiants.

Le coût total de vos études sera déterminé comme suit :

  • L’université de votre choix
  • Charge de cours complète
  • Votre intention d’étudier à temps partiel ou à temps plein

Étudiants à temps plein :

En tant qu’étudiant à temps plein bénéficiant d’un prêt étudiant fédéral, vous pouvez financer jusqu’à 60 % de vos études. Pour être considéré comme un étudiant à temps plein, vous devez suivre au moins 60 % d’une charge de cours complète. Il y aura des exceptions si vous êtes un étudiant ayant un handicap permanent.

Étudiants à temps partiel :

Si vous êtes étudiant à temps partiel, vous pouvez bénéficier d’une aide financière pouvant atteindre 10 000 dollars. Vous pouvez vous présenter entre 20% et 59% du temps. Il existe des exceptions si vous souffrez d’un handicap permanent.

Pour pouvoir bénéficier d’un prêt étudiant fédéral, vous devez remplir les conditions suivantes :

  • Être citoyen canadien, résident permanent, ou être une personne protégée désignée.
  • Habiter dans une province ou un territoire qui participe au Programme canadien de prêts aux étudiants.
  • Maintenir un niveau académique convenable pour continuer à recevoir une aide financière.

Si vous êtes âgé de 22 ans ou plus et que vous faites une demande pour la première fois, vous devez passer une vérification de votre solvabilité. Assurez-vous donc que vos antécédents en matière de prêt et votre cote de crédit sont satisfaisants.

Si vous avez déjà été approuvé pour les 60 % complets en tant qu’étudiant à temps plein mais que vous ne pouvez pas payer les 40 % restants, vous pouvez demander une bourse canadienne pour étudiants. Contrairement au Programme canadien de prêts aux étudiants, vous n’avez pas à rembourser les fonds reçus au titre de la bourse canadienne pour étudiants.

Il y a sept subventions disponibles pour lesquelles vous pouvez postuler :

  1. Familles à faibles revenus
  2. Familles à revenu moyen
  3. Personnes à charge
  4. Études à temps partiel
  5. Études à temps partiel avec personnes à charge
  6. Personnes souffrant d’un handicap permanent
  7. Équipements et services pour les personnes souffrant d’un handicap permanent

Si vous demandez une aide financière, votre demande sera automatiquement prise en compte pour une subvention.

Prêts d’études provinciaux et territoriaux au Canada

Si vous n’êtes pas admissible à une bourse et que vous avez tout de même besoin de fonds supplémentaires, vous pouvez demander un financement par le biais des prêts étudiants provinciaux et territoriaux. Il n’est pas toujours facile d’obtenir un prêt étudiant, tant auprès du gouvernement fédéral que des aides provinciales et territoriales. Votre province ou territoire devra participer au Programme canadien de prêts aux étudiants pour que vous puissiez obtenir l’aide financière maximale, et ce n’est pas le cas de tous.

Veuillez faire vos recherches avant de demander un prêt étudiant territorial ou provincial, car les processus de demande diffèrent d’une région à l’autre. Selon la région dans laquelle vous faites votre demande, vous pouvez bénéficier d’un financement par le biais de bourses d’études.

Prêts étudiants privés au Canada

Si vous êtes toujours à court de fonds, vous pouvez demander un prêt étudiant privé. Elle est plus coûteuse que les autres options à taux d’intérêt élevé, et vous devrez peut-être commencer à rembourser le prêt pendant vos études.

Si c’est la voie que vous choisissez, commencez par une coopérative de crédit ou une banque où vous avez déjà un compte. Ils peuvent être en mesure de vous proposer des taux spéciaux ou des conditions de prêt qui ne s’appliquent qu’à leurs membres. Même si vous avez une institution financière avec laquelle vous avez l’habitude d’effectuer vos opérations bancaires, il n’y a pas de mal à faire des recherches et à faire des demandes auprès d’autres banques pour obtenir la meilleure offre.

Lorsque vous soumettez une demande de prêt étudiant privé, le prêteur vous demandera plus d’informations, comme par exemple :

  • Vos revenus
  • Votre score de crédit
  • Votre historique d’emprunts

Ces informations détermineront si vous êtes admissible au prêt. Assurez-vous donc que votre situation financière est bonne avant de faire votre demande. Si votre cote de crédit est faible, le prêteur peut vous demander de trouver un cosignataire avant de vous accorder le prêt.

Que se passe-t-il si votre demande de prêt d’études est acceptée ?

Pour demander un prêt fédéral et provincial, vous n’aurez à remplir qu’une seule demande. Les fonds approuvés seront déposés soit directement sur votre compte bancaire, soit directement sur le compte de votre établissement d’enseignement supérieur.

Les prêts étudiants fédéraux ne commencent à accumuler des intérêts qu’après la fin de vos études, et vous bénéficiez d’un délai de grâce de 6 mois après l’obtention de votre diplôme avant de devoir commencer à rembourser le prêt étudiant.

Conclusion

Il peut être intimidant de se préparer à des études postsecondaires, et vous aurez de nombreuses décisions à prendre. Assurez-vous de faire des recherches approfondies pour déterminer comment vous allez payer vos frais de scolarité. Les prêts étudiants étant un engagement à long terme, assurez-vous de choisir le bon prêt avec les meilleures conditions pour vous.

Si vous n’êtes pas sûr de la voie à suivre, parlez-en à un conseiller d’orientation de votre lycée ou de l’établissement d’enseignement postsecondaire dans lequel vous souhaitez étudier. Ils sont bien informés et peuvent vous conseiller sur ce qui est le mieux pour vous et votre situation financière.

Venez discuter de ce sujet dans notre groupe Facebook!

Lectures conseillées