Jusqu'à 50 000 points + Première année gratuite !

Quels sont les coûts mensuels liés à l’achat d’une maison au Canada?

Vous avez réussi à acheter votre maison! Vous avez suivi le processus de demande d’un prêt hypothécaire, fait une offre sur votre propriété idéale, l’avez fait accepter et vous vous préparez maintenant à emménager. Cependant, il est toujours important de garder à l’esprit que lorsque vous établissez le budget de votre maison, le paiement du prêt hypothécaire ne sera pas la seule dépense régulière associée à la propriété. Ces coûts supplémentaires peuvent s’accumuler très rapidement, il est donc toujours judicieux d’établir un budget pour s’assurer que vous pouvez vraiment vous permettre d’honorer tous les paiements.

Une grande partie de ces coûts dépend de l’emplacement exact de la propriété et de la taille et du type de services publics qui y sont rattachés.

Taxe foncière

La taxe foncière est l’un des principaux moyens par lesquels les municipalités créent des revenus au Canada, et le revenu que cette taxe génère est généralement utilisé pour payer certaines des choses que nous tenons souvent pour acquises, comme :

  • Éclairage public
  • Entretien des routes
  • Collecte des déchets
  • Protection contre les incendies
  • Déneigement
  • Etc.

Chaque municipalité a un taux foncier différent, et certaines peuvent être plus chères que d’autres. En règle générale, vous pouvez vous attendre à payer entre 0,5 % et 2,5 % en fonction de la valeur marchande actuelle de votre maison. Le coût de cette taxe foncière est payé une fois par an.

À titre d’exemple, si votre propriété vaut 500 000 $ et que votre région prélève 1,5 % de taxe foncière, votre coût annuel total sera de 7 500 $.

Services publics

Nous redoutons tous de recevoir des factures de services publics chaque mois, mais malheureusement, nous devons les payer pour assurer le fonctionnement des services essentiels de notre maison. Cela comprend l’eau, l’électricité, les frais d’évacuation des eaux usées, le chauffage, etc.

Les coûts des services publics peuvent varier considérablement en fonction des fournisseurs de services dans votre région, ainsi que de la propriété spécifique dans laquelle vous vivez. Les propriétés plus grandes seront presque toujours plus chères à chauffer, par exemple. La construction de votre maison peut également avoir un impact important. Les vieilles maisons ont tendance à être moins bien isolées, et vous dépenserez donc plus en factures de chauffage.

Il serait prudent de contacter certaines entreprises de services publics locales pour obtenir une estimation précise des coûts potentiels des services publics de la propriété que vous achetez. L’agent immobilier peut également fournir une estimation approximative après avoir discuté avec le vendeur.

Vous devez toujours ajouter les coûts des services publics à votre budget mensuel, en plus du coût initial du prêt hypothécaire. Ces factures, comme le paiement de votre prêt hypothécaire, seront très probablement dues tous les mois et peuvent donc peser lourdement sur votre trésorerie mensuelle.

Lorsque vous emménagez dans votre maison, n’oubliez pas de contacter toutes les entreprises de services publics nécessaires pour ouvrir les comptes à votre nom et commencer à effectuer vos paiements mensuels.

Frais de copropriété

Les frais de copropriété (frais de condo) sont des frais essentiels imposés par l’immeuble pour payer une grande variété de dépenses. Les frais de copropriété peuvent couvrir tous les services publics ou certains d’entre eux. Le reste sera versé dans le fonds de l’association de copropriétaires pour payer l’entretien nécessaire des zones intérieures et extérieures de l’immeuble.

Comme les taxes foncières, les frais de copropriété peuvent varier considérablement en fonction de l’endroit où vous vivez, ainsi que de l’immeuble dans lequel vous habitez. Par exemple, à Toronto, les frais de copropriété s’élèvent en moyenne à 0,50 $ par pied carré.

Un facteur essentiel à comprendre lors de l’achat d’une copropriété est ce que les frais de copropriété couvrent exactement, car vous pouvez découvrir qu’ils couvrent beaucoup plus ou beaucoup moins que ce que vous aviez prévu initialement. Si vous comprenez bien cette dépense mensuelle, vous pourrez l’ajouter à votre budget mensuel avant de faire une offre sur une propriété.

Assurance habitation

Assurer votre propriété vous donnera une certaine protection contre les dommages potentiels à votre propriété. Il peut s’agir d’événements tels que des inondations ou des cas de vandalisme ou de vol contre votre propriété.

Il est courant que les prêteurs exigent une assurance habitation pour obtenir l’approbation d’un prêt hypothécaire. En effet, d’un point de vue technique, le bien que vous avez acheté leur appartient si vous ne remboursez pas votre prêt hypothécaire, et ils veulent donc protéger l’actif contre lequel ils prêtent.

L’assurance habitation est payée soit annuellement, soit mensuellement. Certains préfèrent payer ce montant annuellement, car il y a tellement d’autres paiements mensuels qui seront prélevés sur votre compte lorsque vous serez propriétaire d’une maison.

Câble, téléphone et Internet

Il s’agit d’une dépense que nous utilisons tous quotidiennement, mais beaucoup oublient de la prévoir dans leur budget lorsqu’ils cherchent à acheter une nouvelle maison. Parfois, ces coûts s’accompagnent également de frais d’installation lors de l’emménagement dans une nouvelle maison, de sorte que vous risquez d’être confronté à des dépenses un peu plus élevées que d’habitude lorsque vous emménagez dans votre propriété.

Une bonne estimation pour l’installation du câble, du téléphone et de l’Internet serait un paiement de 150 $ par mois. N’oubliez pas d’en tenir compte dans votre plan budgétaire mensuel.

Coûts d’entretien

Il y a les frais d’entretien généraux du bien immobilier, et puis il y a aussi les frais imprévus et non désirés. Il peut s’agir de travaux généraux dans la maison, comme de la plomberie légère ou de nouveaux luminaires pour réparer les anciens, ou simplement de la tonte de la pelouse. Il peut aussi s’agir du remplacement complet d’un toit endommagé par le temps.

En règle générale, il faut prévoir 3 à 5 % de la valeur de votre maison par an pour les frais d’entretien général tout au long de l’année.

Les maisons plus récentes s’accompagnent naturellement de coûts moins élevés, et les coûts seront plus faciles à prévoir et de nature générale. Cependant, une propriété ancienne qui n’a peut-être pas été bien entretenue peut entraîner des dépenses importantes et inattendues.

Il convient de noter que si vous vivez dans une copropriété, certaines dépenses d’entretien seront couvertes par les frais de copropriété, et vous devez absolument vous renseigner sur les dépenses couvertes lorsque vous emménagez.

Venez discuter de ce sujet dans notre groupe Facebook!

Lectures conseillées