img 0144

Avis sur les vols Montréal – Paris – Montréal sur Air Canada en économie

YUL CDG
Aéroport d'arrivée Paris-Charles De Gaulle
Compagnie aérienne Air Canada
Durée du vol 7:30
Appareil B777-300 ER,
Classe Economie
Coût Payé en argent
En bref Retrouvez notre reportage photo des vols Montréal - Paris - Montréal sur la compagnie Air Canada en Economie grâce aux miles Aéroplan !

Pour la longue fin de semaine de l’Action de Grâce, direction Paris! Audrey était partie avec notre fils, Arthur, quelques semaines auparavant à Marseille (et en avait profité pour réaliser son premier reportage photos sur Air Canada Rouge). À mon tour de la rejoindre sur Paris avec notre fille, Alexandra sur les ailes d’Air Canada.

Avant-Propos

Il y a quelques semaines, Air Canada a visiblement affiché des prix erronés pour de nombreux vols. Nous avions profité de cet erreur pour réserver ces billets pour 250$ aller-retour. Sachant que l’aller-retour aurait coûté 60 000 miles Aéroplan et des centaines de dollars de taxes… il s’agissait là d’une vraie aubaine! Et une bonne occasion pour tester la nouvelle configuration “haute densité” en classe économie sur ses Boeing 777-300ER.

Difficile de faire de nombreuses photos en étant seul accompagné d’un enfant. C’est donc pour cela que je vous présente aujourd’hui, sur un seul article, l’aller ET le retour.

Montréal – Paris sur Air Canada en économie

L’enregistrement et la file de sécurité

J’utilise les bornes d’enregistrement et étiquette moi-même mon bagage pour aller le déposer. Aucune attente de ce côté là avec de nombreux comptoirs Air Canada disponibles. Là aussi, je peux moi-même déposer mon bagage sans aucune intervention d’un agent.

img 0086

Étant accompagné de ma fille, je me rends aux files de sécurité dédiées.

img 0087

img 0089

Heureusement car l’aéroport de Montréal-Trudeau était particulièrement achalandé en cette fin de semaine de l’Action de Grâce. De plus, de nombreux travaux sont actuellement en cours pour l’installation de nouveaux portiques de sécurité destinés à fluidifier les contrôles.

img 0088

Il nous faudra environ 15 minutes pour passer les contrôles, ce qui est raisonnable. Pour plus d’informations sur les contrôles de sécurité avec un enfant, c’est par ici.

img 0095

L’aéroport de Montréal-Trudeau

J’ai l’habitude de fréquenter l’Aéroport de Montréal-Trudeau, mais je suis à chaque fois impressionné par les améliorations apportées pour le confort des passagers. L’offre en restauration est maintenant d’un bon niveau, adaptée à tous les goûts et budgets.

img 0098

img 0096

img 0093

img 0097

 

 

Par contre, un coup de gueule: les tables de change dans les toilettes de l’Aéroport. Je n’ai pas pris de photo mais en voici une description dans les toilettes des hommes (confirmée par Audrey du côté des toilettes des femmes).

La table de change se trouve très en hauteur, à proximité immédiate des personnes se lavant les mains, avec un grand miroir permettant à tout le monde d’assister au spectacle. Le comble? Aucune poubelle ne se trouve à proximité immédiate.

Pourtant, sur le site de l’Aéroport est indiqué:

Des salles d’allaitement sont adjacentes à la majorité des toilettes et sont équipées d’un lavabo, d’une chaise, d’une table à langer et, dans plusieurs cas, d’un four micro-ondes.

Je ne les ai pas vues. Défaut de signalisation?

Après être passé devant une file d’attente pour le salon Feuille d’Érable d’Air Canada, je me suis rendu au salon World Mastercard de la Banque Nationale dont vous trouverez mon avis dans cet article.

img 0099

 

L’embarquement

Le vol de ce soir est plein. À l’heure d’embarquer, l’avion n’est toujours pas présent à la porte. Une annonce est faite par le personnel d’Air Canada demandant des volontaires pour prendre le vol du lendemain en échange d’un coupon de 200$.

Après 10 minutes, aucun volontaire ne s’étant manifesté, l’enchère monte à 800 puis 1000$. Visiblement, certains ont profité de l’offre car une fois l’appareil arrivé, l’embarquement a pu commencer.

Bien que nos billets soient en zone 4, les familles ont pu embarquer en priorité avec les personnes à mobilité réduite, même avant les passagers en zone 1! Merci Air Canada, c’est une évolution par rapport au vol domestique que j’avais effectué entre Montréal et Vancouver, sur lequel les familles n’étaient pas embarquées en priorité!

img 0142

img 0143

Une fois à bord, j’ai donc pu prendre plusieurs photos de cette cabine haute densité.img 0153

 

img 0152

img 0144Cela en fait des sièges non? Explications.

Il faut savoir qu’à l’origine, les Boeing 777-300ER étaient conçus pour comporter 3 rangs de 3 sièges, soit 9 sièges par rangée. Désormais, de plus en plus de compagnies aériennes ont souhaité densifier leurs configurations pour ajouter 1 siège par rang ET ajouter des rangées supplémentaires. C’est le cas par exemple d’Air France depuis de nombreuses années… et maintenant c’est au tour d’Air Canada. 

Dans ce 777-300 ER, il y a donc 398 passagers en économie, 24 en Économie Privilège et 28 en classe affaires soit 450 passagers au total!

Air France qui utilise une configuration haute-densité sur Montréal-Paris fait monter à bord 381 passagers dont 315 en économie.

Pour vous donner une idée, Swiss utilise également une configuration haute densité en économie sur son nouveau 777-300ER durant l’été sur Montréal-Zurich, mais seulement 340 passagers peuvent monter à bord dont 270 en économie!

Air China, qui exploite un 777-300ER entre Montréal et Pékin peut faire monter 311 passagers à bord dont 261 en économie. Il s’agit là d’une configuration normale avec des rangées de 9 sièges et non 10!

Mathématiquement, il faut donc “rogner” quelque part pour densifier cette cabine face à la concurrence!

Le pitch (distance entre le dossier du siège de devant et votre dossier) est ici de 31 pouces (vs 32-33 pour les autres compagnies) alors que la largeur des sièges est de 17 pouces (vs 17-18.5 pour les autres compagnies).

L’espace aux jambes est donc plutôt réduit…

img 0158

enfin, pas pour tout le monde.

img 0159

Si vous voulez un peu plus d’espace, les sièges contre la paroi peuvent être une solution. Vous ne pourrez cependant pas allonger vos jambes sous le siège devant vous. Honnêtement, j’aurais préféré ces sièges (offerts à 100$ lors de l’enregistrement ou accessibles aux parents avec bébé ayant une bassinette).

img 0156

L’inclinaison des sièges est également réduite à seulement 5 pouces. C’est très peu. Le repose tête s’ajuste en hauteur et sur les côtés.

img 0160

Heureusement, Air Canada a modernisé son système de divertissement. L’écran tactile est d’une taille confortable (“test du sous-verre milesopedia”) et dispose d’une prise USB. Par contre, il n’est pas réglable en inclinaison et est donc difficile à regarder pour les jeunes enfants.

dsc00679Une prise électrique se trouve également entre chaque siège.

dsc00681

Les agents de bord ont été très professionnels et attentifs aux besoins des parents et enfants. Une trousse de jeux contenant également des casques adaptés à leur taille a été distribuée. Belle attention.

La cabine étant rapidement assombrie pour ce vol de nuit, et ayant dû m’occuper de ma fille, je n’ai pas pris d’autres photos.

Impression au sortir de l’appareil (sur le tarmac avec transfert en bus…)? Nous n’avons pas réussi à dormir… comme la plupart des autres passagers. Les fauteuils ne sont pas confortables, bien trop raides. Seul le système de divertissement sauve l’honneur pour ce vol aller.

img 0170

Paris – Montréal sur Air Canada en économie

L’enregistrement et la file de sécurité

À Paris, il faut faire la queue pour déposer le bagage. Heureusement – après négociation avec le chef d’escale – nous avons pu passer en priorité étant accompagnés de deux enfants en bas âge qui commençaient à s’impatienter dans la file.

img 0566

Conseil aux parents: n’hésitez pas à demander un passage prioritaire même s’il n’existe pas de ligne dédiée.

Nous avions demandé une bassinette pour notre vol retour avec un bébé, mais celle-ci ne nous a pas été accordée. À vrai dire, il aurait fallu voyager séparés, nous avons préféré rester ensemble sur une rangée de 3 (père, mère, fille. Le bébé restant sur les genoux des parents).

Le salon Feuille d’Érable Air Canada

J’avais déjà eu l’occasion de tester ce salon lors d’un vol en classe affaires entre Paris et Montréal sur Air Canada.

Ce salon est accessible aux titulaires d’une carte Priority Pass. Étant titulaire d’une carte de Platine d’American Express, nous avons pu entrer dans ce salon sans souci.

Voici quelques photos du salon qui était particulièrement achalandé.

img 0569

img 0583

img 0572

L’embarquement

Les familles ont pu également passer en priorité (en même temps que la Zone 1).

C’est vraiment appréciable car sur des vols complets vous pouvez prendre votre temps pour placer tout ce dont vous avez besoin pour vos enfants à vos sièges, et disposer de la place nécessaire dans les compartiments à bagages. Voici par exemple notre poussette adaptée à ces compartiments.

dsc00673

Et voici d’autres photos de la cabine, en journée.

dsc00668
… ou classe éco?

dsc00671

dsc00672La même trousse de voyage pour les enfants qu’à l’aller a été distribuée. Alexandra commence à s’amuser avec l’écran tactile. Notez l’espace aux jambes pour Audrey assise au siège du milieu.

dsc00677

Peu de temps après le décollage, le repas est servi. Il s’agit d’une salade de taboulé (entrée) et d’un Poulet sauce cajun, purée de pommes de terre au maïs doux, carottes (plat principal) puis d’un biscuit café Brontë. L’autre choix de plat principal est constitué de Pâtes à la sauce tomate crémeuse, mozzarella et méli-mélo de légumes.

Ou comme l’on dit le traditionnel “Chicken or Pasta“. Rien d’exceptionnel, mais ça se mange.

dsc00682

Le vol a été sans encombre jusqu’à Montréal. Voici quelques photos de la cabine (pleine) durant le vol. Si vous voyagez à deux et que vous n’êtes pas pressés pour sortir de l’avion (vous aurez environ 400 personnes devant vous…), les rangs du fonds peuvent être un bon choix car ils comportent deux sièges et un peu plus d’espace dans le couloir (deuxième photo, rangs à gauche). Et comme vous pouvez le voir, les couloirs sont bien étroits (par rapport à la taille de ma fille de 2 ans et demi).

img 0601

img 0600

Peu avant l’atterrissage, un Wrap est servi. Pas mauvais.

dsc00684

L’atterrissage à Montréal sera abrupt (de nombreux passagers ont même crié). L’avion a en fait été plaqué violemment au sol par des vents tournants. Bizarrement, personne n’a applaudi.

Le passage de la douane s’effectuera rapidement (côté Résidents Permanents / Citoyens canadiens). Notez que l’Aéroport de Montréal-Trudeau est en train d’installer de nouveaux systèmes automatiques qui devraient encore plus faciliter / accélérer l’arrivée des voyageurs internationaux.

img 0609

Conclusion

Pour le prix payé (250$ aller retour), rien à redire. Par contre, le confort sur ce Boeing 777-300ER haute densité n’est pas vraiment supérieur à celui que vous pourriez avoir sur Air France ou même Air Transat. Seul le système de divertissement sauve l’honneur.

Bref, n’utilisez pas 60 000 miles Aéroplan (+ 500-600$ de taxes) pour voyager en économie sur Air Canada. Préférez Swiss par exemple (qui ne vous facturera pas de surcharge de transporteur). Ou, si vous souhaitez à tout prix un vol direct et que vous avez les miles pour (110 000 miles aéroplan l’aller-retour), voyagez en affaires sur Air Canada!

Laisser un commentaire

Lectures conseillées

Ac Signature Featured 2
Avis sur le vol direct Montréal – São Paulo avec Air Canada en Classe Signature
Singapore Airlines A350 Business Class Cabine
Avis sur la classe affaires Singapore Airlines A350
Swiss A340 New Business Class 02
Avis sur la classe affaires Swiss A340
United Airlines Business Class 787 01
Avis sur la classe affaires United Airlines B787-8