Bora bora

Polynésie : Mon itinéraire de deux semaines en Polynésie française

En bref J'ai testé deux manières de voyager en Polynésie française : en croisière de 7 jours et en hôtels, d'île en île.

Cette publication est également disponible en : EN

En novembre dernier, mon plus grand rêve de voyage se réalisait enfin : je m’envolais avec mon nouveau mari pour la Polynésie française! On se préparait à tester deux manières de voyager à travers les îles : d’abord dans le cadre d’une croisière offerte par NCL à bord du Norwegian Spirit ; ensuite, en voyageant par nous-même à travers les îles.

C’est à bord de l’un de ces superbes Boeing 787-Dreamliner d’Air Tahiti Nui que nous avons décollé de Los Angeles, direction Papeete.

Déjà dans les airs, l’ambiance polynésienne commençait à nous envelopper. Nous avons été séduits par la qualité de la nourriture et du service à bord de ce vol d’une durée de 8h30.

Comment économiser avec les points pour un voyage en Polynésie française

Les points sont une excellente façon de faire diminuer la facture d’une croisière.  Il suffit d’échanger les points contre un crédit au compte.  Voici quelques exemples de programmes de récompenses à utiliser :

  • Récompenses BNC : Grâce à leur Agence de voyage À la carte ou en remboursant soit-même la dépense avec ses points (chaque tranche de 10 000 à 12 000 points BNC donne 100 $ de crédit)
  • Points-privilège American Express : En remboursant soit-même la dépense avec ses points (chaque tranche de 10 000 points-privilège donne 100 $ de crédit)
  • Scène+ : En remboursant soit-même la dépense avec ses points (chaque tranche de 10 000 points Scène+ donne 100 $ de crédit)

Si le paiement se fait dans une devise étrangère, faites coup double ! Prenez une carte de crédit qui :

  • Évite de payer les frais de conversion de 2,5 %
  • Permet d’utiliser les points pour avoir une croisière moins chère

Comme la carte de crédit suivante :

Comment aller en Polynésie française avec des points Aéroplan

Il est possible d’aller en Polynésie française avec des points Aéroplan.  Selon la date et la classe de billet, le coût est d’un minimum de 50 000 points Aéroplan pour un aller.

Yul ppt aeroplan aller

Ensuite, le même nombre de points est requis pour le retour, en classe économique.  Le total est donc de 100 000 points Aéroplan et 290 $, pour un adulte.

Normalement, un billet d’avion en classe économique à partir de Montréal vers Tahiti coûte environ 2 000 $.

Ppt yul aeroplan retour

Croisière de 7 jours à travers les îles

Cette croisière d’une semaine à bord du NCL Spirit, un navire récemment rénové au coût de 100 millions de dollars, nous a fait découvrir les principales îles de la Société.

L’archipel de la Société est le plus peuplé des cinq regroupements d’îles qui forment la Polynésie française. Il est lui-même divisé en deux groupes : les îles du Vent, comprenant Tahiti et Moorea, et les îles Sous-le-Vent.

C’est donc à Tahiti que nous avons embarqué sur notre navire qui se dirigeait vers les îles Sous-le-Vent, avec la découverte de Huahine (jour 2), Raiatea et Tahaa (jour 3), puis de l’incontournable Bora Bora (jours 4 et 5).

Le navire est ensuite revenu vers les îles du Vent, direction Moorea pour 2 jours, avant de reprendre la mer vers Tahiti où se terminait la croisière.

En général, nous avons apprécié visiter les îles en croisière, puisque ça nous aura permis de visiter plusieurs îles en quelques jours, sans avoir à débourser le gros prix pour chaque déplacement.  Aussi, nous sauvions du temps compte tenu que le bateau se déplaçait surtout pendant la nuit.

À bord, nous avons trouvé les restaurants délicieux, même si nous aurions parfois préféré dîner sur les îles afin de profiter davantage des spécialités locales. Malheureusement, le soir venu, l’horaire à suivre faisait en sorte qu’il fallait souvent rentrer tôt au bateau. De plus, sortir de ce navire d’une capacité de quelque 2000 passagers n’était pas toujours de tout repos. Mais mis à part ces détails, nous avons apprécié notre croisière et son itinéraire.

Voici un survol des îles que nous avons visitées.

Pilotis a bora bora
Pilotis a bora bora

Huahine

Huahine, que l’on nomme l’île « femme » compte environ 6 075 habitants. On dit d’elle qu’elle est le secret le mieux gardé de Tahiti et ses îles!

Huahine nous a enchanté par son paysage sauvage et sa végétation luxuriante, ses magnifiques baies, ses plages et ses villages pittoresques. En sortant du bateau, nous avons facilement trouvé des taxis pour se déplacer. Le nôtre était conduit par une charmante locale avec qui nous avons parcouru le tour de l’île à bon prix.

Rappelant la Polynésie d’antan, l’île semble avoir échappé aux développements de la société moderne. Son sol est très fertile et produit des récoltes abondantes de vanille, de melons et de bananes.

Mon mari a adoré aller nager avec les anguilles sacrées tandis que moi j’ai savouré la douceur du paysage et de ses habitants. Ici, le mode de vie est lent et tranquille. On se sent carrément au paradis.

Raiatea et Taha’a

On reconnait Raiatea par ses montagnes tapissées de verdure qui s’élèvent vers les nuages d’où émerge le Mont Temehani. Quatrième plus grande île de Polynésie, Raiatea est dite « l’île Sacrée » puisqu’elle accueille le légendaire marae sacré de Taputapuatea.

Il faut savoir que l’expansion des Polynésiens dans tout le Pacifique a commencé très exactement au départ de ce site. Les anciens navigateurs recevaient des bénédictions au cours de cérémonies sacrées et partaient ensuite en pirogue pour conquérir la mer. C’est ainsi qu’ils ont fini par atteindre Hawaï au Nord et la Nouvelle Zélande à l’Ouest.

Raiatea
Raiatea

Quant Taha’a, l’île « vanille », elle partage le même lagon que Raiatea. Avec ses minuscules motu et ses plages au sable blanc, c’est une île tranquille d’où embaume l’air aromatisé à la vanille.

C’est d’ailleurs sur cette île que nous avons visité une ferme de vanille ( l’un des meilleurs endroits du pays pour en acheter), ainsi qu’une ferme perlière, deux expériences à ne pas manquer en Polynésie française.

Bora Bora

Nous avions hâte de voir si Bora Bora était à la hauteur de sa réputation. Destination touristique prisée pour ses complexes de luxe avec villas sur pilotis, Bora Bora représente l’ultime destination romantique. Au centre de l’île s’élève le mont Otemanu, un volcan endormi culminant à 727 m qui offre à nos yeux un spectacle majestueux.

Donc, notre verdict :  non, la réputation de Bora Bora n’est pas surfaite. L’île est unique au monde, par son lagon incroyable et par son atmosphère magique. Dans les eaux de Bora Bora, on contemple aisément bancs de dauphins, raies, requins et poissons multicolores de toutes sortes.

Parmi les activités à ne pas manquer : une journée au Bora Bora Beach Club, nager avec les requins et les raies en pleine mer, et plongée en apnée à la découverte des coraux multicolores.

L’une de mes activités coup de cœur : un diner traditionnel et musical sur une île paradisiaque! Ce n’est pas tous jours qu’on mange les pieds dans l’eau, tout en observant les poissons, les raies et les petits requins!

Moorea

Moorea, petite voisine de Tahiti, est reconnue pour son lagon bleu, ses sommets volcaniques abrupts et ses jolies plages de sable. À l’intérieur des terres, des sentiers pédestres traversent la forêt tropicale qui recouvre les versants du mont Tohiea.

Ici, les villages respirent la simplicité et l’authenticité. Les maisons peintes de couleurs pastel côtoient les jardins d’hibiscus et d’oiseaux du paradis.

À partir du port, nous nous sommes rendus dans un charmant restaurant en plein air pour nous imprégner de l’ambiance de l’île. Nous avons également visité l’île en Jeep, avec plusieurs arrêts, notamment à la magnifique plage publique, au belvédère de Moorea pour une vue panoramique et dans un champ d’ananas.

Une semaine à l’hôtel, d’île en île

Retour à Moorea

Une fois notre croisière terminée, à partir du port, nous nous sommes rendus à pied au terminal du ferry que nous avions réservé, l’Aremiti. Le terminal n’était situé qu’à quelques mètres du navire et la traversée jusqu’à Moorea était d’une durée d’environ 55 minutes.

À Moorea, nous avions réservé au Sofitel Kia Ora Moorea Beach Resort où nous allions enfin réaliser mon rêve de villa sur pilotis. Nous y avons passé deux jours inoubliables à déguster des spécialités locales, dont le fameux poisson cru au lait de coco, et à faire de la plongée en apnée à même notre villa. On descendait quelques marches, et hop, on se retrouvait parmi les coraux et les poissons multicolores comme on n’en avait jamais vus ailleurs!

Retour à Bora Bora

Nous avions déjà passé deux jours à Bora Bora pendant la croisière, mais comme les overnights n’étaient pas possible, nous avions décidé d’y retourner pour vivre l’ultime expérience de lune de miel : dormir en pilotis à Bora Bora!

Pour voyager de Moorea à Bora Bora, nous avions réservé facilement en ligne (quelques mois à l’avance) un vol intérieur avec Air Tahiti.

Air tahiti
Air tahiti

Arrivés à l’aéroport de Bora Bora, nous avons rejoint le comptoir d’InterContinental Hotels & Resorts d’où nous attendait une charmante hôtesse. Cette dernière nous a remis un joli collier de fleurs et nous a assisté avec nos bagages avant de nous conduire à notre bateau.

Entre lagon, montagne et vue sur les villas sur pilotis des autres complexes hôteliers, déjà le tour en bateau vers l’hôtel en met plein la vue!

Enfin arrivés à destination du légendaire InterContinental Bora Bora Resort & Thalasso Spa, l’accueil unique donne le ton au séjour de deux nuits qui nous attend!

Et tant qu’à réaliser notre rêve de voyage de noces à Bora Bora, on s’est gâté en réservant une villa sur pilotis avec sa piscine privée. Je résumerai ainsi ce séjour : sérénité et service hors pair dans ce paradis du bout du monde !

Tahiti

Les deux derniers jours de notre voyage ont servi à découvrir Tahiti, la plus grande île de la Polynésie française. Avec ses plages de sable noir, ses lagons, ses chutes d’eau et ses 2 volcans éteints, l’île vaut bien qu’on s’y attarde, même si les touristes n’y sont souvent que de passage.

Papeete, la capitale du pays dispose d’hôtels internationaux, de restaurants raffinés, de boîtes de nuit, de spas, de magasins de perles, de jolies boutiques et d’un grand marché dynamique qui vaut le détour. Nous avons bien aimé nous promener dans la ville et se mêler aux locaux, notamment dans un sympathique resto-bar du centre-ville.

À Tahiti, nous avons dormi dans deux hôtels différents : à l’InterContinental Tahiti, où nous avons pu assister à un magnifique spectacle polynésien ; et au Te Moana Tahiti Resort, un hôtel moins dispendieux que nous avons adoré par son décor extérieur enchanteur.

Conclusion

Comme nous voyagions en novembre et que la saison des pluies étaient débutée, nous avons souvent été incommodés par la pluie qui pouvait s’installer pendant plusieurs heures. Je vous recommande donc, si possible, de visiter la Polynésie française entre les mois d’avril et d’octobre ( les mois de novembre à mars étant les plus pluvieux ).

Bien que nous ayons préféré la deuxième portion de notre voyage qui nous a permis de mieux s’imprégner de la culture et de la beauté des îles, je pense que l’option de la croisière demeure malgré tout intéressante, car elle permet de voir plus d’îles lors d’un même séjour, en limitant les complications liées aux déplacements et au prix élevé de la nourriture partout dans les îles.

Évidemment, il faut bien s’informer, prévoir son budget en conséquence et être patient si on en manque, avant de se lancer dans un voyage individuel en Polynésie française. Cela dit, c’est le prix à payer pour réaliser ce genre de voyage d’une vie, dans une destination isolée du reste du monde, et qui nous fait carrément sentir au paradis!

Cette publication est également disponible en : EN

Venez discuter de ce sujet dans notre groupe Facebook!
4.7 Note de Milesopedia
Marjorie
Marjorie a trois passions dans la vie : l’écriture, le voyage et l’univers du bien-être. La dernière décennie fut pour elle riche en exploration! Ses voyages l’ont menée aux quatre coins du monde, de l’Amérique centrale jusqu’en Asie, en passant par l’Europe et l’Afrique. Cette ancienne conseillère en voyages adore nous inspirer et nous partager ses meilleures découvertes. Elle est aussi l’auteure de plusieurs romans et guides.

Lectures conseillées