Hypothèques à taux variable et à taux fixe au Canada | Milesopedia
Obtenez jusqu'à 70 000 points + Première Année Gratuite
Taud Trade

Hypothèques à taux variable et à taux fixe au Canada

L’une des décisions les plus importantes que vous devrez prendre au cours de votre parcours d’achat immobilier est le type de période de remboursement du prêt hypothécaire que vous souhaitez et si vous voulez un prêt à taux fixe ou variable.

Certains propriétaires auront simplement choisi l’option qui leur semblait la moins chère du point de vue du paiement mensuel. Cependant, il y a d’autres facteurs à prendre en compte, et ce n’est pas forcément l’option la plus économique à long terme.

Quelle est la différence entre les taux fixes et les taux variables?

Un prêt hypothécaire à taux fixe reste le même chaque mois. Cela signifie que si votre paiement hypothécaire est de 1 500 $ par mois, il le restera pendant toute la durée du prêt. Cependant, certains prêts hypothécaires ne vous accordent un taux fixe que pour une période spécifique – par exemple, 5 ans sur votre prêt de 20 ans.

En comparaison, un prêt hypothécaire à taux variable peut modifier vos paiements mensuels au cours de votre période hypothécaire. Ce taux est basé sur le taux préférentiel actuel fixé par votre prêteur. Le taux sera généralement indiqué comme étant le taux préférentiel +/- un montant. Par exemple, le taux préférentiel – 0,5 %. La relation avec le taux préférentiel restera fixe pendant toute la durée de votre prêt. La variable ici est donc le taux préférentiel lui-même. Le taux préférentiel peut fluctuer de manière significative en fonction de la situation économique actuelle du pays ou du monde.

Un prêt hypothécaire à taux variable a tendance à être légèrement moins coûteux qu’un prêt à taux fixe. Cela s’explique simplement par le fait qu’un taux variable peut permettre au prêteur d’obtenir un paiement légèrement plus élevé lorsque le taux préférentiel augmente, ce qui représente donc un risque moindre pour le prêteur. Un taux fixe est un peu plus risqué pour la banque, car si le taux préférentiel augmente, elle perd alors un revenu important, c’est pourquoi elle a tendance à commencer à un taux plus élevé dès le début pour attirer les acheteurs vers le taux variable.

Avantages et inconvénients du taux fixe

Avantage

  • Vous n’avez pas à vous soucier des variations de vos paiements hypothécaires mensuels. Cela signifie que vous savez ce que vous devez payer, et c’est aussi simple que cela. Vous n’avez pas à vous inquiéter d’une éventuelle augmentation du taux. Cette optien simplifie la planification de votre budget personnel et élimine un important facteur de stress.

Inconvénients

  • Il peut y avoir une différence importante entre un prêt hypothécaire à taux variable et un prêt à taux fixe, et la stabilité du taux fixe peut avoir un coût. Malheureusement, personne n’a de boule de cristal, et il est impossible de dire si un taux fixe sera bénéfique ou non du point de vue des coûts dans un avenir lointain. Il est techniquement possible que le taux préférentiel augmente et que vous payiez beaucoup moins avec un taux fixe. Cependant, personne ne peut le prédire avec précision.

Avantages et inconvénients du taux variable

Avantage

  • Historiquement, une hypothèque à taux variable est moins chère sur une longue période qu’une hypothèque à taux fixe. Il peut y avoir des moments où elle est plus élevée, mais en regardant les prêts hypothécaires de 25 ans passés, les paiements globaux ont été plus bas.

Inconvénients

  • L’incertitude financière est importante. L’augmentation du taux préférentiel pourrait entraîner une hausse importante de vos intérêts à payer, ce qui vous mettrait davantage sous pression. On pourrait dire que si vous pouvez vous permettre une augmentation de votre paiement mensuel et que vous prévoyez de vivre dans la propriété à long terme, l’option de taux variable est préférable.

Taux de prêt préférentiel

Comme indiqué, les taux d’intérêt préférentiels historiques montrent qu’une hypothèque à taux variable est moins chère à long terme. Le taux préférentiel fluctue en fonction de l’état de l’économie et d’autres facteurs tels que le chômage, l’inflation, les importations/exportations, etc.

En règle générale, lorsque l’inflation est élevée, la Banque du Canada augmente le taux préférentiel pour accroître le coût des prêts, ce qui réduit l’inflation au fil du temps. À l’inverse, lorsque l’inflation est trop faible, ils peuvent diminuer le taux pour inciter à la dépense. Vous l’aurez constaté au lendemain de la crise financière de 2008, où les taux étaient à des niveaux records pour inciter les gens à revenir sur le marché immobilier. Nous avons connu des taux historiquement bas depuis 2008, qui sont restés relativement stagnants. Seul l’avenir nous dira ce que nous réserve le taux préférentiel et le coût des prêts hypothécaires à taux variable.

Venez discuter de ce sujet dans notre groupe Facebook!

Lectures conseillées