Obtenez jusqu'à 400 $ de remise en argent!
aeroplan featured 3 1

Avis: Air Canada B787-9 – Classe Affaires

YYZ YVR
Aéroport d'arrivée Aéroport international de Vancouver
Compagnie aérienne Air Canada
Numéro de vol AC101
Durée du vol 4:30
Appareil Boeing 787-9
Classe Affaires
Coût 25 000 miles
En bref Découvrez notre reportage photo du vol AC101 avec Air Canada entre Toronto et Vancouver, tout cela en classe Affaires grâce aux miles Aéroplan !

Voici le récit de notre vol vers Vancouver avec Air Canada sur un Boeing 787-9 en classe Affaires.

En quelque minutes nous arrivons à la porte d’embarquement de notre vol qui part à 7h00. La porte voisine accueille aussi un vol vers Vancouver à 7h30, la route est très occupée!

dsc00187
sur le chemin vers la porte d’embarquement – CIBC est très présent!
dsc00190
Porte D41 pour le vol AC101

Notre appareil est immatriculé C-FGHZ et il est entré dans la flotte d’Air Canada en mai 2016.

dsc00188
Boeing 787-9 Air Canada

Nous arrivons à embarquer dès les premiers pour pouvoir photographier les différentes cabines. Air Canada a 8 Boeing 787-8 et 29 Boeing 787-9 dont 10 en commandes. Ces appareils remplacent petit à petit les Boeing 767 et Airbus A330 dont certains rejoindront la flotte d’Air Canada Rouge.

L’appareil comporte 3 classes avec 21 sièges en Économie Privilège, la version “premium economy” du transporteur canadien. Celle-ci vient avec un embarquement prioritaire, un siège plus confortable, une trousse de confort et un repas amélioré. Chaque rangée comporte 7 sièges (2-3-2).

dsc00191
classe économie privilège dans le Boeing 787-9 Air Canada
dsc00202 2
classe économie privilège dans le Boeing 787-9 Air Canada
dsc00201
classe économie privilège dans le Boeing 787-9 Air Canada
dsc00193
classe économie privilège dans le Boeing 787-9 Air Canada

La classe économie quant à elle contient 247 sieges en rangée de 9 (3-3-3).

dsc00192
classe économie dans le Boeing 787-9 Air Canada
dsc00196
classe économie dans le Boeing 787-9 Air Canada
dsc00197
classe économie dans le Boeing 787-9 Air Canada
dsc00198 2
classe économie dans le Boeing 787-9 Air Canada
dsc00199
classe économie dans le Boeing 787-9 Air Canada
dsc00200
classe économie dans le Boeing 787-9 Air Canada

On se dirige alors vers la cabine Affaires qui comporte 30 sièges en rangées de 1-2-1. Il n’y a qu’une seule cabine. Tous les sièges ont accès au couloir. Ce sont des sièges “Super Diamond” du fabricant  B/E Aerospace.

dsc00206
vue d’ensemble de la cabine classe Affaires du Boeing 787-9 Air Canada

Durant l’embarquement les agents de bord proposent un rafraîchissement sous forme de jus d’orange ou verre d’eau.

dsc00204 2
vue d’ensemble de la cabine classe Affaires du Boeing 787-9 Air Canada

Dans l’ensemble le siège est très bien fait. l’IFE est de bonne qualité, il y beaucoup de rangements et l’espace est assez grand pour poser un livre ou une tablette électronique.

dsc00210
espace de rangement sur le siège Classe Affaires Air Canada Boeing 787-9

Ce qui est un peu bizarre: la tablette ne se range pas complètement sous l’écran.

dsc00211
espace de rangement sur le siège Classe Affaires Air Canada Boeing 787-9

Une couverture et un oreiller sont aussi distribués en plus du casque à réduction de bruit.

dsc00212
siège Classe Affaires Air Canada Boeing 787-9
dsc00219
Oreiller et couverture en classe Affaires Air Canada Boeing 787-9
dsc00213
siège Classe Affaires Air Canada Boeing 787-9
dsc00215
Des membres Aéroplan qui profitent de leur voyage en classe Affaires, merci a Michel C., chef de cabine, qui a bien voulu jouer au photographe 🙂
dsc00220
espace de rangement sur le siège Classe Affaires Air Canada Boeing 787-9

Un point négatif: la cloison entre les sièges n’est pas amovible. C’est aussi le cas dans les Boeing 777-300ER de la compagnie. Cela n’empêche pas de discuter mais on ne peut pas se tenir la main 🙂

Jean-Maximilien note qu’il est donc difficile de voyager avec des enfants âgés de 2-4 ans (qui ne restent pas tout le temps dans leur siège…)

dsc00223
cloison entre sièges de la classe Affaires Air Canada Boeing 787-9
dsc00222
vue extérieure du siège de la classe Affaires Air Canada Boeing 787-9
dsc00221
vue extérieure du siège de la classe Affaires Air Canada Boeing 787-9

Il fait un temps splendide et le décollage se fait en douceur.

dsc00227
vue de la cabine de la classe Affaires Air Canada Boeing 787-9
dsc00228
IFE avec le suivi du vol dans le Boeing 787-9
dsc00229 2
IFE avec le suivi du vol dans le Boeing 787-9
dsc00231
vue de la cabine classe Affaires dans le Boeing 787-9

Il est temps maintenant de se restaurer, le service tout au long de ce vol sera rapide et efficace.

dsc00240
petit-déjeuner classe Affaires Air Canada Boeing 787-9

J’ai pris l’omelette et Jean-Maximilien les crêpes.

dsc00244
petit-déjeuner classe Affaires Air Canada Boeing 787-9
dsc00245
petit-déjeuner classe Affaires Air Canada Boeing 787-9
dsc00238
les toilettes contiennent une table à langer

Et il est temps de faire un petit somme, le siège en positon allongée est très confortable. En plus des réglages habituels on peut changer la dureté des coussins. Ce fut une bonne sieste de quelques heures.

dsc00247
un membre Aéroplan qui dort tranquillement

Sans être des suites les sièges fournissent une certaine intimité.

dsc00259
cabine classe Affaires Air Canada Boeing 787-9

Après un peu plus de 4h30 de vol on arrive à Vancouver, je vous laisse admirer le paysage toujours très saisissant.

dsc00260
Arrivée à Vancouver sur le vol AC101
dsc00261
Arrivée à Vancouver sur le vol AC101
dsc00262
Arrivée à Vancouver sur le vol AC101
dsc00263
Arrivée à Vancouver sur le vol AC101
dsc00265
Arrivée à Vancouver sur le vol AC101

Conclusion

Il est agréable de faire un vol transcontinental sur un appareil gros porteur cela change des Airbus A320 à la classe Affaires démodée. Pour 25 000 miles et 120$ c’est une bonne valeur des miles Aéroplan étant donné la cabine moderne de l’appareil. Le service des agents de bord a été impeccable: rapide mais aussi discret sur un vol aussi matinal ce qui permet de finir sa nuit tranquillement.

Un grand merci à Michel C., chef de cabine, qui a remarqué que j’avais oublié mon iPad et qui a pu me rattraper à temps en sortant de l’aéroport !

 

Laisser un commentaire

Lectures conseillées