Avis : Swiss Premium Economy - B-777 - ZRH-LAX
Offre TD : Jusqu'à 55 000 points Aéroplan + Remise des frais annuels la première année†
Zrh La Swiss Premium Economie 04

Avis : Swiss Premium Economy – B-777 – ZRH-LAX

Aéroport d'arrivée Aéroport international de Los Angeles
Compagnie aérienne Swiss
Numéro de vol LX40
Durée 11 h 15
Appareil B777-300ER
Classe Premium Economy
En bref Voici mon retour d'expérience sur le vol Swiss transatlantique en nouvelle classe Premium Economy pour une longue fin de semaine à Los Angeles.

Swiss avait présenté en février 2022 à l’aéroport de Zurich son dernier B777-300ER (77W) équipé de la nouvelle classe Premium Economy, venant s’ajouter aux classes Economy, Business et First existantes.

Swiss B777-300ER Premium économie
Swiss B777-300ER Premium économie

Avant-Propos et Réservation

La mise en service de ce type d’appareil équipé de la classe Premium Economy s’est faite en mars 2022 entre Zurich et Miami puis s’est étendue à toutes les lignes desservies par les avions longs-courriers de type Boeing 777-300ER.

Jean-Maximilien et moi voyageons régulièrement ensemble ou séparément. Cette fois, ce fut mon tour de voyager en solo. J’ai ainsi essayé cette nouvelle classe en me rendant à Los Angeles lors d’une longue fin de semaine, grâce à un surclassement que j’ai payé via l’option d’enchères. J’étais bien contente puisque c’est un vol qui dure 11 h 15.

Je me suis prise à la dernière minute pour réserver. Mais une fois à bord, il restait quelques sièges de libres.

Vol Swiss Premium Eco Nce Zrh Lax
Vol Swiss Premium Eco Nce Zrh Lax

Comme je partais pour quelques jours, je n’ai voyagé qu’avec une valise cabine. Ceci m’a permis d’éviter une franchise de bagages supplémentaires de 88 CAD pour un premier bagage ayant pris un siège en économie (tarif basic).

Le coût du billet était de 600 CAD + 485,60 CAD de taxes et frais de transporteurs. J’ai pu appliquer le crédit annuel de voyage de 100 $ de ma Carte Or avec primes American ExpressMD en réservant via le site American Express Voyages.

N’hésitez pas à consulter notre guide sur Los Angeles si c’est votre destination aussi !

La nouvelle Premium Economy

Alors, qu’offre donc cette nouvelle classe ?

Plus d’espace, plus de confort, plus d’intimité. Plus de tout quoi. C’est un bel intermédiaire entre l’Economy et la Business. Sur chaque Boeing 777-300ER sont proposés 24 sièges de Premium Economy, situés entre ces deux classes et en disposition 2-4-2. Pour comparaison, l’économie est disposée en 3-4-3. La capacité en économie diminue donc de 40 sièges permettant à la cabine une ambiance plus calme.

L’Economy et la Premium Economy sont séparées par un bel espace, laissant aux personnes de la première rangée en Economie de quoi bien étendre les jambes pour dormir.

ZRH LAX Swiss Economy
ZRH LAX Swiss Economy

Les passagers se voient offrir une trousse de toilette de voyage Skysupply en papier kraft et en pulpe de papier, ceci dans l’esprit de réduire l’utilisation de plastique.

Nous accordons une grande importance à la durabilité sur l’ensemble de la chaîne de voyage. Si nous tenons à notre positionnement premium pour les passagers, il nous tient tout autant à cœur d’assumer notre responsabilité envers le climat et la société

Tamur Goudarzi, directeur commercial de Swiss

À savoir, les passagers qui réservent cette nouvelle Premium Economy, peuvent bénéficier de :

  • deux bagages de 23 kg chacun,
  • un accès à tarif préférentiel aux salons Swiss Business des aéroports de Zurich et Genève, ainsi qu’au salon d’arrivée Swiss de l’aéroport de Zurich.
Zrh La Swiss Premium Economie 24

Mon Voyage en Premium Economy

NCE-ZRH

Avant tout, j’ai commencé ma journée par un vol de 1h30 entre Nice et Zurich, où j’ai pu profiter de vues aériennes splendides sur la Côte d’Azur, Monaco, les Alpes avec un dernier beau panorama sur Zurich.

Une fois notre avion atterri à Zurich, un bus nous emmène au terminal A. Ma correspondance étant au terminal E, j’ai fait un nouveau passage à la sécurité puis pris le skymetro avec ses fameuses vaches en fond sonore.

Avant de nous rendre à la porte E22, il est demandé de passer par une prévérification des passeports. Une hôtesse nous tamponnera notre billet. 

J’ai trouvé l’embarquement très bien organisé. D’un bord, les passagers pour la Première et la Business et de l’autre les passagers pour la Premium Economy et l’Economy. Le tout s’est fait tranquillement et rapidement à l’heure. 

ZRH-LAX

La classe affaires était pleine. Voici ce à quoi elle ressemble pour comparatif :

Swiss B777-300ER Business

J’avais donc le siège 22B du côté couloir en Premium Economy. Le design reste plutôt droit et carré dans des teintes claires de beiges et des touches plus sombres noires.

Zrh La Swiss Premium Economie 20

Ce sont des sièges en coque (on évite les coups de genou !) et cloisonné sur le long pour plus d’intimité. Ainsi les passagers en arrière de vous ne peuvent voir votre écran.

L’espace a été comblé en premium économie en avant pour accueillir un espace de rangement pour le casque audio et son branchement ; sur l’arrière, deux petits crochets pour accrocher sa veste, un emplacement avec bouteille d’eau et plusieurs prises USB sur le bas. 

Premium Economy

Le siège côté couloir présente un pied en acier au niveau de nos pieds. L’espace était plus étroit pour poser mon sac en position à plat alors que le passager à ma gauche n’avait pas de mal à mettre le sien. L’avantage, je n’étais pas bloquée pour me déplacer dans l’avion. Cela reste tout de même bien mieux comme espace si je compare à l’Economy. 

Aussi, il y a un espace léger entre les sièges centraux en disposition de 4. Les accoudoirs sont pleins et je n’ai pas eu l’impression de gêner ou être génée par mon voisin comme ici nous avions chacun les nôtres !

Zrh La Swiss Premium Economie 21
Zrh La Swiss Premium Economie 25

La ceinture de sécurité est de type comme en voiture, qui va de l’épaule à la hanche du côté opposé. La partie supérieure remontait trop haut à la taille. Heureusement, on pouvait détacher la partie qui monte à l’épaule lors du vol. 

Chaque siège dispose d’une petite lampe d’un côté de la tête, des rangements sur les côtés, un grand écran de 15,6 po avec une image de qualité. Enfin, j’avais une grande tablette  qui se déplie en deux. Elle me permettra de travailler confortablement. Je n’ai pas eu l’impression de manquer d’espace de tout le vol.

Les sièges sont plus larges 46 à 48 cm soit plus de 2,6  à 4,6 cm au moins par rapport à l’économie avec un espacement de 99 cm aux jambes (+ 11cm). On retrouve à notre place la petite trousse de toilette SkySupply comprenant une brosse à dent, du dentifrice et un masque pour les yeux, une couverture (au passage, j’aurais aimé qu’elle soit plus épaisse et douce) et un casque audio avec réducteur de bruit.

Pour le dos, on retrouve un coussin petit et plat. 

Le rangement en hauteur était suffisamment grand pour accueillir ma valise Away dont nous avions fait la review il y a quelques années. J’ai dû la mettre en arrière de moi comme de chaque côté, les cases en hauteur étaient occupées par le matériel des agents de bord. 

Swiss B777-300ER économie
Swiss B777-300ER Premium économie

Une hôtesse nous accueille avec un verre de Prosecco en guise de bienvenue. Elle nous amènera par la suite le menu avec trois choix de plats chauds. De quoi nous donner presque l’impression d’être en Affaires ! 

Le repas a rapidement été servi soit 30 minutes à peine après notre envol. Pas de nappe, comme en Affaires mais un un plateau-repas avec de la vaisselle blanche en porcelaine : out le platique, ce qui était bien appréciable à nouveau. J’ai choisi les gnocchis aux champignons. Petit bémol, mon plat a été servi tiède, dommage ; le tout était très bon sinon. 

Un deuxième service s’est fait 3h30 avant notre arrivée, comprenant un plat chaud (du riz et légumes au carry) et un dessert.

J’ai tenté d’allonger mon siège à plusieurs reprises pour enfin y arriver. J’ai trouvé cela difficile, il faut pousser tout appuyant sur le le côté de l’accoudoir. C’est toutefois un abaissement qui apporte en effet un confort non négligeable. L’angle d’inclinaison est de 31 degrés.

Pour info, j’ai eu le même problème à mon vol de retour en économie. J’ai du mal à concevoir comment des personnes n’ayant pas de force au bras ou des enfants peuvent arriver à l’incliner seuls.

Au fil du vol, les agents de bord nous ont distribué de l’eau, un pot de glace au caramel ou enfin le classique chocolat suisse une heure avant notre arrivée. Ces détails ont permis d’améliorer l’expérience. 

Enfin pour un aspect de comparaison, voici quelques photos de la classe économie en arrière :

Le Wi-Fi à bord

J’ai travaillé tout le vol sans faire de pause dodo. La prise USB-A m’a vraiment dépannée. J’étais aussi bien installée, grâce notamment au repose-jambes qui était vraiment un plus pour moi. J’ai pu bénéficier d’une connexion internet Wi-Fi gratuite à bord grâce à mon abonnement inclus et illimité au service Boingo obtenu grâce à ma Carte MastercardMD HSBC World EliteMD.

C’est une carte qui m’accompagne partout comme elle ne facture aucuns frais de conversion pour les achats en devises étrangères.

Conclusion

Mon expérience en Premium Economy fut concluante. Malgré quelques petits points négatifs, j’ai vraiment apprécié mon vol et n’ai pas vu le temps passer : le service, le repas, le confort, tout y était. C’est un très bon compromis que je recommande si l’on ne peut s’offrir la classe Affaires.

Venez discuter de ce sujet dans notre groupe Facebook!

Lectures conseillées