70 000 points Marriott Bonvoy + 5X les points (Voyage & Essence)
gerer son budget

Apprendre à gérer son budget pour économiser et voyager plus

En bref

Voici 7 recommandations pour apprendre à gérer son budget de tous les jours afin d'économiser et voyager plus souvent.

Une amie m’avait dit qu’elle ne pensait pas que c’était possible de voyager autant que moi car elle ne fait pas un gros revenu. Pourtant, elle fait un meilleur revenu que moi ! Ce que j’ai trouvé drôle, c’est qu’on avait cette conversation alors qu’elle sirotait son café Starbucks et mangeait son pain au chocolat.

J’ai donc fait des calculs. Ce petit plaisir quotidien lui coûte environ 8 $ “seulement”. Elle était très surprise quand je lui ai dit qu’elle dépensait 2 920 $ (8$ x 365 jours) en déjeuner sur le pouce car elle y allait même durant ses journées de congé ! À un taux d’impôt moyen de 25 % (marginal de 37,12 %), il faut environ 3 900 $ de salaire brut pour pouvoir se payer cette dépense, ce qui équivaut à un mois de son salaire.

Est-ce que ça vaut la peine de travailler un mois de temps pour avoir le luxe de déjeuner sur le pouce tous les matins ? La réponse lui est personnelle et je ne la jugerai jamais; à chacun ses priorités.

Tout ça pour dire qu’il est primordial de faire et tenir un budget pour avoir une prise de conscience sur nos rentrées et sorties d’argent !

Les étapes pour gérer son budget

Voici mes petits trucs et conseils pour avoir un contrôle sur vos finances et apprendre à gérer son budget.

Ce sont mes conseils personnels et je ne suis pas conseillère ou planificatrice financière.

1- Faire un budget

Bien évidemment, il faut commencer par noter tout ce dont on dépense. Pas besoin d’être à la cent prêt, mais vous devez savoir combien vous dépensez dans chaque catégorie. C’est la seule façon de pouvoir analyser vos habitudes et d’optimiser toutes ces heures passées au boulot !

Ce sont souvent les “dépenses fantômes” comme les petits cafés du matin qui peuvent nous surprendre car ce sont de très petits montants. Celles-ci s’accumulent et on ne s’aperçoit pas de l’hémorragie financière. Une fois qu’elles sont identifiées, vous pourrez décider de les conserver ou non, mais ce sera une décision bien éclairée !

Les grosses dépenses annuelles ne devraient pas nous surprendre. Après tout, c’est la même chose chaque année : cadeaux de Noël,  plaques d’immatriculation, rendez-vous chez le dentiste, etc.

dentist 1639683 1920

2- Avoir un budget dynamique

Savez-vous combien d’argent, approximativement, il y aura dans votre compte dans 4 mois ? Dans 7 mois ?

Ceci est peut-être une question de personnalité, mais j’aime savoir ce qui s’en vient afin d’être en mesure de me réajuster. Je vous partage le chiffrier excel que nous utilisons dans notre famille.

chiffrier budget

Abonnez-vous ci-dessous à l’infolettre gratuite de Milesopedia pour pouvoir le télécharger !

Obtenez le chiffrier pour gérer son budget

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.

Cet outil permet de calculer toutes nos rentrées et sorties d’argent sur une année.

Pour l’utiliser, il suffit de le remplir avec vos chiffres. Vous pouvez l’utiliser tel quel ou comme base pour votre propre document.

Il y a peut-être un expert Excel dans la salle qui pourrait nous aider à peaufiner notre chiffrier sans qu’on ait besoin de faire ceci manuellement, mais à chaque mois, il faut:

  • mettre à jour le solde de votre compte
  • mettre à zéro le solde du mois précédent à la première ligne

Le fait de savoir si je serai en déficit dans mon compte me pousse à diminuer mes dépenses et/ou augmenter mes revenus.

Vous pourriez également vous tourner vers une solution plus complète de gestion budgétaire avec l’application Educfinance.

3- Déterminer le montant à mettre en épargne

Cette étape est très importante à mon avis. Outre les points et les voyages, il est important de planifier les imprévus et la retraite. Je prône un équilibre entre le carpe diem et la retraite; la retraite, c’est aussi mon carpe diem…. juste plus tard!

Dans ma situation, j’ai plusieurs sortes d’épargnes :

  • épargne à court terme pour les voyages
  • épargne à court terme pour les imprévus (fond d’urgence)
  • épargne à moyen-long terme pour l’éducation de mes enfants (REEE)
  • épargne à long terme pour la retraite (placements, immobilier, etc)

Je considère mon épargne comme une ”dépense”; c’est-à-dire que je m’oblige à mettre de l’argent de côté comme si je n’avais pas le choix, tout comme je dois payer mon épicerie car je n’ai pas le choix. Ce comportement s’appelle ”se payer en premier”. Que ce soit 50 $ ou 500 $ par paie, il faut se créer une épargne et ne pas sous-estimer le pouvoir des intérêts composés des investissements.

En effet, toutes les épargnes devraient être investies de façon que l’argent puisse fructifier selon la tolérance au risque de chacun et selon l’objectif de ce compte d’épargne.

Pour notre famille, notre épargne à court terme pour les voyages est dans un simple compte bancaire rapportant 1% alors que notre épargne pour la retraite est composée de placements dans un compte de courtage ainsi qu’un parc immobilier.

Consulter un conseiller est un bon point de départ.

Tout comme les points de récompenses et les cartes de crédit, maîtriser les investissements est la clé pour en tirer le maximum de valeur.

money 2724241 1920

4- Établir nos priorités

Je ne juge personne qui décide de dépenser 3 900 $ de son salaire brut en café/déjeuner si c’est ce qui lui fait plaisir, mais il faut être capable de cibler des dépenses que l’on peut réduire ou couper si on n’a pas les moyens de faire autre chose qui nous tient également à coeur.

La principale excuse que j’entends est que les gens n’ont pas les moyens de__________. Éliminer les dépenses fantômes et établir nos priorités sont les premières étapes pour pouvoir le faire.

Tant mieux pour vous si vous faites un assez gros revenu pour payer chaque poste budgétaire ! Pour les autres, il faut faire des choix et se concentrer sur nos priorités.

Avec un budget clair et concis, il est plus facile de cibler les endroits où l’on pourrait couper.

5- Stratégie d'épicerie

Le budget d’épicerie est souvent celui qu’on laisse souvent aller, mais c’est souvent celui où on perd le plus d’argent à mon avis. Je ne parle pas de se priver côté bouffe, au contraire, je suis une foodie et j’adore manger ! En fait, c’est ma deuxième passion après les voyages !

Je mets surtout l’emphase sur le gaspillage alimentaire. Je trouve aberrant de jeter de la nourriture et, par conséquent, de l’argent aux poubelles.

Pour faire l’épicerie de façon optimale:

  • faire son inventaire, avant de quitter pour l’épicerie (réfrigérateur, du congélateur et du garde manger)
  • consulter les circulaires
  • penser aux recettes selon les spéciaux
  • faire une liste d’épicerie
  • avant de passer à la caisse, vérifier le panier au cas où vous auriez consciemment ou inconsciemment ajouté des articles dont vous n’avez pas réellement de besoin (ne pas faire l’épicerie avec les enfants)
  • et bien évidemment avoir la meilleure carte de crédit pour l’épicerie

Planification, exécution, cross-check.

Pensez-y bien, avez-vous connaissance de tout ce qui se trouve dans votre congélateur ou est-ce qu’il y a une lasagne congelée que vous avez oublié depuis 6 mois ? Est-ce que les bananes que vous avez acheté, il y a 2 semaines, ont fini dans le bedon ou dans les poubelles ?

6- Intégrer les points de récompenses des cartes de crédit

Ces deux énoncés sont les vrais gamechanger dans mon cas :

  • Les cartes de crédit me permettent d’accumuler des points-voyages ou points de récompenses pour voyager.
  • Les cartes de crédit me permettent d’accumuler des remises en argent sur mes dépenses de tous les jours, diminuant mon coût de vie et augmentant les fonds disponibles pour voyager.

C’est ce qui m’a permis de voyager cinq à sept fois par année dans la dernière décennie. Dans mon article précédent sur la gestion de cartes de crédit, j’avais dit qu’il était préférable se concentrer sur un ou deux programmes lorsque vous êtes débutant pour bien maîtriser les programmes.

Avec le temps et selon le nombre de programmes maîtrisés, vous allez intégrer les points et les récompenses dans votre budget !

Grâce à AIR MILES, plusieurs articles de tous les jours ainsi que les cadeaux de Noël pour les enfants nous reviennent quasiment gratuitement chaque année.

Il en va de même avec le budget voyage. J’accumule des points Aeroplan depuis plus de 10 ans donc je connais mon taux d’accumulation moyen annuel.

Puisque je connais le nombre de billets d’avion que je peux m’offrir avec les points j’ajuste mon budget voyage en conséquence.

7- Avec des amis, en couple ou en famille

L’union fait la force ! Je ne vous apprends rien en vous disant que beaucoup de dépenses sont réduites lorsqu’on est en couple (ou en colocation). Du côté des points, l’accumulation et l’utilisation à deux joueurs et plus est la plus lucrative.

Ainsi, avec AIR MILES, nous avons chacun notre propre carte AIR MILES ce qui fait que l’on ramasse 2 fois les gros lots de 1 000 ou 1 200 milles AIR MILES lors d’événements comme la Virée de Quartier. On ne dépense pas plus, mais on récolte plus de points : notamment avec les offres d’IGA, d’IGA Express, de Marché Tradition et de Jean Coutu où l’on sépare simplement notre facture d’épicerie.

Dans une famille de quatre, quoi de mieux que de souscrire chacun à une carte de crédit munie d’une passe compagnon Air Canada pour économiser sur les billets d’avion des enfants.

Avec mes parents, on se partage souvent nos dépenses comme l’achat du 5 L de Ketchup chez Costco ou quand il faut acheter 3 paquets d’essuies-tout pour obtenir un meilleur prix (et des milles AIR MILES en bonus) !

Ce sont des économies qui peuvent aller loin à force de s’accumuler et le budget respectif de chacun diminue !

Alors pensez à vos amis, vos parents, votre conjoint(e) afin de s’entraider à économiser et à accumuler des points!

Conclusion

Une chose que j’ai souvent remarquée, c’est que les gens ont tendance à se trouver des excuses pour justifier leurs problèmes.

Ma philosophie est plutôt de trouver des solutions et de les mettre en avant-plan. C’est également grâce à ce genre d’effort et de mentalité qui fera que la vie sera plus facile. Si vous êtes convaincu que vous allez manquer d’argent, vous allez l’être.

Lectures conseillées