Avis sur le vol Lufthansa LH475 – Montréal – Munich – A350 – Classe affaires

YUL MUC
Aéroport de départ
Montréal-Trudeau
Aéroport d'arrivée
Munich
Compagnie aérienne
Lufthansa
Numéro de vol
LH475
Durée du vol
7h
Appareil
A350
Classe
Affaires
Coût
55 000 milles Aéroplan
En bref Voici mon reportage-photos suite à un vol en classe affaires, obtenu grâce aux milles Aéroplan, sur un nouvel appareil au départ de Montréal: l'Airbus A350 de Lufthansa.

Avant-propos

Ce vol est l’histoire d’un grand concours de circonstances.

Je devais rejoindre des amis à Barcelone depuis Montréal.

N’ayant pas pris de billets longtemps à l’avance, et les tarifs étant plutôt élevés en cette période estivale, j’avais choisi de confier mon destin aux milles Aéroplan !

Ainsi, 6 jours avant le départ, des billets en économie sur United se sont libérés.

Ce vol me convenait parfaitement car il avait l’avantage:

  • de me faire découvrir un nouvel appareil (le B787-10 d’United)
  • de me faire passer par Newark

Pour quiconque, United + Newark semblent rimer avec “problèmes”.

Pour moi, voyageant exceptionnellement tout seul (sans Audrey et les enfants), et étant #avgeek, cela semblait fun d’autant que cela m’aurait permis de faire de nouveaux reportages sur la classe économique d’United et son nouvel appareil.

De plus, le tarif payé était très attractif: 30 000 milles + 111$ (United ne facturant pas de surcharge sur Aéroplan).

Mais c’était sans les problèmes météo qu’a connu la Côte Est nord-américaine ce jour-là.

Après 1h30 de retard, mon vol Montréal – New York a fini par quitter la porte… pour stationner 1 heure supplémentaire sur le tarmac.

Puis pour revenir à la porte – à vrai dire nous avons été débarqué par bus sous une pluie torrentielle – en étant tout simplement… annulé.

Voyant arriver cette annulation (et donc l’impossibilité d’attraper ma correspondance à New York vers Barcelone), j’ai décidé d’utiliser l’heure sur le tarmac, armé d’Expertflyer, pour analyser mes options:

  • du côté d’Air Canada
  • du côté d’Aéroplan

Finalement, après une belle négociation, j’ai réussi – du côté d’Aéroplan – à me faire rebooker – sans frais (à l’exception du complément en milles – 55 000 milles au lieu de 30 000) sur ce vol de Lufthansa en classe affaires entre Montréal et Munich !

Les options proposées par Air Canada ne me convenaient car je serai arrivé trop tard sur Barcelone.

Il me restait donc à ressortir de la zone transfrontalière, pour repasser la sécurité du côté international et me rendre au salon Feuille d’Érable d’Air Canada…

… à temps pour assister au milesoquestions sur le groupe facebook !

Voyager en classe affaires, permet en effet d’accéder sans frais au salon Feuille d’Érable d’Air Canada… dans lequel se trouve une douche.

Bien agréable après tous ces changements et heures d’attente cet après-midi là!

Reportage à bord de l'A350 de Lufthansa

Arrivé à la porte d’embarquement, les couleurs du ciel sont magnifiques en cette fin de journée “orageuse” à Montréal.

L’Airbus A350 – tout nouvel appareil pour Montréal-Trudeau – se dévoile sous son meilleur profil !

Face à lui, se trouve l’un des 3 vols quotidiens vers Paris Charles De Gaulle, un Boeing 777: on apprécie toujours les belles couleurs !

La cabine affaires

J’embarque dans les premiers passagers et découvre une nouvelle cabine de classe affaires.

Contrairement à la grande tendance de l’industrie permettant à TOUS les passagers d’accéder directement au couloir (via une configuration en 1-2-1), Lufthansa a maintenu une configuration en 2-2-2…

Ce qui fait que le passager assis du côté des hublots doit enjamber le passager assis à côté pour accèder au couloir.

Pas très pratique, et plutôt incompréhensible pour une compagnie comme Lufthansa sur un avion flambant neuf.

La cabine affaires est séparée en :

  • une cabine principale composée de 6 rangées de 6 sièges (soit 36 passagers)
  • une cabine secondaire composée de 2 rangées de 6 sièges (soit 12 passagers)

Voici une vue de la cabine principale en vol:

Pour avoir moins de passage et moins de bruit, je vous conseille de privilégier un siège dans la “mini-cabine”.

Le siège en classe affaires

Mon premier siège de ce soir sera le 8G.

Je changerai plus tard pour le 7D afin de laisser une mère et sa fille s’asseoir ensemble, ce qui explique des photos différentes par la suite.

Il se situe en dernière rangée de la classe affaires, dans la “mini-cabine”.

Voici une vue des sièges en avant, les 7D/G.

Une partition sépare les pieds de chaque passager.

Vous pouvez voir qu’il y a un peu plus de place au niveau des pieds pour les sièges de la rangée 7.

Le siège propose diverses positions ainsi qu’une fonction massage.

Et le voici en version allongée à 180 degrés.

Des prises électriques se trouvent entre les 2 sièges.

Plusieurs rangements sont disponibles ici et là.

Mon sac besace Away trouve sa place sous la partition des pieds.

Toutefois, vous noterez qu’il y a davantage d’espace sous mon autre siège, le 7D.

Ma valise Away entre quant à elle parfaitement dans le coffre à bagages.

Les accessoires

Pour la classe affaires, Lufthansa offre un oreiller de grande taille ainsi qu’une couverture particulièrement agréable.

À chaque siège de classe affaires, une bouteille d’eau et une trousse de voyage attendent les passagers.

À l’intérieur, le contenu habituel (brosse à dents, brosse à cheveux, chaussettes, masque de nuit).

Un casque audio – avec réducteur actif du bruit ambiant – est particulièrement efficace.

Le système multimédia

Comme vous pouvez le voir par rapport au fameux sous-verre milesopedia, la taille de l’écran est très grande, ce qui est fort agréable.

Ce système est tactile (ou accessible avec la télécommande) et est composé d’un très grand catalogue de films et de séries.

De plus, il offre des caméras en direct depuis l’extérieur de l’appareil.

Lufthansa A350 - Classe affaires
Lufthansa A350 - Classe affaires
Lufthansa A350 - Classe affaires
Lufthansa A350 - Classe affaires
Lufthansa A350 - Classe affaires
Lufthansa A350 - Classe affaires
Lufthansa A350 - Classe affaires
Lufthansa A350 - Classe affaires

Les toilettes

Bref passage par les toilettes avant le décollage avec un réflexe de jeune parent pour localiser les toilettes avec table de change… même lorsque l’on voyage seul!

Quelques produits de soins sont disponibles.

Lufthansa A350 - Classe affaires
Lufthansa A350 - Classe affaires
Lufthansa A350 - Classe affaires

Le service à bord

Pendant l’embarquement, les agents de bord viendront régulièrement nous servir en boissons fraîches (jus d’orange / champagne…).

De quoi inaugurer la première utilisation des sous-verres avec le nouveau logo!

Également pendant l’embarquement, les commandes seront prises quant au souper servi ce soir.

Voici le menu:

Lufthansa A350 - Classe affaires
Lufthansa A350 - Classe affaires
Lufthansa A350 - Classe affaires
Lufthansa A350 - Classe affaires

Environ 45 minutes après le décollage, le service de repas commence.

J’ai choisi l’option:

  • Salade de quinoa
  • Rigatonis, sauce alfredo
  • Fromages

Et on finit par une touche sucrée avec une Crème Glacée au sirop d’érable (Bilboquet).

Après 4 bonnes heures de sommeil, nous voici proche de l’arrivée.

Un petit-déjeuner sera servi aux personnes réveillées (vous pouvez choisir de dormir un peu plus si vous le souhaitez).

L’ #avgeek en moi passera la fin du vol à contempler les images extérieures offertes sur l’écran de mon siège.

Lufthansa A350 - Classe affaires
Lufthansa A350 - Classe affaires
Lufthansa A350 - Classe affaires
Lufthansa A350 - Classe affaires

Conclusion

Un très bon vol sur Lufthansa qui m’a permis d’arriver reposé en Europe.

Je n’aurais sans doute pas choisi de voyager initialement en classe affaires sur Lufthansa – trop de surcharges de transporteur à mon goût – mais les circonstances ont joué en ma faveur ici.

Toutefois, les passagers voyageant fréquemment pour leur travail en classe affaires entre l’Amérique du Nord et l’Europe ont accès à de meilleurs produits que celui-ci, comme sur Air France et sa nouvelle classe affaires offerte sur certains appareils.

Et ceux utilisant des points & milles devront préférer de voyager avec Swiss via Zurich ou Turkish Airlines via Istanbul, offrant toutes deux des produits équivalents… sans la moindre surcharge de transporteur !

À défaut, la classe affaires d’Air Canada est un cran au-dessus, à mon avis, de ce qu’offre ici Lufthansa.

Des cartes pour obtenir des milles Aéroplan

Voici 3 cartes vous permettant d’obtenir facilement des milles Aéroplan:

Meilleure carte
  • Décembre 2019
La Carte de Platine AéroplanPlusᴹᴰ* American Expressᴹᴰ
Frais annuels

$499

Prime de bienvenue

40,000 milles + eCarte-Cadeau de 150$

Meilleure pour

Programme de fidélité

Aéroplan

La Carte Or avec primes American Expressᴹᴰ
Frais annuels

$150

Prime de bienvenue

25,000 points-privilèges

Meilleure pour

Programme de fidélité

American Express Points-Privilèges

La Carte de Platineᴹᴰ d’American Express
Frais annuels

$699

Prime de bienvenue

50,000 points-privilèges

Meilleure pour

Programme de fidélité

American Express Points-Privilèges

Laisser un commentaire