Soutenez la Fondation cancer du sein du Québec et Obtenez 150 $ de remise en argent !
IMG 7984

Pourquoi un travel hacker peut accepter de payer des surcharges de transporteurs

C’est un peu le contre-pied de notre article d’hier relatif à la distinction entre les compagnies facturant des surcharges de transporteurs et les autres au sein du programme Aéroplan. Je vais vous montrer dans quelles conditions j’accepte de payer ces surcharges.

Consultez aussi nos articles listant les compagnies sans surcharge et les villes avec des exemptions.

Pourquoi j’accepte de payer des surcharges de transporteurs

Depuis le lancement de milesopedia, nous vous avons indiqué à maintes reprises les astuces pour ne pas payer de surcharges de transporteurs.

C’est le cas par exemple en voyageant sur des compagnies comme United, Swiss ou Turkish Airlines pour Star Alliance / Aéroplan.

ac497 montreal toronto air canada boeing 787 18
Aucune surcharge transporteur pour ce vol avec Turkish Airlines

Ou bien American, Air Berlin, Cathay Pacific pour British Airways Executive Club.

the westin jekyll island 10
Aucune surcharge pour ce vol sur Cathay Pacific

Que ce soit en voyageant en classe économique ou classe affaires, il est toujours intéressant d’éviter de payer des surcharges transporteurs.

Notamment pour des vols que l’on pourrait trouver sur le marché pour 700-800$ comme celui ci-dessous. Il serait abhérant de payer autant de surcharges.

dsc00672
Des surcharges portant le coût à 588$ + 60 000 miles pour un vol vers Paris

Mais il y a quelques cas dans lesquels il peut être intéressant de payer des surcharges.

Le seul vol disponible est un vol avec surcharges du transporteur

Les dates de vacances sont déjà posées, les congés des enfants ne sont pas modifiables, la destination est très demandée. Il n’y a alors pas d’autres choix que de devoir accepter de payer des surcharges transporteur.

La flexibilité étant le maitre mot en matière de réservation de billets primes, et lorsque celle-ci n’est pas possible, il faudra alors comparer le coût du billet en l’achetant en ligne comparativement à celui trouvé avec vos miles aéroplan, avios ou encore AIR MILES.

La classe premium vaut le coût de ces surcharges

L’autre cas est la classe premium. Que ce soit la classe affaires, voire même la première classe, cela peut valoir le coût de payer des surcharges de transporteurs.

Si pour des voyages vers l’Europe j’essaie par exemple de choisir Swiss ou Turkish Airlines (qui ne pratiquent pas de surcharges) lorsque je voyage en économie ou en classe affaires, il peut m’arriver de céder aux charmes d’autres compagnies.

cx lounge yvr 14
Classe affaires – B777-300ER – Swiss

Et c’est ce que j’ai décidé de faire très prochainement en utilisant mes miles Aéroplan et Avios de British Airways Executive Club.

Mon futur voyage en Première Classe

C’est une première pour moi. Il y a quelques années, je ne voyageais qu’en classe économie. Puis, grâce aux miles, j’ai pris goût aux voyages en classe affaires. Et là, j’ai eu l’opportunité de réserver des billets dans la section ultime: la première classe. Qui plus est, sur deux compagnies différentes, avec 2 types de miles!

Mon premier vol s’effectuera sur British Airways (en ayant accepté de payer 400$ de surcharges du transporteur et faire un vol avec plusieurs escales). Notez que le vol de British Airways depuis Montréal ne s’effectue qu’en classe affaires au maximum… je vais donc devoir me rendre dans un autre hub pour tester cette cabine:

747 first ba
British Airways – B747 Première Classe – Crédit: Navjot Singh

Mon vol retour s’effectuera sur Lufthansa, toujours en Première Classe avec mes miles Aéroplan (et des taxes de 300$). Notez que ce type de billet n’est ouvert à la réservation avec des miles Aéroplan que 14 jours avant le départ! Mais il y a bien souvent de nombreuses places disponibles.

lh first a333
Lufthansa – A333 – Première Classe – Crédit: Livetraveled.com

Quel intérêt de voyager en première classe?

Pour le voyage que je m’apprête à faire, ce type de billets au tarif public coûte aux alentours de 10 000$…

En effet, voyager en première classe, c’est profiter d’un vol où tout le monde est aux petits soins avec vous (agent de bord personnel, caviar, champagnes et vins de grands crus, fauteuil-lit)…

montreal zurich united
Salon Première Classe – British Airways

Mais c’est aussi une expérience à vivre avant le vol (accueil personnalisé à l’aéroport, salon première classe, repas gastronomiques, spa), pendant les correspondances (limousine au pied l’avion, salons pour se détendre) et après le vol (salon première classe à l’arrivée avec salle de bains privée, file d’attente spéciale aux douanes)…

yyz waw united
Service de limousine – Lufthansa Première Classe

Bref, une expérience de voyage comme on en a rarement dans une vie !

Alors vous comprendrez que pour vivre ce type d’expérience – surtout pour un passionné d’aéronautique comme moi – utiliser des miles est essentiel, et qu’il s’agit ici d’une situation qui mérite bien une dépense de quelques centaines de dollars!

Après tout, cet aller-retour ne m’aura coûté que 700$ (et un paquet de miles accumulés notamment grâce aux nombreux bonus de souscriptions des cartes de crédit disponibles sur le marché)… soit moins que le prix d’un billet en classe économie! De quoi relativiser les “surcharges des transporteurs” !

Vous vous demandez sûrement quels sont ces vols?  Vous le saurez bientôt en vous abonnant à notre page Instagram et Facebook!

Étiquettes:Aéroplan, British Airways, British Airways Executive Club, Lufthansa, Première Classe,
HSBC Canada Credit Cards

Laisser un commentaire

Lectures conseillées