Obtenez 300 $ de remise en argent et la première année gratuite!
aeroplan featured 3 1

Air Canada, CIBC, TD et VISA font une offre d’achat sur Aéroplan

Une incroyable nouvelle ce matin ! Air Canada, CIBC, TD et VISA font une offre d’achat commune pour acquérir le programme de fidélité Aéroplan appartenant à AIMIA.

L’offre d’achat d’Air Canada, CIBC, TD et VISA pour Aéroplan

air canada cibc td visa
le consortium : Air Canada, CIBC, TD et VISA

Alors qu’Aéroplan vient tout juste d’annoncer beaucoup de nouveautés à prévoir pour son futur programme, les 4 compagnies ont fait une proposition à AIMIA (la société-mère du programme Aéroplan) afin d’acquérir les activités de fidélisation Aéroplan (notamment la prise en charge du passif s’élevant à près de 2 milliards de dollars en milles Aéroplan au 31 mars 2018) pour 250 millions de dollars en espèces, ce qui représente un prix d’achat total d’environ 2,25 milliards de dollars.

La transaction proposée, si elle est acceptée par Aimia, va assurer une valeur et une continuité pour ses membres ainsi que pour les clients d’Air Canada, de la TD, de la CIBC et de Visa.

Les 4 entreprises ont demandé à Aimia de fournir une réponse avant le 2 août 2018.

Si elle se concrétise, la transaction proposée sera favorable aux actionnaires d’Aimia ainsi qu’aux membres Aéroplan en permettant la transition harmonieuse des points des membres Aéroplan vers le nouveau programme de fidélisation d’Air Canada qui sera lancé en 2020, ainsi que la protection des points et l’amélioration de la commodité et de la valeur pour des millions de Canadiens.

Compte tenu de la situation actuelle d’Aimia et de ses perspectives d’avenir, la transaction proposée offre une valeur aux parties prenantes d’Aimia. Air Canada, la TD, la CIBC et Visa souhaitent continuer à collaborer avec le conseil d’administration d’Aimia pour conclure une transaction. Les sociétés sont convaincues que le comité spécial et le conseil d’administration d’Aimia, dans l’exercice de leurs obligations fiduciaires, répondront rapidement d’ici le 2 août 2018. Il est essentiel que la transaction soit conclue en temps opportun pour assurer la participation continue des parties.

Les questions/réponses apportées par Air Canada

Air Canada a mis à jour sa page de questions-réponses sur l’avenir…. et a ajouté 7 questions-réponses sur cette offre specifique!

Pourquoi prenez-vous part à cette transaction visant l’acquisition d’Aéroplan ?

Air Canada soutient cette proposition parce qu’elle croit que c’est dans l’intérêt véritable de ses clients. Si cette proposition d’acquisition d’Aéroplan est acceptée, les milles Aéroplan des clients seront transférés au nouveau programme de fidélisation d’Air Canada en 2020.

Mais à quel taux…?

Pourquoi toutes ces sociétés veulent-elles acquérir Aéroplan ?

Air Canada, la Banque TD, la CIBC et Visa Canada sont les plus importants partenaires d’Aéroplan, et nombre de nos propres clients sont également des membres Aéroplan. Nous avons tous un intérêt direct dans la stabilité du programme Aéroplan et croyons que nos clients profiteront tous de cette transaction.

C’est également une manière pour Air Canada “d’acquérir” d’anciens clients et pour CIBC/TD d’éviter une fuite de leurs titulaires vers d’autres banques et programmes

Quelle est l’incidence de cette proposition sur mes milles Aéroplan ?

Depuis notre annonce de mai 2017, des milliers de clients d’Air Canada nous ont indiqué qu’en plus de s’attendre à un meilleur programme de fidélisation, ils préféreraient transférer leurs milles Aéroplan au nouveau programme de fidélisation d’Air Canada. C’est la raison précise de notre investissement dans la présente proposition : si cette offre visant l’acquisition d’Aéroplan est acceptée, les milles Aéroplan des clients seront transférés au nouveau programme de fidélisation d’Air Canada.

Cela démontre un intérêt des clients pour la valeur de leurs miles et l’utilisation qui peut en être faite. Espérons que le transfert soit intéressant pour les membres Aéroplan !

J’entends beaucoup parler de changements touchant Aéroplan. Que signifient-ils pour moi ?

Récemment, Aéroplan a annoncé certains renseignements sur des changements qu’elle compte apporter à son programme en juillet 2020. Pour l’instant, cependant, les activités se poursuivent normalement. Les membres Aéroplan peuvent continuer d’accumuler des milles Aéroplan et de les échanger contre des voyages, notamment pour des vols d’Air Canada et de ses partenaires membres du réseau Star Alliance, jusqu’en juin 2020. De même, les membres Air Canada Altitude peuvent continuer de profiter de leurs privilèges de voyage exclusifs.

Comme nous vous le répétons: rien ne changera d’ici 2020. Vous pouvez donc continuer d’accumuler et surtout d’utiliser vos miles Aéroplan.

Cela signifie-t-il qu’Air Canada ne lancera plus un nouveau programme de fidélisation en 2020 ?

Non. Air Canada demeure déterminée à respecter sa promesse de créer un nouveau programme de fidélisation qui correspond mieux à la façon de vivre et de voyager de ses clients. Nous avons pour objectif de lancer un nouveau programme de fidélisation plus avantageux en 2020. De plus, si cette proposition d’acquisition d’Aéroplan est acceptée, les milles Aéroplan des clients seront transférés au nouveau programme de fidélisation d’Air Canada.

Il y aura bel et bien un nouveau programme de loyauté. Mais avec cette acquisition – si elle a lieu – cela permettra à Air Canada de ne pas partir de 0.

Si cette transaction visant l’acquisition d’Aéroplan échoue, que se passera-t-il ?

Quel que soit le résultat, Air Canada garde comme objectif de lancer un nouveau programme de fidélisation plus avantageux en 2020. Quoi qu’il arrive, nous sommes en train d’élaborer un programme inégalé qui offrira un service adapté, souple et intégré qui répond aux attentes des clients. Si l’offre visant à acquérir Aéroplan échoue, comme mentionné précédemment, les milles Aéroplan ne seront pas transférés au nouveau programme. Cependant, nous offrirons des primes d’abonnement et des incitatifs aux nouveaux membres ainsi qu’aux membres Aéroplan existants une fois le nouveau programme de fidélisation d’Air Canada lancé. Air Canada demeure déterminée à agir de la bonne façon avec ses clients.

Cela ne peut être plus clair: quelque part, Air Canada renvoie la balle dans le camp d’Aéroplan: si l’offre est acceptée, les miles pourront être transférés dans le nouveau programme. Si l’offre n’est pas acceptée, pas de transfert possible ! Une manière de retourner les membres Aéroplan… contre Aéroplan.

Pourquoi donnez-vous à Aimia une semaine pour répondre ? Pourquoi ne pouvez-vous pas lui laisser plus de temps ?

Comme il a été annoncé précédemment, Air Canada lancera un nouveau programme de fidélisation en juin 2020. Pour ce faire, nous devons définir nos principaux partenaires du programme bien à l’avance, ce qui nous permettra d’avoir suffisamment de temps pour créer un programme de fidélisation inégalé.
De plus, d’autres propositions d’acquisition d’Aimia ont été faites au cours des derniers mois. Compte tenu de la stabilité et de la certitude que cette proposition procure à nos clients et à tous les membres Aéroplan, il est important et nécessaire d’en arriver rapidement à une conclusion relativement à cette proposition.

Air Canada aurait très bien pu négocier une acquisition d’Aéroplan avant mai 2017 lors de la négociation sur le renouvellement du contrat après juin 2020 (peut-être que cela a été proposé, seuls les dirigeants d’AIMIA et d’Air Canada le savent). Toujours est-il que les 4 entreprises faisant l’offre mettent ici “le couteau sous la gorge” d’AIMIA pour obtenir Aéroplan… à faible coût. Et peut-être éviter qu’Aéroplan ne tombe dans des mains concurrentes… comme WestJet !

Le courriel envoyé par Air Canada à ses clients

ac logo

Benjamin Smith, Président – Transporteurs aériens et chef de l’exploitation, a fait parvenir un courriel à tous ses clients.

L’an dernier, nous avons annoncé notre intention de mettre en œuvre notre propre nouveau programme de fidélisation en juin 2020. Ce nouveau programme remplacera notre participation dans le programme Aéroplan, qui est exploité et géré de manière indépendante par Aimia. Depuis cette annonce, nous avons sondé plus de 30 000 personnes à ce sujet, clients et employés, au Canada et aux États-Unis. Nous avons compris que vous voulez un meilleur programme de fidélisation, plus souple, et c’est ce que nous mettrons en œuvre en 2020.

Je communique avec vous pour vous informer d’une proposition d’acquérir le programme Aéroplan que détient Aimia. Il s’agit d’une proposition appuyée conjointement par Air Canada, la Banque TD, la CIBC et Visa Canada.

Pour aller droit au but : de nombreux clients nous ont dit qu’ils voyaient nos plans d’un bon œil et qu’ils préféreraient transférer leurs milles Aéroplan au nouveau programme de fidélisation d’Air Canada. Si l’entente proposée est acceptée, elle nous permettra de transférer tous les milles Aéroplan au nouveau programme de fidélisation d’Air Canada en 2020.

Aimia est une société indépendante et il lui revient en fin de compte d’accepter ou de rejeter notre proposition. Quelle que soit l’issue, nous nous engageons à écouter nos clients et à bâtir le meilleur programme de fidélisation pour le Canada.

Nous continuerons à vous tenir informés, et entre-temps, vous pouvez en apprendre davantage à aircanada.com/fidelite, où vous pouvez aussi nous poser vos questions.

Merci de votre fidélité et de votre aide pour mettre sur pied le meilleur programme de fidélisation au Canada.

La réponse apportée par AIMIA à l’offre

sheraton bay point resort panama city beach 06

Peu après 13h, le 25 juillet, AIMIA a répondu à l’offre via un communiqué de presse:

Aimia Inc. (TSX: AIM), entreprise spécialisée dans l’analytique de la fidélité et le marketing axé sur les données, confirme aujourd’hui avoir reçu une proposition conditionnelle d’un consortium (« consortium ») composé d’Air Canada, de la Banque Toronto Dominion, de la Banque Canadienne Impériale de Commerce et de la Corporation VISA Canada visant l’acquisition des activités du programme de fidélisation Aéroplan (« proposition ») et prend acte du communiqué de presse émis par le consortium plus tôt aujourd’hui à l’égard de la proposition.

Cette proposition publique fait suite à l’interaction et aux discussions privées antérieures entre Aimia et le consortium. Le conseil d’administration d’Aimia avait mis sur pied il y a quelque temps un comité spécial d’administrateurs indépendants (« comité spécial ») dans le cadre de cette interaction et de ces discussions et avait retenu les services de conseillers juridiques et financiers. Conformément à son mandat en cours, le comité spécial étudiera cette proposition en consultation avec ses conseillers juridiques et financiers dans le but de déterminer si la proposition est dans l’intérêt des actionnaires et de la Société dans son ensemble et fera les recommandations appropriées au conseil d’administration.

Étant donné la nature de la proposition, les actionnaires d’Aimia n’ont pas à prendre de mesures relativement à celle-ci et il leur est recommandé de ne pas en prendre pour le moment. Aimia entend donner des mises à jour au besoin conformément aux lois sur les valeurs mobilières applicables.
Malgré la proposition, conformément à l’annonce faite par la Société le 19 juillet dernier, Aéroplan maintient son engagement à continuer à se distinguer par son excellente valeur, tout en offrant une flexibilité inégalée et une expérience améliorée à ses cinq millions de membres actifs.

Nous apprenons donc qu’il ne s’agit pas forcément d’une offre “hostile”, mais plutôt d’une suite d’un processus déjà engagé depuis quelques temps. Air Canada, CIBC, TD et Visa ont donc décidé de rendre ceci public aujourd’hui. C’est un peu du déjà-vu: le divorce entre Air Canada et Aéroplan avait tout d’abord été annoncé par Air Canada, puis confirmé par Aéroplan, toujours par communiqué de presse interposé.

Notre avis préliminaire

Il s’agit d’une offre d’achat mettant clairement en avant les faiblesses d’Aéroplan et d’AIMIA.

Air Canada avait annoncé son divorce avec Aéroplan en mai 2017 ce qui a causé une chute spectaculaire de la valeur de l’action d’AIMIA (-63% le jour de l’annonce).

aimia stock
Le cours d’AIMIA durant la dernière année

AIMIA a d’autres activités que le programme Aéroplan, mais il est clair qu’Aéroplan représente la majorité de ses activités… et de ses actifs (environ 80%).

Il est évident que les 5 millions de membres Aéroplan représentent une valeur aux yeux d’Air Canada – qui doit débuter son nouveau programme de loyauté “from scratch” –  mais également des partenaires bancaires que sont CIBC et TD (tous deux engagés avec Aéroplan avec des contrats courant jusqu’en 2024 et qui auraient pu voir un départ massif de leurs titulaires de cartes de crédit affiliées à Aéroplan vers celles proposées par Air Canada) et in fine Visa qui émet les cartes de crédit actuelles.

Également, le principal concurrent d’Air Canada, à savoir WestJet, vient d’officialiser son partenariat avec Delta Airlines (Alliance Skyteam) et renforcer sa relation d’affaires avec RBC par la création d’un programme commun: Ampli. Également, avec l’acquisition de Boeing 787 Dreamliner, et la création d’une classe affaires digne de ce nom, WestJet vient un peu plus “marcher sur les plate-bandes” d’Air Canada.

Aujourd’hui, ces 4 entreprises tentent donc de racheter à AIMIA le programme Aéroplan pour une “bouchée de pain”, en déclarant qu’il s’agit d’une société aux abois:

Compte tenu de la situation actuelle d’Aimia et de ses perspectives d’avenir, la transaction proposée offre une valeur aux parties prenantes d’Aimia.

Nul ne sait si les actionnaires d’AIMIA approuveront cet achat, qui plus est avec une proposition expirant dans 7 jours. Mais face à l’avenir incertain d’Aéroplan, la proposition se regarde à deux fois:

  • s’ils acceptent, ils tirent un trait sur des perspectives de croissance qu’auraient peut-être permettre le nouveau programme Aéroplan après 2020
  • s’ils refusent, l’action risque de connaitre de nouvelles turbulences, et nul ne sait si une “opportunité” comme celle-ci reviendra si jamais les plans de l’après-2020 ne portent pas leurs fruits
  • Le juste milieu serait une négociation entre les 5 parties

Quelque part, c’est quelque chose de “rassurant” pour les membres Aéroplan: on s’intéresse à eux… et à la valeur de leur miles. En effet, il y aurait pour 2 Milliards de $ de miles Aéroplan en circulation.

(…) acquérir les activités de fidélisation Aéroplan (notamment la prise en charge du passif s’élevant à près de 2 milliards de dollars en milles Aéroplan au 31 mars 2018)

Et pourrait-on imaginer que tout ceci ait été stratégiquement planifié depuis plusieurs années par Air Canada? Le doute est permis. Dans tous les cas, cela permettrait à Air Canada de réduire la concurrence en matière de programme de loyauté sur le marché canadien.

Le timing de cette annonce

Cette annonce tombe à un moment plutôt particulier:

De là à penser qu’Air Canada a agi par crainte de voir un autre grand joueur acheter Aéroplan… il n’y a qu’un pas!

La suite ?

Beaucoup de questions sont en suspens:

  • Que vient faire Visa dans cette transaction (et “nouvelle compagnie” qui sera créée) ? Visa aurait-elle eu peur de voir Mastercard gagner le futur contrat de cartes de crédit avec Air Canada ?
  • Quid de la relation entre American Express et Aéroplan (et in fine d’Air Canada) ?
  • Est-ce que le futur programme d’Air Canada ne sera finalement… qu’une “redite” du programme Aéroplan actuel?
  • Quid de la valeur des miles Aéroplan lors du transfert vers le nouveau programme si cette offre d’achat est acceptée?

Il est certain que les semaines à venir vont être chargées en rebondissement sur cette affaire! Si vous souhaitez participer à la discussion sur ce sujet, rejoignez les membres du groupe facebook “Voyagez gratuitement (ou presque…!) avec vos points & miles – milesopedia” qui échangent dans ce post.

Meilleures offres du mois

Laisser un commentaire

Lectures conseillées