Qu'est-ce que le Travel Hacking au Canada ? | Milesopedia
Jusqu'à 50 000 points + Première année gratuite !
Marathon

Le travel hacking est un marathon… pas une course de vitesse !

En bref Des exemples récents tendent à appuyer la thèse d'un renforcement des règles de la part de nombreux émetteurs de cartes de crédit et gestionnaires de programmes de fidélité. Il s'agit donc d'une bonne occasion pour rappeler la règle d'or de milesopedia: le travel hacking est un marathon... pas une course de vitesse !

Le Travel Hacking au Canada est l’art de maîtriser la compréhension des programmes de récompenses et cartes de crédit afin de voyager gratuitement ou presque. Cependant, il y a des règles primordiales à connaître.

La modération a bien meilleur goût

Tout le monde voudrait pouvoir s’offrir un voyage de rêve dans 3 mois grâce aux points & milles, en dépensant le moins possible grâce aux bonus de souscription des cartes de crédit notamment.

Pourtant, nous vous le répétons quotidiennement au sein de la communauté: le plan de match est essentiel à votre démarche d’accumulation de récompenses. Il peut bien entendu exister des cas où, en l’espace de quelques mois, l’on pourra économiser beaucoup d’argent sur des :

Mais dans la grande majorité des cas, pour une famille, ce plan d’action devrait être étalé sur une année.

darts 102919 1920

Les demandes de cartes de crédit

Oui, il est possible de souscrire à plusieurs cartes de crédit le même jour afin de diminuer l’impact de ses demandes sur votre dossier de crédit, il faudra là aussi agir intelligemment !

La question à se poser :

Est-ce qu’un émetteur de cartes de crédit trouverait normal qu’en janvier vous souscriviez à une carte, en avril à une autre, encore une autre en juillet… Et qu’ensuite, vous vous êtes contenté de porter le strict minimum pour débloquer la prime de bienvenue, sans continuer à faire quelques achats dessus?

Diversifiez vos demandes au cours de l’année: tantôt vous irez prendre une carte de crédit de la BMO, plus tard une carte d’American Express, et finalement une carte de la Banque Scotia !

startup 849804 1920

Les bonus à répétition

Contrairement aux États-Unis où le marché a connu ces dernières années un grand renforcement des règles sur les bonus à répétition, le Canada semblait épargné jusqu’à présent.

Toutefois, dans les dernières années, les émetteurs semblent chercher à freiner cela en imposant de nouvelles restrictions. Par exemple, American Express a progressivement relevé ou étendu les seuils permettant d’obtenir des primes de bienvenue de la :

Même si la règle « d’un bonus à vie » avait été mise en place en 2015 par American Express, celle-ci n’a jamais vraisemblablement été appliquée jusqu’en 2020. À ce moment, les actions d’American Express ont été drastiques.  Elle a fermé sans préavis et unilatéralement tous les comptes qu’elle considérait avoir abusé de cette règle. Tous les points accumulés dans les comptes des titulaires des cartes ciblées ont été annulés.

Puis, la Banque Scotia a introduit récemment une nouvelle limitation requérant ne pas avoir détenu le même produit au cours des derniers 24 mois afin d’obtenir la prime de bienvenue comme pour la :

Ensuite, la Banque TD a introduit une règle ne permettant pas d’obtenir une prime de bienvenue si on a déjà ouvert le même type de carte au cours des 12 derniers mois comme pour la :

featured amex mac

Les limitations aux souscriptions

Mis à part les bonus à répétition, certains émetteurs souhaitent se prémunir des « chasseurs de points »:

Prenez donc votre temps en espaçant vos demandes auprès de certains émetteurs !

featured californie

Les moyens d'atteindre les dépenses demandées

Nous avons évoqué dans cet article de nombreux moyens permettant d’atteindre les dépenses demandées par les émetteurs de cartes de crédit, pour aider à débloquer des bonus:

Toutes ces astuces restent entièrement valables aujourd’hui.

Ensuite, il y a moyen de souscrire à des cartes qui demandent peu ou pas de dépenses minimales.  Ma collègue Aline a fait l’inventaire de diverses stratégies pour accumuler facilement des points.  De plus, il y a aussi des moyens pour les cartes de crédit de remises en argent.

team 3373638 1920

Par contre, American Express a mis un coup d’arrêt en 2019 sur d’autres moyens utilisés comme les cartes-cadeaux prépayées qui sont des « quasi-espèces ».

Il ne faut pas confondre les :

  • les cartes-cadeaux prépayées de type Vanilla (qui sont utilisables comme des « quasi-espèces » et que nous ne recommandons pas)
  • avec les cartes-cadeaux de magasins (comme la SAQ, Home Depot…) qui elles sont restreintes à la bannière.

Ici, la modération aura bien meilleur goût.  Plutôt que de faire une course de vitesse pour débloquer vos bonus via cette méthode, prenez votre temps.

D’ailleurs, il n’est pas optimal de souscrire en même temps à 2 cartes de crédit demandant chacune de dépenser 3 000$ en 3 mois, puis de ne pas être capable d’atteindre ce niveau de dépenses.  C’est pourquoi il serait plus sage de ne souscrire qu’à une carte dans ce cas.

Prenez…. votre…. temps, comme dans un marathon !

Les comportements abusifs et les "red flags"

Dans le but d’éliminer tout comportement qui paraît abusif aux yeux d’un émetteur, évitez de :

  • Déclarer des revenus de 40 000$ annuel et qui porter chaque mois 10 000$ d’achats sur sa carte
  • Acheter tous les jours au même magasin en portant un achat du même montant
  • Appeler l’émetteur d’une carte de crédit pour savoir quand se fera la réception de son bonus
  • Maintenir une carte ouverte pour 3 mois, recevoir son bonus, et fermer la carte

En effet, la dernière chose que vous voulez: recevoir un appel du service de fraude d’un émetteur!

Donc si on se sait en tort… on évite d’appeler un émetteur de carte de crédit: on fait profil bas. Et on évite tout comportement « anormal« .

statue 2393168 1920

Les règles de base du travel hacking intelligent

featured jm mcm

Conclusion

Venez discuter de ce sujet dans notre groupe Facebook!

Lectures conseillées