70 000 points Marriott Bonvoy + 5X les points (Voyage & Essence)
assurance

Tout ce que vous devez savoir sur l’assurance automobile au Canada

En bref

Vous cherchez à acheter une nouvelle assurance automobile ? Voici tout ce que vous devez savoir sur l'assurance automobile au Canada.

Selon la loi, tous les Canadiens de toutes les provinces et de tous les territoires qui possèdent un véhicule doivent avoir une assurance automobile pour utiliser leur véhicule. Votre permis peut être suspendu si vous êtes pris à conduire sans assurance, avec la possibilité de vous faire confisquer votre voiture et de payer une amende considérable.

Si nous prenons l’exemple de l’Ontario, il est illégal de conduire une voiture non assurée, et vous risquez des amendes allant de 5 000 à 25 000 dollars s’il s’agit d’une première condamnation, et de 10 000 à 25 000 dollars s’il s’agit d’une deuxième condamnation ou plus.

Outre ces pénalités, vous devrez également faire face à une augmentation de vos primes d’assurance, ce qui peut s’avérer coûteux à long terme.

L’assurance automobile étant très importante pour les Canadiens, vous devez comprendre quelles sont les assurances obligatoires et ce que vous devez faire en cas de sinistre. Lisez la suite pour apprendre tout ce que vous devez savoir sur l’assurance automobile au Canada.

Comment fonctionne l'assurance automobile au Canada ?

L’assurance automobile est similaire à l’assurance habitation, mais vous bénéficiez d’une couverture pour votre voiture au lieu que votre police couvre votre habitation. Les primes que vous payez sont basées sur le coût annuel prévu par la compagnie d’assurance pour couvrir votre voiture. En échange de la prise en charge du risque lié à votre véhicule, vous versez à votre assureur automobile des paiements mensuels ou annuels.

Votre compagnie d’assurance collecte ensuite toutes les primes des conducteurs qu’elle assure et les regroupe dans une seule et même masse. La compagnie d’assurance utilise le pool de primes pour couvrir les pertes des conducteurs qui déposent des demandes d’indemnisation au cours de l’année.

Les pertes pour lesquelles vous êtes couvert sont indiquées dans votre contrat avec la compagnie d’assurance. Avant de souscrire à une couverture, assurez-vous de lire attentivement votre contrat pour vous assurer que vous comprenez l’étendue de votre couverture. Les polices d’assurance automobile ne sont pas toujours les plus faciles à comprendre, alors discutez avec votre représentant en assurance si vous avez des questions concernant votre couverture.

Les différents types d'assurance automobile au Canada

Le niveau minimum d’assurance automobile requis au Canada diffère selon la province ou le territoire. Il est donc essentiel de se familiariser avec les règles en vigueur dans votre région pour vous assurer de les respecter.

1. Couverture de la responsabilité civile

La garantie responsabilité civile est le type d’assurance automobile le plus élémentaire au Canada et elle est obligatoire. En tant qu’assuré, elle vous protège contre le risque de devoir payer les dommages causés aux biens d’autrui. Vous serez également couvert si quelqu’un est blessé ou tué à la suite d’un accident dont vous êtes responsable.

La couverture minimale requise varie selon les provinces, mais elle doit au moins couvrir les frais médicaux de toute personne blessée dans un accident.

2. Protection contre les collisions

La garantie collision vous protège non seulement contre la responsabilité civile, mais aussi contre le risque de heurter un objet autre qu’une voiture, comme une glissière de sécurité ou un talus. Il est courant que cette couverture vous couvre si vous avez un accident avec un conducteur qui n’est pas couvert par une assurance. Ce niveau de protection plus élevé a généralement un prix plus élevé que la couverture de la responsabilité civile.

3. Couverture complète

La couverture complète offre la protection la plus large parmi les trois couvertures et est généralement la plus chère parmi elles. Elle couvre principalement les frais médicaux et les dommages liés à la collision, mais elle peut aussi couvrir le vol et les inondations.

4. Indemnités d'accident

Lorsque vous êtes victime d’un accident de voiture, vos indemnités d’accident couvrent vos factures médicales et votre perte de revenu, ou si vous décédez dans l’accident.

L’Ontario, par exemple, comprend des prestations telles que les soins auxiliaires, l’invalidité de longue durée, la réadaptation médicale, les funérailles, etc.

Au Québec, vous êtes immédiatement inscrit à l’assurance contre les dommages corporels. Les primes sont payées lorsque vous enregistrez votre permis de conduire. Il n’est pas nécessaire d’obtenir une couverture supplémentaire pour cela.

Couverture facultative

Vous pourriez envisager d’ajouter deux garanties facultatives à votre assurance automobile : les risques spécifiés et les risques tous risques.

  • Risques spécifiés : Offre une protection contre les dommages spécifiques aux véhicules, tels que le vol ou la tentative de vol, ainsi que les dommages liés aux conditions météorologiques, tels que la foudre, le feu, les tremblements de terre et les tempêtes de vent.
  • Tous risques : Combine la garantie collision et la garantie tous risques en une seule police.

Approbations

Des avenants peuvent être ajoutés à votre police d’assurance automobile pour améliorer votre couverture. Voici les mentions les plus populaires au Canada :

  • Dommages à un véhicule non propriétaire: Couvre les dommages causés à une voiture que vous louez.
  • Perte d’usage du véhicule: Paie vos frais de transport si votre voiture doit être réparée après un accident.
  • Garantie de dépréciation: Cette couverture est parfaite si vous avez une voiture neuve, car elle garantit que vous recevrez la valeur totale de votre véhicule en cas de radiation.
  • Suppression des accidents: Si vous souscrivez cette couverture, votre premier accident responsable ne sera pas comptabilisé contre vous. Toutes les compagnies d’assurance ne proposent pas cet avenant.
  • Protection de la famille: Elle s’applique si vous avez un accident avec un conducteur qui n’a pas d’assurance ou dont la couverture est inférieure à la vôtre et ne suffit pas à couvrir votre demande.

Qu'est-ce qui influence les coûts de l'assurance automobile au Canada ?

Les compagnies d’assurance automobile fondent leurs primes sur plusieurs caractéristiques.

Marque, modèle et année de production du véhicule

La marque, le modèle et l’année de production de votre voiture ont une incidence considérable sur votre prime. Si, par exemple, vous conduisez une voiture de sport, vous paierez probablement une prime plus élevée que pour une berline. Les raisons essentielles en sont que les voitures de sport sont plus susceptibles d’être impliquées dans des accidents et ont une valeur au détail plus élevée.

Votre historique de conduite

Si vous ne recevez pas beaucoup de contraventions pour excès de vitesse et que vous êtes un conducteur prudent, vous pouvez vous attendre à payer des primes moins élevées. Toutefois, attendez-vous à payer plus cher si vous avez plusieurs excès de vitesse et si vous avez déjà été impliqué dans des collisions.

Points de démérite

L’accumulation de points d’inaptitude pour des infractions au code de la route telles que les excès de vitesse et les collisions avec un cycliste peut également avoir une incidence sur vos primes d’assurance automobile. Les points d’inaptitude n’auront pas d’incidence immédiate sur le coût de votre assurance automobile, mais ils en auront une lorsque votre police devra être renouvelée et que votre assureur vérifiera votre dossier de conduite.

Votre lieu de résidence

Votre quartier peut être le résultat du fait que vous payez une prime plus élevée que les autres. Cela est dû au fait que vous vivez peut-être dans une région où il y a un historique de plusieurs sinistres d’assurance automobile. Soyez donc prêt à payer si votre quartier compte de nombreuses effractions et collisions.

Votre âge et votre sexe

L’assurance est l’un des rares secteurs qui peuvent légalement pratiquer une discrimination tarifaire fondée sur l’âge et le sexe. Toutefois, quel que soit votre sexe, vous pouvez vous attendre à des primes moins élevées si vous êtes plus âgé. Une fois que vous aurez atteint l’âge d’or, les primes augmenteront à nouveau.

Les primes d’assurance automobile des hommes sont généralement plus élevées que celles des femmes, car les hommes sont réputés avoir un comportement plus risqué au volant.

Comment réduire vos primes d'assurance automobile au Canada

Tout le monde veut économiser de l’argent et payer moins de primes d’assurance automobile. Pour obtenir une réduction de vos primes, vous devriez considérer les points suivants pour réduire vos paiements :

Augmentez votre franchise

En cas de sinistre, votre franchise est le montant que vous devez payer de votre poche avant que votre compagnie d’assurance ne paie. Vous pourriez économiser beaucoup d’argent sur vos primes mensuelles si vous choisissez une franchise plus élevée. Consultez votre compagnie d’assurance pour connaître les différentes options de franchise qui s’offrent à vous.

Regroupement et économies

Si vous êtes propriétaire, vous pouvez regrouper vos assurances habitation et automobile auprès de la même compagnie. Les compagnies d’assurance accordent généralement des réductions sur les deux couvertures si vous souscrivez à l’option groupée.

Obtenez plusieurs devis et économisez

Beaucoup d’entre nous commettent souvent l’erreur de renouveler leur police d’assurance automobile et de ne pas demander plusieurs devis ailleurs. Par conséquent, vous pourriez ne pas bénéficier de tarifs raisonnables et d’une couverture adéquate auprès d’une autre compagnie d’assurance. Ne vous contentez donc pas de ce que vous avez ou du premier devis que vous recevez, mais faites le tour du marché avant de prendre une décision.

Utilisez notre outil de comparaison d’assurance automobile!

Comment et où vous pouvez souscrire une assurance automobile au Canada

Trouver une compagnie d’assurance et souscrire une assurance automobile est un processus simple.

  • Courtier d’assurance agréé: Une personne qui vend des assurances pour diverses compagnies d’assurance. Le courtier parcourra le marché pour vous afin de découvrir le fournisseur d’assurance idéal qui offre la couverture dont vous avez besoin au meilleur tarif.
  • Agent d’assurance: En tant que représentant d’une seule compagnie d’assurance, les agents d’assurance vous fourniront un devis de leur compagnie. Dans ce cas, vous devez également faire vos recherches auprès d’autres compagnies pour vous assurer d’obtenir la meilleure couverture pour vous aux meilleurs tarifs.
  • Faites vos achats en ligne vous-même: Cette méthode présente de nombreux avantages car vous contrôlez ce que vous recherchez. Cependant, l’assurance est généralement un sujet compliqué, et vous voudrez peut-être vous adresser à un professionnel pour qu’il vous explique toutes les modalités et conditions afin de vous assurer que vous obtenez ce que vous voulez.

Lorsque vous magasinez pour une assurance automobile, faites attention au type de couverture que vous obtenez si vous recherchez des primes moins élevées, car vous en aurez pour votre argent. Réfléchissez au type de couverture que vous souhaitez et achetez celle qui est la mieux adaptée à votre budget.

Sinistres d'assurance automobile

Vous ne voulez pas vous retrouver dans une situation nécessitant le dépôt d’une demande d’indemnisation, mais il est utile de savoir à quoi vous pouvez vous attendre.

Scénario 1 : accident de voiture

La police doit être contactée si vous êtes impliqué dans un accident de voiture, et que quelqu’un est blessé, ou que les dommages matériels dépassent la limite provinciale. La police intervient en cas d’accidents graves impliquant un décès, une activité criminelle ou des dommages à la propriété publique. Certaines villes disposent de centres de déclaration des collisions où un agent de police peut évaluer les dommages subis par votre voiture dans les 24 heures pour les accidents moins graves et supposer que votre véhicule peut être utilisé en toute sécurité.

Il est essentiel de suivre ces directives le plus rapidement possible après un accident :

  • Tout d’abord, ne quittez pas le lieu de l’accident.
  • Pour éviter de vous blesser ou d’aggraver les dégâts, déplacez votre voiture hors de la circulation si vous pouvez le faire en toute sécurité.
  • Notez le lieu de l’accident, l’heure de la journée, les conditions météorologiques, les dommages visibles et toute autre information pertinente.
  • Recueillez les informations sur l’autre conducteur, telles que son nom, son adresse, son numéro de permis, le nom de sa compagnie d’assurance et son numéro de police.
  • Obtenez les coordonnées du témoin oculaire, y compris le nom et le numéro de badge de l’agent de police qui a répondu à l’incident.
  • Prenez des photos des dommages causés à votre voiture et à tout autre véhicule impliqué dans l’accident.
  • Prenez des photos des environs, en notant les dommages matériels qui ont pu être causés par votre accident.
  • Prévenez les autorités.
  • Informez votre représentant d’assurance automobile de l’accident.

Peu importe qui est à l’origine de l’accident, il est important que vous en informiez votre compagnie d’assurance automobile. Ils désigneront alors un représentant pour traiter votre demande.

Scénario 2 : votre véhicule est endommagé

Si votre voiture est endommagée dans un accident, le montant de l’indemnisation que vous recevrez sera déterminé en fonction de votre responsabilité et de la couverture dont vous disposez.

Si vous êtes en faute

Votre assureur automobile procédera à une évaluation pour déterminer si vous étiez en faute ou non. Les résultats sont basés sur un ensemble de règles de détermination de la responsabilité qui englobent un large éventail de types d’accidents. Votre responsabilité peut être engagée entre 0 % et 100 %. Au-delà de 25 %, les taux augmentent.

Si vous êtes considéré comme responsable à 50 % ou plus dans un sinistre, l’incident sera inscrit dans votre dossier de conduite. S’il y a un accident responsable dans votre dossier, vos primes peuvent augmenter. Toutefois, quelques compagnies d’assurance automobile offrent une exonération d’accident, ce qui vous permet d’avoir un seul accident avant que vos primes n’augmentent.

Si vous n'êtes pas en faute

Lorsque vous êtes reconnu non fautif, les choses fonctionnent différemment. Même si vous n’avez pas la garantie collision, vous serez assuré jusqu’à concurrence de votre pourcentage de la limite de la police sans égard à la responsabilité si vous avez la garantie indemnisation directe – dommages matériels.

Supposons que vous ayez un accident avec un conducteur qui n’est pas assuré. Vous pouvez déposer une demande d’indemnisation pour les dommages causés à votre voiture au titre de la garantie “Automobile non assurée” de votre police, à condition que l’autre conducteur puisse être identifié.

Si votre voiture est endommagée, votre assureur déterminera s’il doit couvrir le coût des réparations ou si les dommages sont suffisamment graves pour la radier entièrement. Vous obtenez la valeur monétaire de votre voiture au moment de l’accident si vous avez une radiation.

Votre assureur automobile vous donnera une liste d’ateliers de carrosserie préférés pour les réparations. Vous êtes libre de choisir le vôtre, mais vous serez responsable de toute complication tout au long du processus de réparation. N’entreprenez aucune réparation avant que votre compagnie d’assurance automobile n’ait examiné votre demande et autorisé la réparation.

Scénario 3 : Vous êtes blessé(e)

Le fait d’être blessé dans un accident peut vous donner droit à des indemnités d’accident, quelle que soit la cause de l’accident. Votre compagnie d’assurance automobile vous informera de ce dont elle a besoin pour traiter le sinistre, notamment :

  • Ordonnances
  • Notes du médecin
  • Tout autre élément de preuve

Scénario 4 : sinistres non liés à un accident

Toutes les demandes d’indemnisation ne sont pas liées à des accidents. Si votre voiture est endommagée dans le cadre d’un scénario non accidentel, tel que le vandalisme, vous serez indemnisé en fonction du type de couverture que vous avez mis en place.

Si vous avez une couverture complète, tous risques ou risques spécifiques, vous serez couvert jusqu’à la limite de votre police, moins votre franchise. C’est également le cas si votre voiture est volée, bien que vos biens dans votre véhicule ne soient pas toujours assurés.

Quand une demande est-elle susceptible d'être refusée ?

Il est essentiel de se rappeler que, quelle que soit votre couverture, une compagnie d’assurance refusera très probablement votre demande d’indemnisation en cas de comportement criminel, tel que les suivants :

  • Accidents survenus sous l’influence de drogues ou d’alcool.
  • Les accidents qui donnent lieu à une accusation pénale, comme la négligence criminelle ou le délit de fuite.

Contrairement à la croyance populaire, le dépôt d’un sinistre n’augmentera pas votre prime. Toutefois, si vous êtes considéré comme fautif tout au long de la procédure d’indemnisation, votre prime peut augmenter. En outre, si vous déposez de nombreuses demandes d’indemnisation, votre assureur peut augmenter votre franchise ou annuler votre couverture dans le pire des cas.

Quel est le montant de la couverture dont vous avez besoin ?

Vous devez choisir le montant de la couverture dont vous avez besoin ainsi que les garanties à inclure dans votre police. Bien que chaque province ait une exigence minimale, celle-ci n’est pas toujours suffisante. Tenez compte de la valeur de votre voiture et des conséquences financières d’un accident grave pour déterminer le montant dont vous aurez besoin.

Étant donné le large éventail d’options de couverture d’assurance automobile disponibles, il est essentiel de faire des recherches avant de souscrire une nouvelle police afin de vous assurer que vous disposez des types et des limites de couverture appropriés. Faites le tour du marché pour obtenir des devis de plusieurs compagnies d’assurance automobile adaptés à vos besoins.

Lectures conseillées