Obtenez jusqu'à 400 $ de remise en argent!
Santos Vue Du Mont Voturua

Aquarelle du Brésil

En bref

L'histoire du Brésil est fascinante, je vous fais découvrir ses multiples facettes à travers le détail de mon itinéraire. En route! 

Aquarelle du Brésil

Le titre de cette chanson du compositeur Ary Barroso (Aquarela do Brasil*) est parfait pour ce pays si coloré et diversifié. Et je ne parle pas que de ses paysages, de sa faune et de sa flore. Son peuple et sa culture font partie aussi de ce mélange.

*Voici un lien YouTube, si vous voulez voir le dessin animé fait par Walt Disney, en 1942. L’histoire se passe à Rio de Janeiro, quand Donald part rendre visite à Joe (Zé Carioca), son cousin brésilien. La chanteuse luso-brésilienne Carmen Miranda y fait une participation spéciale. Vous trouverez aussi « Tico-Tico no Fubá”, un autre classique de la musique brésilienne, repris par Alys Robi sous le titre de Tico-Tico au Québec.

En 1969, dans la chanson País Tropical, le chanteur et compositeur Jorge Ben Jor a écrit : « Je vis dans un pays tropical bénit par Dieu et beau par nature ». Il a raison!

En plus d’avoir la plus grande biodiversité au monde, le Brésil est aussi un grand mélange culturel. La population de cet immense pays peut avoir plusieurs origines : indigène, africaine, portugaise, espagnole, allemande, italienne, russe, ukrainienne, polonaise, française, hollandaise, libanaise, syrienne, japonaise, etc.

Curitiba Quartier Historique Maison Hofmann
Curitiba - Quartier Historique - Maison Hofmann

Saviez-vous que les diasporas japonaise (environ 2 000 000 de personnes), italienne (environ 30 000 000) et libanaise (environ 6 000 000) au Brésil figurent parmi les plus grandes au monde?

Et l’immigration ne concerne pas seulement le passé de ce pays, qui n’a jamais arrêté d’accueillir des gens de plusieurs origines. Parmi les plus récents, il y a des immigrants de Cuba, de la Chine, d’Haïti, du Venezuela, du Paraguay, du Pérou, de l’Argentine, de la Bolivie, de la Corée du Sud, du Congo…

Quand on pense au Brésil, on pense d’abord à Rio de Janeiro, qui est sans doute la ville la plus connue du pays et la porte d’entrée du tourisme. On peut penser aussi à la mégalopole São Paulo, la capitale économique du pays et l’une des plus grandes villes du monde.

Visite du Brésil

Puisqu’il y a déjà des articles sur ces villes, j’aimerais vous présenter d’autres destinations que j’ai visitées lors de mon dernier voyage dans mon pays d’origine.

La République fédérative du Brésil compte 27 unités (26 états et le District fédéral), séparées dans 5 régions :

  • Nord (7 états);
  • Nord-Est (9 états);
  • Centre-Ouest (3 états et le District fédéral);
  • Sud-Est (4 états);
  • Sud (3 états).

Ces régions ont été classées selon les ressemblances socioculturelles et géographiques des états qui les forment.

Lors de ce voyage, nous sommes passés par des villes situées dans 4 régions :

  • São Paulo, Belo Horizonte, Ouro Preto, Mariana et Montes Claros (région Sud-Est);
  • Recife, Olinda, Porto de Galinhas et Fernando de Noronha (région Nord-Est);
  • Manaus (région Nord);
  • Curitiba (région Sud);
Curitiba Bars Du Quartier Historique
Curitiba - Bars du quartier historique

Notre itinéraire de voyage au Brésil

Québec (YQB) - São Paulo (GRU), avec correspondance à Toronto (YYZ)

Partir de Québec en hiver occasionne toujours un certain stress à cause de la météo pouvant parfois engendrer des annulations de vols. Heureusement, nous n’avons jamais eu de problème à ce niveau.

Contrairement à la mauvaise réputation d’Air Canada concernant les langues officielles, pour le français évidemment, les membres de l’équipage parlaient six langues sur le vol entre Toronto et São Paulo, dont le français et le portugais.

São Paulo (GRU) - Recife (REC)

Après le vol direct d’environ dix heures entre Toronto (YYZ) et São Paulo (l’aéroport est situé dans la ville de Guarulhos) (GRU), nous avons pris un vol pour Recife (REC), au Nord-Est du pays.

Comme nous avions quelques heures d’attente à l’aéroport de São Paulo, j’ai demandé à quelqu’un de la famille de venir nous rencontrer. Cela nous a permis de passer du temps en famille, configurer une carte SIM locale, manger et déposer nos quatre valises de 32 kg dans sa voiture, afin de repartir seulement avec un sac à dos.

Nous nous sommes donné rendez-vous quelques semaines après à Belo Horizonte, ma ville d’origine, puisque cette personne y allait pour les Fêtes.

Belo Horizonte 01 Belvedere Du Quartier Mangabeiras
Belo Horizonte - Belvédère de Quartier Mangabeiras

Recife (REC)

Fondation de Recife : en 1537
Population de la ville : environ 1 700 000 habitants (9e du pays)
Population de l’agglomération : environ 4 000 000 habitants (6e du pays)

Recife Vieux Recife Affiche
Recife - Vieux Recife - Affiche

Après un vol de trois heures, nous sommes arrivés à Recife, la capitale de l’état du Pernambuco (Pernambouc) et l’une des plus grandes villes de la région Nord-Est.

Recife est la plus ancienne des capitales d’états du Brésil. Les plages de la région sont très connues et attirent beaucoup de touristes à chaque année. Son Carnaval est très populaire, tout comme ceux d’Olinda, Rio de Janeiro et Salvador.

Nous avons séjourné à l’hôtel Internacional Palace, situé face à la plage de Boa Viagem (plage du bon voyage), dans le quartier du même nom.

Recife Quartier De Boa Viagem
Recife - Quartier de Boa Viagem
Recife Plage De Boa Viagem
Recife - Plage de Boa Viagem
Recife Plage De Boa Viagem Et Barriere De Coraux
Recife - Plage de Boa Viagem et Barrière de coraux

Malheureusement cette plage a déjà eu des cas d’attaques de requin. Il faut donc être prudent et se baigner seulement quand la marée est basse, puisque la barrière de coraux offre une protection.

À la plage, il y a des kiosques de bouffe et de boissons, ainsi que des chaises et parasols à louer, ou sans frais, si nous achetons à boire ou à manger. Notre endroit préféré à la plage était le kiosque de Joseph, un français qui travaillait à la plage avec sa femme et sa fille brésiliennes avec lesquelles nous avons pris nos chaises à tous les jours.

Recife Plage De Boa Viagem Le Territoire De Joseph Le Francais
Recife - Plage De Boa Viagem - Le Territoire de Joseph le Francais

Le quartier de Boa Viagem est le meilleur et le plus aisé de la ville, avec de bonnes options de restauration et d’hébergement. La cuisine typique de la région Nord-Est est très riche, alors cela vaut la peine de faire des découvertes. Plusieurs restaurants offrent des navettes gratuites, ce qui nous évite de nous promener à pied le soir, puisque cela n’est pas recommandé.

Le centre historique de Recife est très beau, quoique mal entretenu. Des rénovations lui feraient énormément de bien. Pour ceux qui aiment l’architecture coloniale, c’est une excellente visite. Il est possible de découvrir le centre historique par soi-même. Nous y sommes allés un jour en taxi et un autre jour en visite guidée. Il faut surveiller ses affaires, surtout les cellulaires et les portefeuilles.

Recife Eglise Basilique Notre Dame De Penha
Recife - Basilique Notre-Dame-de-Penha
Recife Vieux Recife Batisses Coloniales
Recife - Vieux Recife - Bâtisses coloniales
Recife Eglise Basilique Notre Dame Du Carmel
Recife - Basilique Notre-Dame-du-Carmel
Recife Eglise De Notre Dame De Boa Viagem
Recife - Eglise de Notre-Dame de Boa Viagem
Recife Vieux Recife Marco Zero
Recife - Vieux Recife Marco Zero

Nous avons fait une charmante excursion en catamaran au cours de laquelle nous passions sous des ponts de Recife (qui est appelée la Venise brésilienne), pendant que le guide donnait des explications sur l’histoire de la région.

Recife Vieux Recife Vu Du Catamaran 02
Recife - Vieux Recife - Vu du catamaran
Recife Assemblee Nationale Du Pernambouc Vue Du Catamaran
Recife - Assemblee Nationale du Pernambouc - Vue du catamaran

Nous sommes partis de Recife pour passer quelques jours à l’archipel de Fernando de Noronha. À notre retour, nous avons séjourné à l’hôtel Jangadeiro, situé face à la mer, toujours à la plage de Boa Viagem.

Cette fois-ci, on a visité deux musées intéressants :

  • Institut Ricardo Brennand : L’IRB possède la plus grande collection mondiale du peintre néerlandais Frans Post, premier paysagiste des Amériques et premier peintre du paysage brésilien. Il abrite également l’une des plus grandes collections d’armes blanches au monde, avec plus de 3 000 pièces, dont 27 armures médiévales complètes.
  • Oficina Ceramica Francisco Brennand : C’est un complexe monumental – musée et atelier – avec environ 2 000 œuvres, y compris des sculptures, des peintures murales, des panneaux, des peintures, des dessins et des objets en céramique. Le thème principal de l’œuvre de Francisco Brennand est l’origine de la vie et l’éternité des choses, avec une touche érotique subtile.
Recife Oficina Ceramica Francisco Brennand
Recife - Oficina Ceramica Francisco Brennand
Recife Institut Ricardo Brennand Musee D Art Sacre Et Medieval
Recife Institut Ricardo Brennand Musee D Art Sacre Et Medieval
Recife Institut Ricardo Brennand Art Medieval
Recife Institut Ricardo Brennand Art Medieval
Recife Oficina Ceramica Francisco Brennand Musee Et Atelier D Art
Oficina Ceramica Francisco Brennand - Musée et Atelier d'art

Visites d'un jour, à partir de Recife

Olinda

Olinda est située à quelques kilomètres de Recife, un peu comme Québec-Lévis. On peut y aller en taxi, Uber ou visite guidée. Certains préfèrent y séjourner, au lieu de rester à Recife. Olinda est une belle ville d’architecture coloniale, située au bord de la mer. Parcourir ses rues en pavé, c’est comme faire un voyage dans le passé.

Recife Vue D Olinda
Recife - Vue d'Olinda
Olinda Excursion En 4x4 1
Olinda - Excursion en 4x4
Olinda Monastere De Saint Benoit
Olinda - Monastère de Saint-Benoît

Fondée en 1535, Olinda est la plus ancienne des villes brésiliennes déclarées patrimoine historique et culturel de l’humanité par l’UNESCO.

Malgré le besoin d’entretien de ses maisons historiques et la perte de plusieurs immeubles du XVIe siècle avec l’attaque hollandaise, Olinda possède encore des dizaines d’églises baroques et de couvents d’une grande valeur historique : Olinda était la capitale du Pernambouc, mais après l’attaque des hollandais et la reprise par les portugais, le titre de capitale a été accordé à Recife.

Le Carnaval d’Olinda est très populaire, tout comme celui de Recife.

*Comme je n’aime pas trop les agglomérations, je préfère visiter les villes quand il n’y a pas de gros événements.

Olinda Monastere De Saint Benoit Interieur
Olinda - Monastère de Saint-Benoît - Intérieur
Olinda Eglise De Notre Dame Du Carmel
Olinda - Eglise de Notre-Dame du Mont-Carmel
Olinda Cathedrale De La Se Saint Sauveur Du Monde
Olinda - Cathédrale de la Saint-Sauveur-du-Monde
Porto de Galinhas

Porto de Galinhas veut dire « port des poules ». Cette plage, située à la municipalité d’Ipojuca, a été élue la meilleure du Brésil plus de 10 fois par des revues de tourisme.

Porto De Galinhas Radeau Et Piscines Naturelles Photo Turismo Porto De Galinhas
Porto de Galinhas - Radeau et piscines naturelles - Photo Turismo Porto de Galinhas

Initialement, la plage s’appelait Porto Rico en raison de son abondance en pau-brasil (bois qui a donné le nom du pays). À l’apogée de l’esclavage, c’était le principal point de commerce des esclaves illégaux dans le Nord-Est du Brésil, qui arrivaient souvent cachés sous des caisses de pintades appelées poules d’Angola. L’arrivée d’esclaves illégaux dans le port était annoncée par la phrase « Il y a des nouvelles poules au port! ». Ainsi, la plage de Porto Rico est devenue connue sous le nom de Porto de Galinhas.

Aujourd’hui, la région attire des millions de touristes annuellement pour visiter les belles plages et les piscines naturelles formées par la barrière de coraux.

À notre arrivée, nous avons réservé notre dîner, avant de partir pour une promenade en jangada (radeau), pour voir les piscines naturelles et nager avec les poissons et une visite en buggy, pour visiter d’autres belles plages de la région, comme celles de Maracaípe, Muro Alto et Cupe. Après les visites, nous avons mangé au restaurant et visité les boutiques du village.

Cette région mérite plus d’une journée. La prochaine fois, je resterai au moins une semaine, pour pratiquer la dolce vita, le farniente, la douce oisiveté (vous pouvez choisir le nom que vous voudrez)!

Porto De Galinhas Rue Pietonne
Porto de Galinhas - Rue Piétonne
Porto De Galinhas Radeaux Et Piscines Naturelles
Porto de Galinhas radeaux et piscines naturelles
Porto De Galinhas Piscines Naturelles Photo Turismo Porto De Galinhas
Porto de Galinhas - Piscines Naturelles - Photo Turismo Porto de Galinhas

Recife (REC) - Fernando de Noronha (FEN)

Au Revoir Recife
Au revoir Recife

Après une heure de vol, nous sommes arrivés à l’archipel de Fernando de Noronha (appelé communément Noronha), qui est LA destination de rêve au Brésil.

Cet archipel d’environ 3 000 habitants possède le statut de parc naturel et est sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le nombre de visiteurs est limité et il faut débourser une « taxe de préservation » prélevée à l’arrivée, ainsi qu’une taxe calculée par le nombre de jours. Nous y retrouvons des centres de protection à la faune et à la flore.

Plusieurs plages sont publiques. Toutefois, les plus belles appartiennent au parc national pour lesquelles il faut acheter une carte d’accès que nous devons montrer à la guérite pour y accéder. Sur ces plages payantes, nous y retrouvons aussi des casse-croûtes et des boutiques de souvenirs et de location d’équipements de plongée en apnée.

L’île est petite, mais nous ne pouvons pas tout faire à pied. Les options sont le taxi, le bus et la location de buggys/scooters/vélos.

Puisque tout est « importé » du continent, le coût de la vie est plus cher à Noronha. Pour l’hébergement et la restauration, nous pouvons dire que cela coûte de 2 à 3 fois plus cher, par rapport au continent. Notre pousada, très simple, a coûté plus cher que nos hôtels 4 étoiles de Recife. Mais comme cet endroit mérite d’être visité au moins une fois dans sa vie, nous avons fait abstraction des prix.

Fernando De Noronha Belvedere De La Plage Du Sancho 03
Fernando de Noronha - Belvédère de la plage du Sancho

Plages

Fernando De Noronha Plage Du Sancho
Fernando de Noronha - Plage du Sancho

La plage du Sancho a été élue plusieurs fois comme la plus belle au monde, par TripAdvisor. Cette plage est située en bas d’une falaise et les personnes à mobilité réduite ne peuvent pas y accéder, car pour s’y rendre, il faut descendre des échelles et des escaliers installés sur les rochers. Toutefois, pour ceux qui restent en haut, les sentiers vers les belvédères sont accessibles. L’option aux échelles/escaliers serait une excursion en bateau, pour voir la plage de loin.

Fernando De Noronha Echelle D Acces A La Plage Du Sancho
Fernando de Noronha - Echelle d'accès à la plage du Sancho
Fernando De Noronha Baie Et Plage Du Sancho
Fernando de Noronha - Baie et plage du Sancho
Fernando De Noronha Belvedere De La Plage Du Sancho 02
Fernando de Noronha - Belvédère de la plage du Sancho
Fernando De Noronha Les Deux Freres Et La Baie Du Sancho
Fernando de Noronha - Les Deux Frères et la baie du Sancho

Après le belvédère pour la plage du Sancho, il y a le belvédère pour voir les deux rochers dans la mer (connus comme les Deux Frères), qui sont le symbole de l’archipel. Ce belvédère conçu pour les admirer en haut de la falaise est souvent très achalandé.

Fernando De Noronha Plage Du Cachorro Plage Du Chien
Fernando de Noronha - Plage du Cachorro (chien)

La plage du Leão (plage du Lion) fait partie du réseau des parcs nationaux depuis deux ans. C’est une région où les tortues pondent leurs œufs. Il est possible de les voir, mais les visites sont contrôlées.

Fernando De Noronha Plage Du Leao Plage Du Lion
Fernando de Noronha - Plage du Leao (lion)

La plage du Sueste fait également partie du réseau des parcs nationaux. C’est une grande plage où nous avons pu voir plusieurs animaux dont des raies, des tortues, des requins et des bébés requins ainsi que des oiseaux pécheurs. À 16h tout le monde doit sortir de l’eau car c’est l’heure du souper des requins et des tortues, et la présence humaine peut les déranger.

Fernando De Noronha Plage De Sueste
Fernando de Noronha - Plage de Sueste
Fernando De Noronha Plage De Sueste Notre Ami
Fernando de Noronha - Plage de Sueste - Notre ami
Fernando De Noronha Les Deux Freres
Fernando de Noronha - Les Deux Frères

Les plages du Cachorro (plage du Chien) et de Conceição sont accessibles entre elles par un sentier.

D’autres plages, dont Boldró, Americano, Bode, Cacimba do Padre, Atalaia, sont également à visiter et accessibles par différents sentiers. Certains de ces sentiers sont accessibles seulement si une réservation a été faite au préalable parfois quelques jours en avance.

À la plage publique du port de Santo Antônio, les gens peuvent se baigner gratuitement et c’est à cet endroit où les excursions en bateau partent.

Nous avons fait une excursion pour admirer les endroits les plus célèbres de l’île : les rochers des Deux Frères, le mont du Pic, plusieurs plages, un rocher percé et plusieurs autres. Nous avons fait un arrêt pour la baignade, où nous avons vu la plage du Sancho et les Deux Frères, de loin. Pendant plusieurs minutes, notre bateau a été suivi par des dauphins qui semblaient s’amuser à nous suivre.

Fernando De Noronha Les Deux Freres Et Le Mont Du Pic Les Symboles De Fernando De Noronha Vus De L Avion
Fernando de Noronha - Les Deux Frères et le mont du Pic: symboles de la ville vus de l'avion
Fernando De Noronha Les Dauphins Qui Nous Suivaient 02
Fernando de Noronha - Les dauphins qui nous suivaient
Fernando De Noronha Le Rocher Perce
Fernando de Noronha - Le rocher percé
Fernando De Noronha Le Bateau
Fernando de Noronha - Le bateau
Fernando De Noronha Mont Du Pic
Fernando de Noronha - Mont du Pic
Fernando De Noronha Excursion En Bateau
Fernando de Noronha - Excursion en bateau
Attention

Il est possible d’admirer les animaux mais il est strictement interdit de se baigner avec eux ou de les toucher. À titre d’exemples :

  • une blogueuse a plongé dans l’eau pour se faire photographier avec les dauphins et a reçu une amende de quelques milliers de Reais (le Real est la monnaie du Brésil).
  • un couple de touristes a sorti un bébé requin de la mer, pour faire une selfie et a aussi reçu une amende de presque R$ 20 000 (environ CAD 5 000).

De plus, la crème solaire ordinaire est interdite à moins d’avoir une option éco-friendly.

Svp, respectez les animaux!

Belvédères

  • Sentier pour voir la Plage du Sancho et les rochers des Deux Frères;
Fernando De Noronha Belvedere De La Pointe D Air France
Fernando de Noronha - Belvédère de la pointe d'Air France
Fernando De Noronha Belvedere Des Deux Freres Cloture
Fernando De Noronha - Belvédère des deux frères - Clôture
  • Pointe d’Air France : à la pointe de l’île, on voit la mer intérieure (en direction du Brésil) et la mer extérieure (en direction de l’Afrique) se rencontrer. C’est une région historique où les Français se sont installés dans les années 1920 pour soutenir l’aviation. Ce n’est pas une zone de baignade car c’est très dangereux. Il est possible de voir les îles secondaires, dont celle de São José, qui abrite la seule fortification située en dehors de l’île principale: le Fort de São José do Morro.
Fernando De Noronha Belvedere Des Deux Freres Falaise
Fernando de Noronha - Belvédère des deux frères - Falaise
  • Capela de São Pedro dos Pescadores (chapelle de Saint-Pierre-des-pêcheurs). Petite et simple, cette chapelle est isolée au sommet d’une colline avec une grande croix à côté et près de la plage de la Pointe d’Air France. Elle a été construite vers 1930 lorsque les Français occupaient l’île comme un point de soutien à l’aviation. La chapelle ne pouvait pas avoir un nom que celui du saint patron des pêcheurs qui vivaient du tourisme dans les eaux proches de l’archipel. Cette chapelle accueille souvent des cérémonies de mariages et des séances de photos dont l’une d’elles que nous avons pu observer.
Fernando De Noronha Chapelle De Saint Pierre Des Pecheurs
Fernando de Noronha - Chapelle de Saint-Pierre des pêcheurs
  • Fort de Nossa Senhora dos Remédios (Fort de Notre-Dame des Remèdes). En position dominante sur la baie de Santo Antônio, c’était la principale structure de défense de l’île et de l’archipel.
Fernando De Noronha Eglise Notre Dame Des Remedes
Fernando de Noronha - Eglise Notre-Dame des remèdes
Fernando De Noronha Fort Notre Dame Des Remedes
Fernando de Noronha - Fort de Notre-Dame des remèdes
  • Fort de Boldró. En haut d’une colline, elle offre une belle vue de la plage du Boldró et des Deux Frères.
Fernando De Noronha Coucher Du Soleil Restaurant Mergulhao
Fernando de Noronha - Coucher du soleil - Restaurant Mergulhao
Au Revoir Noronha
Au revoir Noronha

Recife (REC) - Manaus (MAO)

Fondation de Manaus : en 1669
Population de la ville : environ 2 200 000 habitants (7e du pays)
Population de l’agglomération : environ 2 700 000 habitants (11e du pays)

Après un vol de 4 heures, nous sommes arrivés à Manaus, la capitale de l’état de l’Amazonas et la plus grande ville de la région Nord.

Cette ville, fondée par les Portugais en 1669 au confluent des fleuves Negro et Solimões, est au centre de la plus grande forêt tropicale du monde. Elle était connue au début du XXe siècle sous le nom de Paris des tropiques, en raison du luxe de l’architecture européenne pendant le cycle du caoutchouc, attirant des investissements étrangers et des immigrés du monde entier.

Manaus est le troisième pôle industriel du Brésil (après São Paulo et Rio) ainsi que le siège de plusieurs organisations de recherche, de science et d’environnement.

Nous avons visité le centre-historique de la ville sans guide et, tel que suggéré par plusieurs personnes, avec une certaine prudence.

Manaus Marche Municipal Adolpho Lisboa
Manaus - Marché Municipal Adolpho Lisboa

Endroits visités

  • Le fabuleux théâtre Amazonas : construit avec des matériaux venus d’Europe et du Brésil, il est la carte-postale de Manaus et l’un des plus importants théâtres du pays.
  • On a eu l’opportunité de faire une visite guidée et aussi la chance de trouver des billets pour un spectacle de samba;
  • L’église de São Sebastião;
  • La place de São Sebastião et le Monument d’ouverture des ports de l’Amazonas au commerce mondial;
  • L’ancien palais de justice, devenu centre culturel;
  • Musée-maison Eduardo Ribeiro;
  • L’École Dom Bosco;
  • La Place Dom Pedro II;
  • Le Palais de la Liberté (Musée de la ville de Manaus);
  • Le Palais Rio Branco;
  • La Cathédrale métropolitaine de Manaus Notre-Dame-de-Conception et la place XV novembre;
  • L’horloge municipale;
  • L’ancienne bâtisse des douanes;
  • Le Port de Manaus;
  • Le Marché municipal Adolpho Lisboa (où l’on a mangé quelques plats typiques);
  • Le Palais provincial;
  • L’école Amazonense Dom Pedro II.
Manaus Theatre Amazonas Escaliers
Manaus - Théâtre Amazonas - Escaliers
Manaus Theatre Amazonas Fresque Du Plafond
Manaus - Théâtre Amazonas - Fresque du plafond
Manaus Theatre Amazonas Scene
Manaus - Théâtre Amazonas - Scène
Manaus Theatre Amazonas Salle De Receptions
Manaus - Théâtre Amazonas - Salle De réceptions
Manaus Theatre Amazonas Loges
Manaus - Théâtre Amazonas - Loges
Manaus Cathedrale Metropolitaine
Manaus - Cathedrale Metropolitaine
Manaus Port
Manaus - Port
Manaus Place De Sao Sebastiao
Manaus - Place de Sao Sebastiao
Manaus Les Singes
Manaus - Les Singes
Manaus Palais Provincial
Manaus - Palais Provincial

Nous avons utilisé les services d’Uber pour nous rendre à l’hôtel Mercure afin de profiter un peu de la piscine avant le souper et le spectacle au théâtre Amazonas. Le lendemain nous avons fait une excursion en bateau pour ensuite voir et faire plusieurs choses intéressantes :

  • voir le nouveau pont journaliste Phelippe Daou (ou simplement pont du fleuve Negro) de 4 km liant Manaus à des communautés qui, auparavant, dépendaient des bateaux;
  • voir des botos (dauphins roses d’eau douce) en liberté dans le fleuve Negro;
  • visiter la tribu Dessana (on a vu leur danse, le feu sacré, et on a goûté les fourmis grillés. À la fin, je les ai encouragés en achetant de l’artisanat) ;
  • dîner au restaurant flottant Reine de la Jungle;
  • monter sur une plateforme au Parc national du Janauari pour voir des singes et des Vitórias-Régias (Nénuphar géants);
  • voir la rencontre incroyable des eaux des fleuves Negro et Solimões. Les eaux de ces fleuves ne se mélangent pas à cause de leurs températures, densités et vitesses qui sont différentes, ce qui rend l’excursion intéressante. Toutefois, la rencontre des deux eaux se voit beaucoup plus clairement en avion.

Le soir nous sommes allés au centre d’achats Manauara (gentilé de Manaus) pour manger à la célèbre Cachaçaria do Dedé.

Manaus Le Boto On Pouvait Rester Dans L Eau Mais On Ne Pouvait Pas Nager Ni Toucher L Animal
Manaus Le Boto - Dans l'eau sans nager ni toucher l'animal
Manaus Excursion En Bateau Sur Le Fleuve Negro
Manaus - Excursion en Bateau sur le fleuve Negro
Manaus Tribu Dessana Avec La Grand Mere Et Le Petit Fils
Manaus - Tribu Dessana avec la grand Mère et le petit fils
Manaus Tribu Dessana
Manaus - Tribu Dessana

Manaus (MAO) – São Paulo (GRU) – Belo Horizonte (CNF) – Montes Claros (MOC)

Cette partie du voyage a été faite seulement pour aller voir une partie de ma famille, donc je vais la laisser ici seulement pour la chronologie.

Avion Avec L Ancien Logo De Gol
Avion avec l'ancien Logo de Gol
Manaus La Rencontre Des Eaux Des Fleuves Negro Et Solimoes Vue De L Avion
Manaus - Rencontre des Eaux des Fleuves Negro et Solimoes - Vue de l'avion

Montes Claros (MOC) – Belo Horizonte (CNF)

Après avoir vu une partie de ma famille dans la ville de Montes Claros, au Nord de l’état de Minas Gerais, nous avons pris un vol pour ma ville d’origine, Belo Horizonte, la capitale de l’état.

Fondation de Belo Horizonte : en 1897
Population de la ville : environ 2 600 000 habitants (6e du pays)
Population de l’agglomération : environ 5 900 000 habitants (3e du pays)

Comme nous avions déjà visitée cette ville auparavant, nous avons consacré ces quelques jours à la famille et aux amis.

Endroits à visiter

  • Le complexe du lac Pampulha;
  • Le stade de soccer Mineirão;
  • L’église São Francisco de Assis;
  • Les quartiers Savassi et Santa Teresa (Belo Horizonte est considérée la capitale des bars au pays);
  • Le belvédère du quartier Mangabeiras qui donne une magnifique vue de la ville;
  • La place du Pape (où le pape Jean-Paul II a célébré une messe en 1980);
  • La place de la Liberté;
  • L’ancien palais du gouvernement et les anciens ministères (ayant tous déménagé près de l’aéroport international, à 45 km du centre-ville). Les anciennes bâtisses, en style néoclassique, abritent des musées actuellement;
  • Le Mercado central (Marché central).
Belo Horizonte 07 Stade Mineirao
Belo Horizonte - Stade Mineirao
Belo Horizonte 06 Eglise Saint Francois D Assise
Belo Horizonte - Eglise Saint-Francois d'Assise
Belo Horizonte 05 Lac Pampulha Arena Mineirinho Stade Mineirao
Belo Horizonte - Lac Pampulha - Arena Mineirinho - Stade Mineirao
Belo Horizonte 03 Musee D Art De Pampulha
Belo Horizonte - Musée d'art de Pampulha
Belo Horizonte 02 Vue Du Belvedere Du Mangabeiras
Belo Horizonte - Vue du Belvédère du Mangabeiras

Visites d'un jour à partir de Belo Horizonte

L’Institut Inhotim (60 km de Belo Horizonte, dans la ville de Brumadinho);

L’Institut Inhotim possède l’une des plus importantes collections d’art contemporain du Brésil et il est considéré comme le plus grand musée en plein air du monde. Il occupe une superficie d’environ 1000 hectares, dont environ 10 % sont ouverts au public.

Cet institut est un beau mélange de parc, jardin-botanique et musée. Il possède un centre de recherches, des restaurants, des boutiques et un hôtel.

Institut Inhotim Environnement
Institut Inhotim - Environnement
Institut Inhotim Lac
Institut Inhotim - Lac
Institut Inhotim Sculpture
Institut Inhotim - Sculpture

Les villes historiques coloniales de Congonhas, Mariana et Ouro Preto (100 km de Belo Horizonte).

J’aime tellement Ouro Preto que j’ai décidé d’y aller à nouveau (je ne me souviens pas le nombre de fois où j’y suis allé).

Embarqués en voiture avec des amis pour se rendre à Ouro Preto, nous avons, cette fois-ci ajouté à notre visite la ville voisine de Mariana, où je n’étais jamais allé. Une fois rendus à Ouro Preto, nous avons pris le train touristique qui parcourt, pendant une heure, les 18 km reliant ces deux villes.

Cette ancienne voie ferrée, construite en 1883, a été revitalisée par la compagnie Vale. Le voyage à bord du petit train est très intéressant. Nous avons passé une partie de la journée à Mariana avant de reprendre le train pour Ouro Preto pour le reste de la journée.

Mariana Gare De Train
Mariana - Gare de train
  • Mariana

La ville de Mariana, fondée en 1696, est la plus ancienne de l’état du Minas Gerais. Ce fut une époque où la région attirait plusieurs orpailleurs. L’économie de la ville est principalement minière, cette industrie représentant 80 % de son produit intérieur brut. Elle fait partie du quadrilatère ferrifère qui assure 60 % de la production en minerai de fer du Brésil. La région est également riche en pierres et métaux précieux.

Avec ses nombreux bâtiments baroques, elle est aussi une ville touristique, faisant partie de la Route royale (Estrada Real), itinéraire touristique reliant des endroits qui furent importants à l’époque de la ruée vers l’or.

Mariana fut la première capitale de l’état, avant d’être remplacée par Ouro Preto.

Mariana Rues Pavees
Mariana - Rues pavées
Mariana Maisons Coloniales
Mariana - Maisons coloniales
Endroits visités
  • La gare de train de Mariana;
  • L’ancien hôtel de ville;
  • L’ancienne prison;
  • L’église Saint-François-d’Assise;
  • L’église Notre-Dame du Mont-Carmel;
  • Le pilori (poteau où les esclaves étaient attachés et fouettés en place publique);
  • La place Gomes Freire;
  • La fontaine São Francisco;
Mariana Eglises De Saint Francois D Assise Et De Notre Dame Du Carmel
Mariana - Eglises de Saint-Francois-d'Assise et de Notre-Dame-du-Mont-Carmel
Mariana Ancienne Prison
Mariana - Ancienne Prison
  • Ouro Preto

La magnifique ville d’Ouro Preto (alors appelée Vila Rica) a été fondée en 1711, à la suite de la découverte par les pionniers d’or dans les rivières du Minas Gerais vers la fin du XVIIe siècle. Plusieurs chercheurs d’or, suivis par des commerçants, sont venus s’y installer pour y faire fortune. Cette ville est devenue rapidement prospère et très importante.

Vers 1750, elle comptait plus d’habitants que les villes de Rio de Janeiro ou New York. Sa richesse lui a permis de construire une multitude d’églises baroques dont plusieurs furent décorées par l’architecte-sculpteur « Aleijadinho », surnommé « le petit estropié » car il était handicapé. Son travail est magnifique et mérite d’être admiré. Ouro Preto est sans aucun doute la ville coloniale la plus célèbre et importante du Brésil.

Elle fut la première ville historique au pays à être protégée par l’UNESCO et la deuxième capitale de l’état, avant d’être remplacée par Belo Horizonte.
Construite sur plusieurs collines avec des pentes assez abruptes et ses rues en pavé, il est fortement recommandé d’avoir de bons souliers pour rendre sa visite des plus agréables.

Ouro Preto Rues Pavees
Ouro Preto - Rues Pavees
Ouro Preto Architecture Coloniale
Ouro Preto - Architecture coloniale
Ouro Preto Eglise Saint Fracois D Assise
Ouro Preto - Eglise Saint-François d'Assise
Endroits visités
  • La gare de train
  • L’église Notre-Dame du Mont-Carmel;
  • Le théâtre municipal;
  • Le musée de la Conjuration (Inconfidência) – ancienne prison;
  • Le pilori (aussi l’endroit où la tête de Tiradentes, le martyr d’indépendance, fut exposée);
  • La place Tiradentes.

Nous avons visité moins d’endroits à Ouro Preto puisque nous l’avions déjà visitée. Toutefois, il y a beaucoup à découvrir dans cette ville historique pittoresque et mystérieuse.

Cette ville compte 18 églises, 12 musées, le théâtre municipal, l’université, la bibliothèque publique, la gare de train, le marché d’artisanat en pierre de savon, des anciennes mines, plusieurs hôtels et restaurants ainsi que plusieurs autres sites. Il est possible de rester quelques jours dans ces villes tellement il y a beaucoup de choses à voir. Il arrive parfois que certains endroits soient barrés et inaccessibles pour une visite intérieure.

Malgré le passé tragique lié à l’esclavage et à la domination du Portugal, les villes historiques du Minas Gerais, spécialement Ouro Preto ont contribué pour la littérature, la science et surtout pour les mouvements vers l’indépendance du Brésil.

Ouro Preto Les Collines De La Ville
Ouro Preto - Les collines de la ville
Ouro Preto Place Tiradentes Et Musee De La Conjuration
Ouro Preto - Place Tiradentes et musée de la conjuration
Ouro Preto Musee Casa Dos Contos
Ouro Preto - Musée Casa Dos Contos
Ouro Preto Mur En Pierre
Ouro Preto - Mur en pierre
  • Congonhas

Congonhas est située à 80 km de Belo Horizonte. Sa principale attraction est le Sanctuaire du Bon Jésus de Matosinhos, qui a été créé au XVIIIe siècle par Aleijadinho et est considéré comme l’une des plus grandes œuvres du baroque au monde. Le sanctuaire protégé par l’UNESCO comprend une église, des escaliers, une terrasse, douze sculptures en pierre de savon des prophètes de l’Ancien Testament et sept chapelles.

Nous l’avons visitée lors d’un autre voyage, mais grâce à la proximité avec Ouro Preto et Mariana, cela vaut la peine d’y passer au moins quelques heures.

Congonhas Sanctuaire Du Bon Jesus De Matosinhos
Congonhas - Sanctuaire du bon Jésus de Matosinhos
Congonhas Un Des Prophetes De L Ancien Testament
Congonhas - Un des prophètes de l'Ancien Testament

D’autres villes historiques qui méritent des visites, dans l’état du Minas Gerais : Tiradentes, São João Del Rey et Diamantina.

Belo Horizonte (CNF) – São Paulo (CGH)

Fondation de São Paulo : en 1554
Population de la ville : environ 12 300 000 habitants (1er du pays)
Population de l’agglomération : environ 21 250 000 habitants (1er du pays)

Sao Paulo Vue Panoramique De L Edifice Altino Arantes Farol Santander
Sao Paulo - Vue panoramique de l'édifice Altino Arantes Farol Santander

L’aéroport de Belo Horizonte est situé à environ 45 km du centre-ville, soit dans la ville de Confins. Une fois rendu à l’aéroport, il suffit d’une heure de vol pour se rendre de Belo Horizonte à l’aéroport de Congonhas de São Paulo, situé beaucoup plus près que celui de Guarulhos. Nous sommes restés quelques jours à São Paulo pour voir la famille puisque nous avions déjà visité la ville.

Pour d’autres idées de voyage, vous pouvez consulter l’article de Caroline.

Je vous recommande toutefois de visiter :

  • le centre-historique de la ville;
  • le théâtre Municipal;
  • l’observatoire de l’édifice Altino Arantes (Farol Santander);
  • la cathédrale de la Sé;
  • le musée de São Paulo (MASP);
  • l’avenue Paulista (gentilé de l’état de São Paulo);
  • le quartier de Vila Madalena;
  • le Beco do Batman (l’allée de Batman) (voir les graffitis);
  • le quartier japonais de Liberdade;
  • la succursale de l’Eataly;
  • la station de la Luz;
  • la pinacothèque de São Paulo;
  • le parc Ibirapuera;
  • la rue 25 de Março (25 mars), pour voir la folie d’une rue commerçante populaire;
  • le Mercado municipal (marché municipal), pour manger un gros pastel.
Sao Paulo Vue De L Observatoire De L Edifice Altino Arantes Farol Santander
Sao Paulo - Vue de l'observatoire de l'édifice Altino Arantes Farol Santander
Sao Paulo Theatre Municipal
Sao Paulo - Théâtre municipal
Sao Paulo Parc Ibirapuera
Sao Paulo - Parc Ibirapuera
Sao Paulo Musee D Art De Sao Paulo Masp
Sao Paulo - Musée d'art de Sao Paulo MASP

Visites d'un jour à partir de São Paulo

  • Visiter les plages de Santos, São Vicente ou Guarujá;
  • Monter en téléphérique à São Vicente (de petites chaises, j’en ai eu peur) hahaha.

Comme São Paulo est une grande ville très peuplée avec beaucoup de circulation (plus de 9 000 000 de voitures, motos, autobus et camions), le temps de voyage peut en être très impacté.

Telepherique De Sao Vicente
Téléphérique de Sao Vicente
Sao Paulo Quartier Japonais Liberdade
Sao Paulo - Quartier Japonais Liberdade
Sao Paulo A Aussi Son Araignee De L Artiste Louise Bourgeois Musee D Art Moderne Mam
Sao Paulo a aussi son araignée de l'artiste Louise Bourgeois - Musee d'Art Moderne MAM

São Paulo (CGH) – Curitiba (CWB)

Fondation de Curitiba : en 1661
Population de la ville : environ 1 950 000 habitants (8e du pays)
Population de l’agglomération : environ 3 550 000 habitants (9e du pays)

Avant de rentrer au Québec, nous avons décidé de passer quelques jours dans une autre ville et notre choix s’est arrêté sur la ville de Curitiba, à une heure de vol de São Paulo. Elle est la capitale de l’État du Paraná, la Capitale écologique du Brésil et la plus grande ville de la région Sud.

La région Sud est connue pour son climat froid et sa population d’origine européenne. Par exemple, à Curitiba, on y retrouve des habitants d’origine ukrainienne, italienne, polonaise et allemande. La ville est connue mondialement pour des projets écologiques ainsi que pour la création, dans les années 70, du système rapide de bus (SRB), qui a inspiré plusieurs villes au monde.

Pour visiter la ville à pied, nous avons choisi un hôtel près du centre-ville. Pour visiter les autres attractions, il suffisait d’acheter un billet pour le bus à 2 étages Linha Turismo, qui passe par toutes les attractions de la ville. Il est possible de débarquer partout sur le trajet et de reprendre le bus 5 fois (pas suffisant, à mon avis, mais bon… Quand des attractions étaient proches, nous marchions ou nous utilisions les services d’Uber pour reprendre le bus un peu plus loin).

Curitiba Palais De La Liberte
Curitiba - Palais de la liberté
Curitiba Araucaria Pin Bresilien
Curitiba - Araucaria - Pin Brésilien
Les endroits visités (à pied et avec le bus)
  • Le Jardin botanique (avec sa serre vitrée et plusieurs exemplaires d’Araucárias, les pins brésiliens);
  • La Rua das Flores (rue des Fleurs);
  • Le centre-ville;
  • Le parc Passeio Público;
  • Le Mémorial arabe;
  • L’hôtel de ville;
  • Le Portail polonais;
  • Le Boisé Jean-Paul II et le Mémorial de l’immigration polonaise;
  • Curitiba est la deuxième diaspora polonaise au monde, derrière Chicago. Les immigrants polonais ont commencé à arriver en 1871.
  • Le musée Oscar Niemeyer (MON ou Musée de l’oeil);
  • Le Bosque alemão (Boisé allemand), le sentier de Hansel et Gretel et la tour des Philosophes;
  • Les immigrants allemands ont commencé à arriver entre 1828 et 1833.
  • L’Ópera de Arame (l’Opéra de fil de fer), un magnifique espace culturel;
  • Le parc Tanguá;
  • Le mémorial Ukrainien – Parc Tingui;
  • Les immigrants ukrainiens ont commencé à arriver en 1895.
  • Le portail Italien;
  • Le quartier Santa Felicidade (quartier italien);
  • les immigrants italiens ont commencé à arriver en 1878.
  • le restaurant Novo Madalosso. Inauguré en 1970, il offre 4.645 places sur une superficie de 7.671 mètres carrés. Ces chiffres ont rendu possible son inclusion dans le Guiness Book, comme le plus grand restaurant des Amériques. Il possède un stationnement gratuit pour 900 voitures, en plus d’employer 70 cuisiniers et 160 serveurs. Dans ce restaurant, nous payons la nourriture par personne et les serveurs n’arrêtent pas de nous servir, jusqu’à ce que nous demandions la facture.
  • Le vignoble Durigan;
  • La paroisse São José et Santa Felicidade;
  • Le quartier historique – Palais Garibaldi;
  • La place Garibaldi et l’horloge de fleurs;
  • La fontaine de la Mémoire et le Cheval qui bave;
  • L’église de Notre-Dame-du-Rosaire-de-Saint-Benoît;
  • La première église presbytérienne indépendante de Curitiba;
  • La maison Hoffmann;
  • Le Largo da Ordem (place dans le centre-historique);
  • L’église du Troisième Ordre de Saint-François-de-Chagas;
  • La cathédrale basilique mineure de Notre-Dame-de-la-Lumière;
  • La place Tiradentes;
  • La rue XV de Novembro (XV novembre);
  • La place Generoso Marques;
  • Le palais de la Liberté – Centre culturel;
  • Le palais Avenida – Théâtre Bradesco;
  • La rue 24 heures;
  • Le Hard Rock Cafe Curitiba;
  • Le quartier Batel et le centre commercial Patio Batel;
  • Le théâtre Paiol;
  • La tour Panoramique Oi;
  • Les ruines de São Francisco;
  • Le mercado Municipal (Marché municipal);
  • Le musée ferroviaire et le centre commercial Estação (Gare de train);
  • Le théâtre Guaíra;
  • L’université fédérale du Paraná (UFPR).
Curitiba Opera De Arame Opera De Fil De Fer
Curitiba - Opéra de Arame - Opéra de fil de fer
Curitiba Universite Federale Du Parana Ufpr
Curitiba - Université fédérale du Parana Ufpr
Curitiba Theatre Avenida
Curitiba - Théâtre Avenida
Curitiba Quartier Historique Palais Garibaldi
Curitiba - Quartier Historique - Palais Garibaldi
Curitiba Parc Tingui Memorial Ukrainien
Curitiba - Parc Tingui - Mémorial Ukrainien
Curitiba Parc Tangua
Curitiba - Parc Tangua
Curitiba Parc Jean Paul Ii Et Memorial De L Immigration Polonaise
Curitiba - Parc Jean Paul Ii et Mémorial de l'Immigration Polonaise
Curitiba Musee Oscar Nieymeyer Musee De L Oeil
Curitiba - Musee Oscar Nieymeyer - Musée de l'oeil
Curitiba Boise Allemand
Curitiba - Boisé Allemand

Ces endroits ne sont pas tous essentiels pour une visite de la ville. Par contre, comme nous avions des billets pour deux jours avec le bus Linha Turismo, ce sont les endroits visités dont quelques-uns plus d’une fois.

Avec un peu de chance, vous verrez un capybara (capivara) dans un des parcs de la ville. C’est le plus gros rongeur du monde, pesant jusqu’à 91 kg et mesurant jusqu’à 1,2 m de longueur et 60 cm de hauteur. Il ressemble à un cochon d’Inde géant et est la mascotte de la ville.

Curitiba Pour Ceux Qui Veulent Avoir Une Idee De La Taille Des Capibaras Photo D Internet
Curitiba - Pour ceux qui veulent avoir une idée de la taille des Capibaras - Photo Internet

Curitiba (CWB) – São Paulo (CGH)

De retour à São Paulo, nous sommes restés quelques jours en famille, avant de retourner au Québec.

São Paulo (GRU) – Toronto (YYZ) – Québec (YQB)

Nous avons repris le vol de retour le 30 décembre pour toucher le sol canadien le 31 décembre, juste à temps pour le Nouvel an.

Voilà, c’est la fin de notre voyage de 4 semaines au Brésil.
Il y a tellement de choses à voir! À chaque voyage, j’essaie de concilier la famille, les amis et les endroits que je veux visiter.
J’ai hâte à la prochaine fois!

Planification

Vols

YQB-YYZ : Air Canada
YYZ-GRU : Air Canada
GRU-REC : Azul
REC-FEN : Azul
FEN-REC : Azul
REC-MAO : Azul
MAO-GRU : Gol
GRU-CNF : Gol
MOC-CNF : Gol;
CNF-CGH : LATAM
CGH-CWB : LATAM
CWB-CGH : LATAM
GRU-YYZ : Air Canada
YYZ-YQB : Air Canada

Avion Latam Avec Les Anciennes Couleurs De Tam
Avion Latam avec les anciennes couleurs de Tam
Avion Avec Les Nouvelles Couleurs De Latam
Avion avec les nouvelles couleurs de Latam

Hébergements

Tous les hôtels ont été réservés à partir du site hotels.com. Il n’y avait pas beaucoup d’hôtels de chaîne dans les villes que nous avons visités.

À Recife, nous avons essayé deux hôtels différents (Hôtel Internacional Palace et Hôtel Jangadeiro, ce dernier après le voyage à Fernando de Noronha) et les deux face à la mer dans le quartier de Boa Viagem.

À Fernando de Noronha, nous sommes restés dans une pousada simple (Pousada das Andorinhas).

À Manaus, nous avons essayé le Mercure Manaus Hotel, dans le quartier d’Adrianópolis.

À Belo Horizonte, à Montes Claros et à São Paulo, nous sommes restés chez la famille.

À Curitiba, nous sommes restés dans un hôtel près du centre-ville (Hôtel Slaviero Slim Curitiba Alto da XV).

Transports

Nous avons priorisé les services d’Uber. Cette fois-ci, je n’ai pas eu peur de prendre des taxis, mais j’ai eu des mauvaises expériences, et ce, dans mon pays d’origine et dans ma langue…

Le taxi a été utilisé deux fois :

  • une fois à Recife, pour aller de l’aéroport à l’hôtel. Le retour avec Uber a coûté la moitié du prix.
  • une fois à Belo Horizonte, au retour de ma visite chez le dentiste, pour ne pas rester dans la rue le soir puisque le service d’Uber n’arrivait pas à trouver un chauffeur. Bien que je sois brésilien et dans ma ville d’origine, le chauffeur de taxi a fait des détours avec moi. Il faut croire que je dois avoir l’air d’un touriste maintenant, hahaha.

Quelque soit votre choix, les services de taxi ou les applications (Cabify et Uber) ne coûtent pas cher.

Alimentation

Il est relativement abordable de manger au restaurant dans la plupart des villes au Brésil. À Fernando de Noronha les prix sont plus élevés, quoiqu’il soit toujours possible de trouver des options abordables.

Les portions sont souvent immenses. Demandez au serveur (utilisez une application de traduction, car la plupart des gens ne parlent pas d’autres langues là-bas) si un seul plat est suffisant pour deux personnes. À Olinda, nous avons commandé deux plats différents et j’ai dû demander d’emporter la moitié de mon assiette pour ensuite l’offrir à un itinérant dans la rue et ainsi le rendre très heureux.

Il ne faut pas boire de l’eau du robinet et ne consommer que des glaçons industriels.

Aux bars et restaurants, l’habitude est de demander une bouteille de bière de 600 ml (très froide) pour partager, mais il y a aussi des bières en fût (cela s’appelle chopp).

Si vous êtes plusieurs, attention. Souvent ils font une seule facture pour toute la table (je déteste cela) et parfois il est difficile de savoir qui a commandé quoi. Il est préférable de demander avant de commander d’avoir des factures séparées.

Le pourboire est inclus dans la facture, mais cela ne vous empêche pas d’en donner un peu plus, si vous voulez.

À la plage, il y aura plusieurs vendeurs, mais au moins ils ne sont pas insistants comme en République dominicaine. Hahaha

À la plage, vous pouvez essayer le fromage Coalho (fromage en bâton, comme un popsicle), l’eau de coco et le maïs vendus par des vendeurs indépendants.

Les boissons et les petites portions, normalement nous les achetons au kiosque que nous choisissons pour avoir les chaises et le parasol gratuits.

Essayez de goûter aux spécialités suivantes:

  • coxinha (croquette au poulet),
  • pão de queijo (pain au fromage),
  • pastel (pâte mince farcie – ingrédients à choisir),
  • un bol d’açaí (fruit typique de l’Amazonie),
  • Guaraná Antarctica (la boisson gazeuse brésilienne qui bat souvent les deux marques américaines de cola).
Manaus Restaurant Cachacaria Do Dede Biere Et Pastel
Manaus - Restaurant Cachacaria Do Dede Biere et Pastel

Quelques conseils de sécurité

  • Il ne faut pas être paranoïaque, mais il ne faut pas baisser la garde non plus. Le Brésil peut être une destination dangereuse, si nous ne faisons pas attention.
  • Évitez de marcher seul le soir ainsi que dans les rues désertes ou peu achalandées. Prenez un taxi ou un Uber.
  • Évitez les transports publics surtout à l’heure de pointe quand ils sont bondés. Si vous voulez essayer l’aventure, faites attention à vos affaires.
  • Louer une voiture n’est pas toujours une bonne option parce qu’il y a trop de circulation et les gens conduisent de façon un peu agressive.
  • Évitez de porter des bijoux et portez une montre ayant peu de valeur et faites attention à vos cellulaires, sacs, portefeuille, sacoche, bijoux, etc.
  • Aux restaurants à aire ouverte avec des tables près de la rue, préparez-vous à vous faire achaler tout le temps par des gens (pour vendre des choses ou demander de l’argent) et ne laissez pas vos sacs et vos cellulaires sur les chaises ou sur la table. Idéalement, choisissez une table plus loin de la rue.
  • À la plage, ne laissez pas vos affaires sans surveillance pour aller dans la mer. Il y a des chances qu’elles ne soient plus là à votre retour. Quand nous sommes juste 2 personnes, nous y allons 1 personne à la fois.
  • Dans la mer, il faut faire attention, car il peut y avoir de forts courants. N’oubliez pas les requins à Recife. Il faut se baigner en marée basse, toujours.
Fernando De Noronha Plage Du Port De Santo Antonio
Fernando de Noronha - Plage du port de Santo Antonio

Cartes de crédit utilisées

Voici les cartes de crédit que nous avons utilisées lors de notre voyage au Brésil. La dernière était pour payer Uber.

Conclusion

Merci à Milesopedia et aux membres du groupe pour l’opportunité de partager mes expériences, mes astuces et même mes gaffes. J’apprends beaucoup avec vous et cela me fait plaisir d’ajouter ma contribution.

Mes articles déjà parus

Laisser un commentaire

Lectures conseillées