Récapitulatif des annonces liées à Aéroplan - milesopedia
Accueil / Actualités / Récapitulatif des annonces liées à Aéroplan
Carte Visa Infinite* PasseportMC Banque Scotia

Récapitulatif des annonces liées à Aéroplan

Note de la rédaction de milesopedia: Cet article peut contenir des liens affiliés. Si vous souscrivez à une carte et êtes approuvé, ou bien achetez un produit via l'un de ces liens, milesopedia pourrait obtenir une commission. À notre connaissance, ce sont les meilleures offres disponibles publiquement. Un grand merci pour votre soutien! En savoir plus »

Plutôt que d’écrire un article par annonce liée à Aéroplan / AIMIA / Air Canada / TD / CIBC / Visa / Amex / Porter… autant effectuer un résumé actualisé sur cette page… au fur et à mesure que celles-ci sortent!

Acte 1: Air Canada – Aéroplan, le divorce

En mai 2017, Air Canada a annoncé ne pas renouveler l’entente qu’elle avait avec AIMIA pour la gestion du programme Aéroplan, et déclare créer son propre programme de récompenses.

Ce partenariat avec Aéroplan viendra à échéance le 29 juin 2020. Cette annonce a entraîné la chute brutale de l’action d’AIMIA et donc de la valeur de la société.

Acte 2: Aéroplan dévoile l’après-2020

Bien qu’étant liée jusqu’en 2020 avec Air Canada, Aéroplan doit démontrer à ses membres ses ambitions pour le programme de l’après-2020. Après quelques “effets de manches marketing”, l’arrivée d’un nouveau Président et Chef de la Direction, Jérémy Rabe, a permis d’insuffler un véritable espoir quant à la modernisation du programme.

Rencontre avec le PDG

J’ai rencontré Jérémy Rabe à Montréal en juin, en tête-à-tête, juste après son arrivée à AIMIA / Aéroplan, et je peux vous assurer que c’est quelqu’un qui est déterminé à faire du programme Aéroplan “le meilleur programme de fidélisation au Canada”. Son expérience en terme de programme de loyauté n’est plus à faire… et son carnet d’adresses semble bien fourni…!

En tout cas, il ne manque pas d’idées et est ouvert à toutes les suggestions. Preuve en est avec l’ensemble d’annonces effectuées en juillet 2018, dont:

  • la mise en place d’un système de transfert de miles vers une vingtaine de partenaires aériens / hôteliers
  • la possibilité d’utiliser ses miles sur n’importe quelle compagnie aérienne (comme une agence de voyages)
  • l’affrètement de vols nolisés spécialement pour les membres Aéroplan vers les “destinations soleil”.

Acte 3 – Offre d’achat d’Air Canada / CIBC / TD / VISA pour le programme Aéroplan

Quelques jours après ces annonces quant à l’avenir du programme Aéroplan, les 4 compagnies  formulaient une offre d’acquisition du programme Aéroplan auprès d’AIMIA, la société-mère.

Si l’on ne prend pas en compte la valorisation du passif d’Aéroplan (les miles en circulation non échangés), l’offre formulée par ces 4 sociétés était de 250 millions de dollars.

Acte 4- AIMIA n’accepte pas l’offre en l’état

Après une semaine d’intenses négociations, qui ont fait passer l’offre de 250 à 325 millions, AIMIA a annoncé refuser ce prix estimant la valeur du programme à 450 millions de dollars.

Aéroplan a à cœur de protéger les milles de ses membres, a déclaré Jeremy Rabe, chef de la direction d’Aimia. Rien ne change en ce qui concerne Aéroplan et nous nous attendons à ce que toutes les sociétés dans le consortium de partenaires actuels honorent leurs obligations contractuelles de longue date, y compris l’émission de milles aux membres et l’échange de milles par ceux-ci.

La contrepartie en espèces initiale du consortium de partenaires actuels se chiffrait à 250 M$, rehaussée à 325 M$. Ni l’une ni l’autre ne reflète la valeur des activités d’Aéroplan pour les membres et les parties prenantes. Aimia a maintenu un dialogue dynamique avec le consortium de partenaires actuels et la proposition actuelle d’Aimia élimine la nature hautement conditionnelle des offres précédentes, leurs lourdes modalités et conditions de même que les exclusions qui y étaient prévues et qui pourraient entraîner à court terme de l’incertitude pour les membres. La proposition actuelle d’Aimia s’établit à 450 M$ et inclut des modalités révisées qui suppriment toute incertitude découlant des discussions avec le consortium de partenaires actuels.

Il semblerait donc que les discussions ont été très tendues pour qu’AIMIA rappelle les obligations d’Air Canada, TD et CIBC au sujet de l’émission / l’échange de miles. Dans une conférence téléphonique, Jérémy Rabe, a toutefois indiqué qu’AIMIA était toujours ouvert à une offre, libre aux 4 compagnies de la ré-évaluer. Il est donc clair qu’AIMIA ne veut pas brader son programme Aéroplan et ses 5 millions de membres.

Aéroplan a également rappelé ceci dans son communiqué:

Rien ne change pour le moment et nous nous attendons à ce que tous nos partenaires actuels qui font partie du Consortium honorent leurs obligations contractuelles et que les membres puissent continuer à accumuler et à échanger leurs milles pour des vols avec Air Canada et Star Alliance jusqu’en juin 2020, soit jusqu’à ce que l’entente arrive à échéance.

Et d’ajouter quelques questions réponses:

J’ai une carte de crédit Aéroplan. Est-ce que je dois me procurer une autre carte? Les ententes contractuelles que nous avons avec les cartes de crédit comarquées TD et CIBC sont effectives jusqu’en 2024. Vous n’avez pas à annuler et à faire les choses différemment.

CIBC et TD sont liées à Aéroplan jusqu’en 2024. Ceci explique pourquoi les deux banques, accompagnées de VISA, cherchaient à rejoindre Air Canada. D’ailleurs, Air Canada a précisé qu’en cas de refus d’AIMIA, la compagnie aérienne rouvrirait immédiatement les négociations avec les autres banques canadiennes – et Mastercard – pour l’émission des cartes de crédit liées à son futur programme de loyauté de 2020 !

Puis-je quand même réserver un voyage sur les ailes d’Air Canada? Soyez assurés que l’annonce d’aujourd’hui n’affectera pas votre capacité à échanger vos milles Aéroplan, y compris avec Air Canada et toute la flotte de compagnies aériennes Star Alliance jusqu’à juin 2020, date d’expiration de notre entente avec Air Canada. Nous travaillons fort afin de pouvoir offrir à nos membres une flexibilité inégalée et une expérience utilisateur améliorée. À compter de juillet 2020, les membres Aéroplan seront en mesure d’échanger leurs milles pour des vols sur n’importe quelle compagnie aérienne, n’importe où – incluant Air Canada.

Un véritable pied de nez fait à Air Canada: vu qu’Aéroplan se transformera en 2020 en une agence de voyages, elle pourra permettre à ses membres d’utiliser leurs miles pour réserver des billets d’avions auprès de n’importe quelle compagnie… dont Air Canada !

Les 4 sociétés ont pris acte via divers communiqués de presse et auprès de leurs clients. Air Canada annonce:

La proposition aurait assuré une valeur et une continuité pour les membres Aéroplan ainsi que pour les clients d’Air Canada, de la Banque TD, de la CIBC et de Visa. Tel que nous avons communiqué précédemment, la proposition aurait également permis le transfert des milles Aéroplan au nouveau programme de fidélisation d’Air Canada en 2020, ce qui aurait été une solution pratique et optimale pour des millions de Canadiens.

Et d’ajouter:

La proposition offrait le meilleur dénouement pour l’ensemble des parties prenantes d’Aimia et des membres Aéroplan, et la seule possibilité de transférer tous les milles Aéroplan au nouveau programme de fidélisation d’Air Canada.

Il est à présent clair que les miles Aéroplan ne pourront pas être transférés vers le nouveau programme d’Air Canada sans accord avec AIMIA.

Le communiqué de la TD:

(…)la TD a eu de nombreuses discussions avec Aimia. La TD a payé, et continue de payer, pour les milles Aéroplan que ses clients accumulent, et Aimia a l’obligation de donner aux clients des récompenses en contrepartie des milles qu’ils ont accumulés. Nous avons tenté, sans succès, d’obtenir de la part d’Aimia la confirmation que le programme Aéroplan continuerait d’offrir la valeur à long terme à laquelle nous et vous, comme titulaire d’une carte de crédit TD Aéroplan, sommes en droit de nous attendre. 

Et d’ajouter:

La TD a récemment fait partie d’un groupe constitué d’Air Canada, de la TD et d’autres parties intéressées ayant présenté une proposition pour l’acquisition du programme Aéroplan. Depuis, nous avons eu des discussions approfondies avec Aimia et avons bonifié notre offre, qui aurait selon nous permis d’offrir le meilleur dénouement possible à tous les membres Aéroplan. La TD estimait que, si elle avait été conclue, l’entente proposée aurait procuré valeur et continuité aux titulaires de cartes de crédit TD Aéroplan. Nous sommes déçus qu’Aimia ait rejeté cette proposition, et nous évaluons actuellement quelles seront les prochaines étapes. 

Ne comptez pas voir des offres pour les cartes de crédit Aéroplan de si tôt chez TD ou CIBC…!
Silence du côté d’American Express pour le moment, qui ne faisait pas partie des négociations. Toujours est-il que dans les résultats publiés par AIMIA aujourd’hui, il est rappelé l’entente renouvelée avec American Express jusqu’au 29 juin 2020.

Acte 4 bis – Oneworld et Aéroplan

Également, des bruits de couloirs indiquent que l’Alliance Oneworld serait en discussion pour un partenariat approfondi avec Aéroplan. Cela serait surtout utile pour les destinations internationales, Oneworld (British Airways, American…) étant peu présente au Canada.

Crédit photo: James Wang – Flickr

À vrai dire, Aéroplan est en train de tenter de se constituer un véritable réseau de compagnies aériennes pour l’aprés-2020: Oneworld lui donnerait notamment les capacités pour les voyages internationaux…  De son côté, cela permettrait à l’Alliance Oneworld de venir davantage concurrencer Star Alliance (Air Canada / United…) et Skyteam (Air France-KLM / Delta…) au Canada.

Acte 5- Porter rejoindra Aéroplan en 2020

Au même moment de ce refus de rachat, Aéroplan annonce que Porter deviendra partenaire du programme à compter de juillet 2020.

 

Porter Airlines et Aimia annoncent un partenariat général désignant Porter en tant que transporteur aérien canadien privilégié offrant des milles Aéroplan sur les trajets desservis par Porter à compter de juillet 2020. Porter deviendra également un partenaire d’échange à la date de prise d’effet de l’entente et offrira jusqu’à 60 % des places en vue de l’achat de billets d’avion en échange de milles Aéroplan à prix fixes. L’entente comprend un vaste programme coopératif de commercialisation s’adressant aux membres Aéroplan actuels, et tout particulièrement à ceux qui voyagent sur des vols de Porter.

Et d’ajouter au sujet du programme de Porter:

Les points du programme actuel de fidélisation de Porter, VIPorter, seront convertis en milles Aéroplan lorsque l’entente entrera en vigueur en 2020. Les passagers de Porter pourront alors accumuler et échanger des milles Aéroplan sur tous les vols de Porter, de même qu’au sein du réseau en expansion de partenaires Aéroplan, qui compte plus de 75 entreprises dans les secteurs du voyage et du commerce de détail. On y retrouve notamment des transporteurs aériens internationaux qui desservent presque toute la planète.

Porter n’est pas une grande compagnie aérienne avec ses 29 appareils de 74 sièges. La compagnie canadienne dessert 16 destinations au Canada et 7 aux États-Unis dont la majorité sont saisonnières. Cependant c’est tout de même un – petit – défi lancé à Air Canada vu la concurrence sur la ligne stratégique Montréal – Toronto.

Acte 6 – À suivre prochainement: les résultats d’AIMIA pour le second semestre

À l’ouverture de marché, le stock d’AIMIA réagit…bien aux annonces!

+15% pour AIMIA

Ce 3 août, AIMIA annonce ses résultats trimestriels pour le second trimestre. Cela permet de donner une indication sur l’activité du programme Aéroplan, tant sur l’accumulation et l’utilisation de miles par les membres. AIMIA a fait ce commentaire:

L’augmentation de la disponibilité et de la capacité sur certaines lignes aériennes a contribué considérablement à la hausse du volume d’échanges dans le cadre du programme Aéroplan, ce qui s’est traduit par une augmentation des dépenses au titre des échanges par rapport à celles inscrites au trimestre correspondant de l’exercice précédent, qui comprenait la période précédant l’annonce du non-renouvellement d’Air Canada.

Il semblerait donc que les membres Aéroplan ont davantage… utilisé leurs miles au cours de ce trimestre. AIMIA l’impute à l’augmentation de la disponibilité du côté des lignes aériennes, mais on ne peut nier un effet de retrait opéré par les membres.

C’est d’ailleurs confirmé dans le rapport:

Diminution dans l’accumulation de miles aéroplan

Aeroplan Miles issued during the three month period ended June 30, 2018 decreased by 4.9% due to the factors described above. Excluding all promotional mileage on new financial cards acquired, Aeroplan Miles issued during the period decreased by 2.5%.

L’explication à cela:

Gross Billings from the Sale of Loyalty Units generated for the three months ended June 30, 2018 amounted to $310.4 million, a decrease of $11.3 million or 3.5%, mostly explained by a decrease of $8.4 million in the financial sector. Despite improvement from higher average spend per cards across all card partners and higher conversions from one financial card partner, purchase volumes are down from the other card partners due to the timing of  campaign activities and lower active cards. Further contributing to lower Gross Billings from Loyalty Units, a $1.7 million decrease in the non-air travel sector was mainly driven by a conversion campaign run in the prior year, as well as a $1.1 million decrease from the retail sector due in part to a lost partner.

3 explications:

  • Diminution des activités de campagnes promotionnelles des partenaires financiers (TD/CIBC/American Express): effectivement, les 3 institutions ne font plus de campagne pour promouvoir les cartes Aéroplan. Il y a donc moins d’acquisition de clients et d’émissions de miles au travers des bonus de bienvenue.
  • Augmentation des transferts de points-privilèges d’American Express vers Aéroplan (mais cela ne compense pas vraiment: ces miles sont généralement utilisés immédiatement par les membres)
  • Perte d’un partenaire de détail (sans doute Esso) qui a entraîné une diminution des miles émis.

Augmentation de l’utilisation de miles aéroplan

Au niveau de l’utilisation des miles au cours de ce trimestre:

Redemption Activity – Total Miles redeemed under the Aeroplan Program for the three months ended June 30, 2018 increased by 7.7%. The total number of rewards issued increased by 6.4% and the total number of air rewards issued increased by 8.2% compared to the same period in the prior year

Les membres ont donc davantage utilisé leurs miles durant la période.

Ces activités d’accumulation et d’utilisation de miles sont d’ailleurs bien représentées dans ce tableau d’une année sur l’autre:

Metrics Aeroplan
  • -4.9% d’accumulation de miles
  • + 7.7% d’utilisation de miles
  • +6.4% dans les récompenses émises (hors billet-prime)
  • +8.2% en primes aériennes
Il est quelque part logique de voir ces chiffres sur cette période qui représente une année pleine après l’annonce du divorce avec Air Canada. L’enjeu pour AIMIA / Aéroplan: tenter de maintenir l’équilibre entre accumulation et utilisation pour éviter une fuite en avant: des membres se contentant de vider leurs comptes de miles aéroplan.

À propos Jean-Maximilien

Jean-Maximilien Voisine est arrivé à Montréal en 2011 et a tout de suite compris l'intérêt des programmes de récompenses pour voyager ou économiser dans la vie de tous les jours. Il conseille ses amis depuis de nombreuses années et a décidé de fonder milesopedia pour partager ses connaissances au plus grand nombre. Il est également un passionné d'aéronautique & de nouvelles technologies.

Un commentaire

  1. Excellente analyse. Je pensais que le déséquilibre serait pire, moins d’accumulation et plus d’utilisation… Ça va sûrement s’accélérer si une solution semblable attrayante pour les membres n’est pas annoncée rapidement. Je pense que des annonces comme celles de Porter ne pourront que nuire à l’image d’Aéroplan.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à l'infolettre!

Fréquence (1 ou plusieurs choix)