Le Brexit… et vos voyages

Ça y est, les électeurs britanniques ont voté: la Grande-Bretagne sortira de l’Union Européenne d’ici 2 ans. Qu’est ce que le Brexit signifie pour les voyageurs?

air miles redtag 4
Un pont coupé avec l’Union Européenne

Le Brexit… et vos voyages

La monnaie britannique, la livre sterling, a connu l’une des plus grandes chutes de son histoire suite à la décision des électeurs.

Voici la réaction face à l’Euro:

eurgbp
Euro vs Livre

Et celle face au Dollar Canadien:

cadgbp
Dollar Canadien vs Livre

Concrètement, qu’est ce que cela signifie dans un proche avenir?

Pour les voyageurs visitant la Grande-Bretagne, cela signifie un plus grand pouvoir d’achat du fait de ce marché des changes plus favorable.

Vous obtiendrez un peu plus de livres sterling en échange de vos dollars canadiens.

air miles redtag 7
Livre vs Dollar canadien depuis un an

Par contre, pour les voyageurs britanniques, ceux-ci ont énormément perdu.

air miles redtag type etablissement
Un avenir sombre pour le Royaume-Uni?

Ils visiteront peut-être moins les autres pays ou du moins y dépenseront certainement moins d’argent. Un peu comme ce qui arrive depuis 1 an entre le Canada et les États-Unis.

Et cela n’a pas de quoi nous réjouir car l’économie touristique, qu’elle soit canadienne ou française, dépend en partie des touristes britanniques!

En effet, selon Destination Canada, les touristes britanniques représentent les premiers visiteurs du Canada (hormis les américains), devançant les français.

Et à moyen-long terme ?

Le processus de sortie de la Grande-Bretagne de l’Union Européenne va prendre plusieurs années: de très nombreux accords doivent être renégociés et cela pourrait impacter nos déplacements et différents droits.

Des formalités administratives plus compliquées

Comme par exemple:

  • Les droits des passagers aériens: jusqu’à présent en cas de retard de vol il était par exemple possible d’obtenir jusqu’à 600 euros sous certaines conditions si le vol était effectué par une compagnie européenne comme British Airways! Rien ne dit que la Grande-Bretagne gardera ce système généreux envers les passagers!
  • L’entrée au Royaume-Uni: si les canadiens ne devraient pas être trop impactés du fait de l’Histoire entre les deux pays, les francais eux devront peut être avoir besoin d’un visa pour se rendre au Royaume-Uni alors que jusqu’à présent une carte d’identité (l’équivalent du permis de conduire ici) suffisait.
    En mettant en place une nouvelle politique d’immigration, cela aurait un effet sur l’entrée au Royaume-Uni qui pourrait prendre plus de temps à l’aéroport par exemple!

Des impacts sur les tarifs aériens

Mais cela pourrait également avoir des impacts économiques auprès des compagnies aériennes: certaines comme Ryanair et Easyjet ont pu se développer grâce au marché économique européen.

air miles redtag 14 croisieres
Ryanair et Easyjet, deux grands perdants dans le Brexit.

Qu’en sera-t-il à l’avenir? Cela pourrait par exemple avoir un impact sur les tarifs qui pourraient être revus… à la hausse.

Des compagnies aériennes internationales pourraient également décider de rediriger leurs vols vers les hubs de Paris, Francfort ou Amsterdam plutôt qu’à Londres pour faciliter les correspondances de leurs passagers et / ou éviter toute augmentation tarifaire.

Des conséquences sur le secteur Aéronautique

Mais au-delà des compagnies aériennes, il y a les constructeurs comme Boeing et Airbus. Le Royaume-Uni compte des lignes d’assemblages, mais également de nombreux sous-traitants pour les deux géants.

Si les exportateurs se frottent les mains (la livre ayant chuté rend leurs produits plus attractifs), il n’en sera peut-être pas de même si des barrières douanières venaient à être instaurées entre le Royaume-Uni et l’Union Européenne.

a380
Les ailes de l’A380 sont fabriquées au Royaume-Uni

Et concrètement, British Airways, Ryanair et Easyjet viennent de grandement perdre en pouvoir d’achat: les appareils produits par Airbus, Boeing ou Bombardier coûtent désormais entre 10-15% plus cher!

air miles redtag 2
ou un avenir radieux?

Et pour les voyages?

Dans un très court-terme, des affaires peuvent être faites en Grande-Bretagne: les sites de réservation britanniques en ligne vont mettre du temps à s’adapter, et il sera intéressant de comparer les prix des sites “co.uk” avec les versions “.ca” ou “.com“.

Avec les points hôteliers

De même au niveau des hôtels: calculez toujours si cela vaut la peine de payer un hôtel ou d’utiliser des starpoints.

Selon nous, vu que la livre sterling est toujours à un niveau très élevé vs le dollar canadien, les points et miles seront toujours plus avantageux!

Regardez par exemple ces 3 hôtels avec des points Marriott Bonvoy. Il vaudrait mieux les utiliser que payer avec vos dollars canadiens!

air miles redtag 8
3 exemples d’hôtels au Royaume-Uni avec des starpoints SPG

Quand on sait que la carte American Express Marriott Bonvoy procure 20 000 starpoints, cela peut représenter une grande économie!

Avec les miles aériens

De même, le programme de British Airways Executive Club et ses miles avios procure un grand avantage pour vos voyages en Europe, que ce soit depuis Londres (hub principal de British Airways) ou Barcelone / Madrid (hubs d’Iberia).

Rappelez-vous par exemple de l’économie réalisée avec les miles avios sur un vol avec Air Berlin entre Stuttgart et Malte.

On vient de faire une estimation pour un vol dans les prochains jours entre Londres et Nice en France.

L’aller-simple coûte ici 4 000 miles avios et 27,50$ de taxes.

air miles redtag 9
Londres vers Nice avec les miles avios

Alors que le même billet revient à 306$.

air miles redtag 10
Londres vers Nice en payant

Autant dire que les cartes avec points et miles représentent toujours une belle valeur pour vos voyages! Surtout avec une Carte Or avec Primes d’American Express qui offre 25 000 points-privilèges (soit 25 000 miles avios) en prime de bienvenue!

air miles redtag fournisseur
London Eye

Conclusion

Le Brexit va brasser les cartes dans tout un tas de domaine dans les mois et années à venir. Et le secteur du voyage ne va pas être épargné.

Disons qu’au niveau des réservation, grâce aux points & miles, nous sommes plutôt à l’abri de tous ces grands changements. Et la baisse de la livre sterling encouragera peut-être canadiens et français à visiter davantage le Royaume-Uni!

Laisser un commentaire