Obtenez jusqu'à 400 $ de remise en argent!
Cdg Yul Air Canada Eco Covid 64

COVID-19 – Rappel des mesures sanitaires liées au retour d’un voyage à l’étranger

En bref

À tous les voyageurs revenant de l'étranger ou prévoyant y voyager, nous souhaiterions rappeler les exigences à respecter concernant la COVID-19.

Alors que nous sommes entrés dans une nouvelle période de confinement au Québec jusqu’au 8 février 2021 inclusivement, certains voyageurs s’apprêtent encore à rentrer au pays.

L’Agence de la santé publique du Canada et le Gouvernement du Canada ont fait appel à milesopedia pour aider à diffuser les dernières exigences mises en place concernant les voyageurs afin de protéger les Canadiens de la propagation de la COVID-19. Et notamment parler du fonctionnement de l’application ArriveCAN, l’ayant moi-même expérimentée en novembre dernier.

Les mesures sanitaires contre la COVID-19 pour les voyageurs entrant au Canada

Le test de dépistage de la COVID-19

Depuis le 7 janvier 2021, tous les voyageurs entrant au Canada, âgés de 5 ans ou plus, devront obligatoirement présenter une preuve d’obtention d’un résultat négatif à un test de dépistage de la COVID-19 au transporteur aérien AVANT d’embarquer à destination du Canada depuis un vol international.

Cette mesure était attendue depuis longtemps. Elle permettra une amélioration de l’application des mesures ainsi qu’un meilleur suivi des cas possibles de la COVID-19.

Il y à fort à parier que pour l’année 2021, en attendant la vaccination de la population en masse, les tests de dépistage de la COVID-19 deviendront la norme partout où que l’on aille afin de limiter la propagation du virus.

Le test en question devra être effectué à l’aide d’un test moléculaire de la COVID-19 Les tests antigéniques ne seront pas acceptés.

Le test devra avoir été effectué dans les 72 heures avant le départ prévu pour le Canada. Certaines exceptions existent, tels que les Caraïbes ou l’Amérique du Sud, où le test devra avoir été fait dans les 96 heures avant le départ (voir annexe 1 et 2).

Détails sur la preuve à fournir

La preuve à fournir devra être soit sous format papier soit sous format électronique et présenter:

  • Nom, date de naissance du voyageur
  • Nom, adresse de l’établissement effectuant le test
  • Date du test
  • Méthode utilisée. Les deux types de tests acceptés sont le PCR (réaction en chaîne de la polymérase) et le RT-LAMP (Reverse Transcription loop-mediated isotherme amplification).
  • Résultat du test (tel que négatif, non détecté).

En cas de non présentation de cette preuve de test, le transporteur aérien refusera automatiquement votre accès à l’embarquement pour le vol vers le Canada.

Des documents avec des résultats de tests franduleux son proposés sur le marché. N’y ayez pas recours auquel cas vous vous exposez à des amendes allant jusqu’à 5 000 $, une impossibilité d’embarquer ainsi qu’à des mesures supplémentaires si la fraude est détectée par un agent à votre arrivée.

Détails sur les établissement effectuant le test

Pour voir si une liste des établissements fiables pour faire votre test est disponible où vous vous situez :

  • consultez le site Voyage.gc.ca,
  • sélectionnez le pays en question dans la liste défilante,
  • allez sur l’onglet “Santé” pour avoir la liste des services et établissements médicaux.

Les bureaux du gouvernement du Canada à l’étranger peuvent aussi vous aider à trouver une ressource locale afin d’obtenir le test.

Mediclinic

Détails sur les établissement effectuant le test

Les principales personnes exemptées d’un test sont :

  • les enfants de 4 ans ou moins;
  • les passagers en correspondance;
  • les passagers revenant de St-Pierre-et-Miquelon (jusqu’au 14 janvier 2021) et de Haïti (jusqu’au 21 janvier 2021);
  • les membres d’équipage d’un avion;
  • les personnes fournissant des services essentiels
  • les personnes fournissant des services d’urgence
  • les accompagnants de personnes pour motifs judiciaires
  • les personnes relatives à la sécurité nationale ou ayant un intérêt national
  • les personnes ayant obtenu une exemption extraordinaire de Transports Canada.

(Veuillez consulter ce lien pour plus de détails).

La quarantaine ou l'isolement obligatoire de 14 jours

Bien que le test de dépistage de la COVID-19 soit maintenant en vigueur, il est à rappeler que la quarantaine ou isolement de 14 jours est toujours obligatoire. Chaque voyageur à destination du Canada devra fournir tous les renseignements concernant sa future quarantaine lors du remplissage du formulaire ArriveCAN.

Rien de compliqué dans l’application de cette quarantaine. Une fois sur le territoire canadien, on file directement chez soi et on ferme la porte pour 14 jours! Et bien sûr, en ayant pris le soin de se faire livrer les courses ou ayant préparé des plats au congélateur avant son départ. On se prépare une bonne dose de livres, playlists et de séries télévisées pour “s’aérer l’esprit” après son télétravail!

Si l’on revient dans un foyer où des personnes ne sont pas parties en vacances, vous devez garder vos distances et prendre toutes les précautions (masque, lavage de main et tout ce que vous touchez, etc) afin de ne pas contaminer le restant de la famille.

Apres L Entree
Apres L Entree

Lors de votre quarantaine, vous recevrez des messages, des appels et/ou recevrez la visite d’agents du gouvernement ainsi qu’un rappel électronique hebdomadaire afin de compléter votre auto-évaluation concernant vos symptômes de COVID-19.

Votre quarantaine ou période d’isolement de 14 jours démarre le jour de votre arrivée au Canada, qu’importe l’heure de votre arrivée.

L'application ArriveCAN

Depuis le 21 novembre 2020, les voyageurs aériens ont obligation de fournir leurs informations de voyage et de contact, de même que leur plan de quarantaine et une auto-évaluation numérique de leur symptômes de COVID-19 AVANT d’embarquer dans l’avion vers le Canada.

Avant D Embarquer

Pour ce faire, ils devront soumettre leur formulaire dans les 48h suivant leur entrée au Canada soit:

  • via l’application mobile sécurisée ArriveCan,
  • via le site Web ArriveCAN
  • ou en téléphonant au numéro sans frais 1-833-641-0343.
Arrivecan Etapes

L’application ArriveCAN est simple d’utilisation. Une fois votre enregistrement effectué, l’application vous donnera un reçu.

Il peut être judicieux de faire une capture d’écran de ce reçu, si vous n’avez pas accès aux données de votre téléphone lors de votre voyage. 

Si vous n’avez pas accès à un téléphone intelligent, vous devez faire l’enregistrement sur le site Web ArriveCAN et créer un compte. Ouvrez une session, remplissez le formulaire et imprimer le reçu prouvant que vous avez transmis toutes vos informations. Ce reçu est une preuve importante à montrer à l’agent douanier.

Vous devrez absolument faire votre auto-évaluation des symptômes de COVID-19 de manière quotidienne soit sur l’application, soit sur le site Web ou encore par téléphone sur le service automatique : 1-833-641-0343.

Auto Evaluation Des Symptomes

L’application ArriveCAN devra être conservée sur votre téléphone pendant toute la durée de votre quarantaine.

L’application est disponible sur l’App Store d’Apple et sur Google Play ainsi qu’une courte vidéo explicative YouTube.

Application Arrivecan

Les voyageurs entrant par voie terrestre ou maritime doivent aussi confirmer leur arriver à leur lieu de quarantaine dans les 48 heures après leur passage à la frontière et faire leur autoévaluation des symptômes de la COVID-19 de la même manière. Toutefois si les renseignements ont été transmis verbalement aux services frontaliers ou à l’aide d’un formulaire papier, vous ne pourrez confirmer votre arrivée uniquement que par téléphone.

À savoir, ArriveCAN:

  • tient le gouvernement du Canada informé de votre respect de la quarantaine;
  • est un moyen simple et efficace de rapporter vous-même tout symptôme se manifestant pendant votre période de quarantaine après votre arrivée au Canada;
  • n’utilise pas la technologie (telle que la technologie GPS) ni les données pour surveiller ou suivre les déplacements de voyageurs.
Arrivecan Homme

Le port du masque

Naturellement le port du masque ou du couvre-visage reste obligatoire pour tous les voyageurs aériens Canadiens ou non, de votre entrée à l’aéroport à votre arrivée à l’aéroport jusqu’à l’arrivée à votre lieu de quarantaine, suivant si vous prenez les transports en commun, taxis ou êtes en présence de personnes n’ayant pas voyagé avec vous.

montreal-trudeau-covid-01
Experience De Voyage Avec Covid19 0023

Les passagers exemptés du masque sont:

  • les enfants de moins de deux ans;
  • les personnes ayant besoin d’aide pour le retirer
  • les personnes ayant un certificat médical attestant qu’elles ne peuvent en porter un pour raison médicale.

En cas de symptômes

Si les symptômes apparaissent lors de votre voyage, ne cachez pas vos symptômes. Avertissez tout de suite un agent de bord ou des services frontaliers afin d’évaluer votre situation et pouvoir être isolé des autres voyageurs.

Pensez à votre santé mais aussi à celles des autres.

Message de milesopedia

En ce début d’année, il est un peu triste de voir la population être amenée à faire de la délation. Les critiques envers les uns et les autres fusent dernièrement et je pense que ce n’est pas la solution. Ne cherchons pas des boucs-émissaires: cela n’amène à rien, et travaillons collectivement à respecter les mesures en place dans nos villes.

Une personne partie en voyage, qu’il soit essentiel ou non (ici n’est pas la question et je ne souhaite pas que cet article amène à un débat une fois de plus), est confrontée à des mesures serrées à son retour. Et elle risque gros à ne pas les respecter, n’en doutez point.

Continuons à porter notre masque correctement afin de prévenir toute contamination de personne plus fragile que soi. Les études l’ont montré, c’est l’une des mesures les plus efficaces et la plus facile à mettre en application. Et changez le régulièrement!

Continuons de soutenir nos acteurs de premières lignes. Qu’ils soient médecins, infirmiers, conducteur de bus, épiciers, manufacturiers, nous avons besoin d’eux alors continuons les pensées et actions positives. Où est passé notre arc-en-ciel disant que ça va bien aller? Faisons-le revivre en espoir de temps meilleurs.

Continuons à encourager nos commerces locaux et d’autant plus avec ce nouveau confinement, ils ont besoin de nous. Certes les revenus de chacun ont été peut être revus à la baisse, mais nous avons économisé en n’allant plus au restaurant, au cinéma, au musée, etc. Alors offrons-nous des petits bonheurs pour notre santé qui aideront nos commerçants d’ici. Et pourquoi pas séjourner dans un hôtel d’ici qui offre des repas en chambre? Même pour ceux revenant de voyage, c’est possible!

Continuons à rester avec notre cercle restreint habituel et évitons les rencontres avec nos ainés même s’ils sont dans la solitude. L’envie est forte pour tous de tenir les petits-enfants dans les bras ou juste de se voir, mais nous savons qu’en bout de ligne, ce sont elles, les personnes les plus à risque d’être contaminées et d’en décéder. Elles seront fort heureusement bientôt vaccinées.

Continuons à consulter nos professionnels de la santé intelligemment pour ne pas surcharger les services de consultation. Par effet boule de neige, nous sommes tous touchés avec le retard des procédures, des suivis des patients jeunes à plus âgés: cela prendra du temps avant que le système de santé (déjà en mauvaise forme avant la COVID-19) ne revienne à un niveau correct.

Continuons à laisser des espaces entre chacun de nous lorsque nous sommes à l’épicerie, en balade dans nos forêts, dans la file d’attente pour le remonte-pente, mais aussi dans la file de sécurité à la douane, à l’embarquement ou à la sortie de l’avion! N’avez-vous jamais eu le cas d’une personne ne respectant pas la distance ? Cela agace alors que c’est si simple de faire un pied en retrait dans la majorité des cas.

Continuons à nous laver les mains autant de fois qu’il le faut, que ce soit en sortant de chez soi, en entrant dans sa voiture, dans son épicerie ou sa pharmacie. Votre pharmacien est là pour vous conseiller des crèmes pour les mains si vos mains commencent à vous faire souffrir.

Continuons à laisser les enfants vivre leur enfance au maximum de ce qui est possible afin qu’ils ne gardent pas de séquelles de cette période négative et difficile. Faisons en sorte que certains puissent continuer à recevoir les aides dont ils ont besoin. Cette génération de demain est certainement déjà à risque de développer des problèmes psychologiques avec l’année 2020.

2020 Retro 13

Conclusion

Souhaitons que 2021 soit l’année qui sera connue comme celle où nous avons vaincu le virus de la COVID-19 une bonne fois pour toute et que les mesures sanitaires mises en place partout dans le monde puissent amener un environnement plus sécuritaire, social et bienveillant pour le futur.

Nous continuerons à publier comme nous l’avons fait des articles pour vous inspirer, vous aider à planifier vos voyages, à vous évader ou bien entendu à accumuler les points qui vous seront nécessaires pour vos projets futurs.

Enfin, soyons positif, nous allons y arriver. Même si nous ne retournerons pas avant quelques années à une situation équivalente à 2019, faisons confiance au vaccin, il est notre meilleure solution actuellement, LA seule porte de sortie vers un avenir plus paisible et, souhaitons-le, riche en voyages!

2020 Retro 15

Laisser un commentaire

Lectures conseillées