COVID-19 : fin des restrictions aux frontières et dans les transports | Milesopedia
Obtenez 45 000 points + Première Année Gratuite + 4 accès aux salons VIP
Cdg Yul Air Canada Eco Covid 65

COVID-19 : fin des restrictions aux frontières et dans les transports

En bref Dès le 1er octobre, Transports Canada cessera les mesures frontalières liées à la COVID-19, incluant notamment les tests aléatoires, le port du masque et les preuves de vaccination. 

Les rumeurs de la semaine dernière sont maintenant confirmées par Transports Canada : c’est la fin des restrictions liées à la pandémie de COVID-19 aux frontières, c’est-à-dire pour monter à bord d’un train ou d’un vol ou d’un bateau en direction du Canada.

Fin des mesures

Les mesures suivantes cesseront dès le 1er octobre :

  • Montrer une preuve de vaccination
  • Effectuer un test de dépistage avant ou après l’arrivée au Canada
  • Faire une quarantaine ou une isolation
  • Envoyer ses renseignements sur ArriveCAN avant l’entrée au pays
  • Porter un masque à bord d’un avion ou d’un train
  • Signaler les symptômes potentiellement liés à la COVID-19 lors de l’arrivée au pays

Les détails

Tous les voyageurs qui n’ont pas été vaccinés pourront entrer au pays et ce, sans devoir faire une quarantaine de 14 jours. L’obligation vaccinale avait été retirée le 20 juin dernier, permettant aux personnes avec ou sans vaccin de voyager à l’intérieur du Canada par avion ou par train sans avoir à montrer de preuve vaccinale.

Depuis le 1er avril 2022, nous n’avons plus besoin de montrer un résultat de test négatif pour entrer au Canada, mais il y avait toujours une chance de devoir se soumettre à un test aléatoire en passant la frontière, ce qui ne sera plus le cas dès octobre.

Et finalement, remplir le formulaire de l’application ArriveCAN lors de son entrée au Canada deviendra optionnel le 1er octobre pour tous ceux qui entrent au Canada par avion, par bateaux ou par voie terrestre. Et finalement, il ne sera plus obligatoire de porter un masque à bord d’un avion, d’un train ou d’un bateau de croisière.

La plupart des pays avaient déjà délaissé l’exigence du port du masque, notamment certains pays comme l’Australie et la Nouvelle-Zélande qui étaient parmi les plus strictes en matière de restrictions, et c’était donc la suite naturelle des choses pour le Canada.

Conclusion

L’abolition de ces exigences gouvernement fédéral laisse présager la fin de la pandémie telle qu’on l’a connue. Il reste maintenant très peu de mesures liées à la COVID-19 qui affectent la préparation d’un voyage. Le plus important est de continuer à vérifier les exigences de chaque destination où l’on voyage, puisqu’elles changent d’un pays à l’autre.

Nous pouvons maintenant mettre nos efforts de préparation à maximiser nos points pour les voyages. Et heureusement, plusieurs programmes de récompenses et cartes de crédit nous permettent de le faire.

Venez discuter de ce sujet dans notre groupe Facebook!

Lectures conseillées