Obtenez 300 $ + 1ère année gratuite!
Gorille de montagne Rwanda

À la recherche des gorilles de montagne

En bref

Partez à la recherche du gorille de montagne, et découvrez une partie du Rwanda, avec André et sa conjointe.

Inspiré par un récent article rédigé par ma fille sur ce site qui rapportait mon goût des voyages personnalisés avec un guide privé, j’ai décidé à mon tour de prendre mon clavier pour relater un moment fort d’un de ces voyages. Il s’agit du récit de mon aventure à la recherche des gorilles de montagne au Rwanda.

J’ai effectué l’expédition avec ma femme Florence en octobre 2016 et, bien que l’expérience fût des plus mémorables, j’ai quand même pris soin de noter plusieurs détails dans mon calepin de voyage et ce, à chaque jour de notre périple afin de ne rien oublier. C’est donc en référant à mes souvenirs et mes notes que je rédige ces lignes.

Rwanda

D’abord la planification

Le gorille de montagne n’est pas une espèce très répandue sur le globe, environ un millier d’individus. On le retrouve essentiellement dans le secteur où se rejoignent la République démocratique du Congo, l’Ouganda et le Rwanda. Compte tenu de la guerre qui sévit au Congo, je n’ai pas considéré ce pays pour mon voyage. J’avais donc le choix entre l’Ouganda et le Rwanda. Je savais que les expéditions dans ce dernier pays étaient bien organisées et le trekking un peu plus facile qu’en Ouganda pour parvenir jusqu’aux familles de gorilles. J’ai donc décidé d’aller voir les gorilles au Rwanda sans toutefois négliger la visite de l’Ouganda qui est à proximité.

J’ai cherché parmi différentes agences qui offrent des voyages personnalisés celle qui avait le devis correspondant le mieux à mes attentes. C’est finalement une agence ayant pignon sur rue en France (Evaneos) qui a obtenu ma confiance. Cette agence transige avec un partenaire local au Rwanda (Mapendano Voyages) qui à ses propres guides parlant français.

Évidemment je me retrouvais avec des intermédiaires qui prenaient chacun une part de profit. J’aurais pu transiger directement avec une agence Rwandaise mais n’ayant aucune référence quant au sérieux ou à la solvabilité de l’agence j’ai opté pour une agence Française qui est probablement soumise à une réglementation plus sévère que son partenaire africain.

Aujourd’hui je serais moins craintif de transiger directement avec l’agence Rwandaise car lors de mon voyage je suis allé à leur bureau et j’ai rencontré le personnel sur place et j’ai pu me faire une idée positive de leur professionnalisme.

Connaissant maintenant un guide dévoué et efficace, si c’était à refaire, je le contacterais directement pour planifier mon voyage ce qui s’avérerait certainement plus économique. En payant l’agence avec ma carte de crédit j’ai accumulé de précieux points Aéroplan ce qui ne serait toutefois pas possible en transigeant directement avec le guide privé.

L’agence et l’itinéraire étaient confirmés.

Il me restait à acheter les billets d’avion et obtenir un visa touristique pour l’Afrique de l’Est valide pour le Kenya, l’Ouganda et le Rwanda que je suis allé chercher directement à Ottawa au Haut-Commissariat de l’Ouganda.

Le Rwanda

Notre vol nous mène de Montréal à Entebbe en Ouganda via Bruxelles. Nous avons d’abord visité différentes régions de l’Ouganda ce qui pourrait faire l’objet d’un prochain article.

Population Rwanda

Ma première impression sur le Rwanda fut la surprise de constater que ce pays est beaucoup plus moderne et développé que ce que j’anticipais ce qui contraste avec l’Ouganda que nous venions de visiter et les souvenirs que j’ai gardés de mes visites précédentes dans quelques autres pays africains au sud du Sahara.

En fait, la prospérité du pays est certainement supérieure aux pays limitrophes ce qu’on constate rapidement dès qu’on commence à circuler sur le réseau routier qui est en bon état.

Les paysages sont magnifiques et on peut y admirer les collines verdoyantes et les nombreuses terres cultivées. Le Rwanda a su se relever efficacement de la terrible crise qui a conduit au génocide de 1994.

Rwanda
Population Rwanda
Population Rwanda
Population Rwanda

Le parc des volcans, rencontre avec les gorilles

Après l’Ouganda nous avons visité plusieurs régions du Rwanda avant d’arriver finalement dans le parc des volcans où vivent les gorilles de montagne. Nous sommes sur le point de concrétiser l’objectif principal de notre voyage.

Le jour venu nous nous levons à 5H15, on prend le petit déjeuner dehors devant un feu de camp car c’est plutôt frais puisque nous sommes la à plus de 2 000 mètres d’altitude.

Feu de camps au Rwanda

Départ à 6H30 pour le parc où les touristes se rejoignent pour être séparés en 10 groupes de 8 maximum. Pendant que les guides sélectionnent les participants qui formeront chaque groupe nous avons droit à un spectacle de tam-tams et danses traditionnelles.

Ensuite c’est le briefing avec les recommandations d’usage sur le comportement à adopter auprès des gorilles. On nous a expliqué le langage des gorilles et les sons à faire pour leur communiquer que nous ne sommes pas menaçants et comprendre aussi leur message lorsqu’ils ne veulent pas qu’on approche.

Préparation pour voir les gorilles de montagne au rwanda

Finalement nous partons à 8H30. Nous devons d’abord attacher le bas de nos pantalons pour éviter que des fourmis ne montent dans nos pantalons et atteignent des endroits sensibles. Afin d’encourager le travail local, j’ai engagé un porteur pour le sac à dos. À l’intérieur il y a nos vêtements de pluie au cas où, 4 bouteilles d’eau, deux caméras, des gants pour protéger nos mains de la végétation qui pourrait nous érafler.

Fôret Rwanda

Notre petit groupe de huit est accompagné de six porteurs et au moins cinq guides accompagnateurs et pisteurs. En route nous rencontrons des gardiens armés car il peut y avoir d’autres animaux et les armes serviraient à les effrayer par des coups de semonce.

Faut-il mentionner que nous sommes dans un parc où les animaux sont protégés et beaucoup d’efforts sont déployés pour assurer la protection des gorilles dont l’espèce est menacée.

D’ailleurs tous les touristes qui participent à l’expédition ont versé la somme de $750 US dont une bonne partie sert à défrayer les coûts inhérents à ce programme de protection. (Le prix serait aujourd’hui de $1 500 US par personne.

En Ouganda et en République Démocratique du Congo le prix serait moins élevé mais le trekking beaucoup plus difficile qu’au Rwanda)

Gardiens armés Rwanda

La recherche des familles de gorilles peut nécessiter une longue marche dans la jungle. Dans notre cas nous étions à la recherche d’une famille qui était à environ une heure de notre point de départ. Certains groupes ont dû marcher pendant plus de trois heures pour atteindre leur but. La piste dans la jungle n’est pas toujours facile et c’est parfois à grands coups de machettes que les guides ouvrent le chemin.

Quelle satisfaction lorsque nous avons aperçu le premier spécimen sous un tas de feuillage.

On nous avait dit de demeurer à une distance de 7 mètres mais cette consigne ne s’applique évidemment pas aux gorilles qui eux, peuvent décider de nous approcher. Nous avons été servis à souhait car la plupart du temps nous n’étions qu’à un ou deux mètres des gorilles. A un moment donné un gorille passe à côté de Florence tout en la bousculant pour qu’elle libère le passage.

Un peu plus tard, alors que je prends des photos, un autre gorille vient près de moi et frappe ma jambe ce qui, selon le guide, signifiait qu’il voulait se tirailler avec moi car c’est une pratique courante entre eux.

Vous vous doutez bien que je n’ai pas accepté l’invitation mais j’étais quand même très content de ce contact inusité.

La famille de gorilles avec laquelle nous étions comptait une vingtaine d’individus, incluant un jeune bébé, des juvéniles, des ados, des adultes ainsi que le mâle dominant au dos argenté. Ces bêtes ont à peu près la même taille que les humains et les mâles ont un poids variant de 140 à 300 kg. Ils sont très impressionnants, très forts et heureusement, sociables et pacifiques.

Gorille de montagne Rwanda
Gorille de montagne Rwanda

Nous sommes limités à une heure d’observation afin de ne pas trop perturber leur routine quotidienne. C’est toutefois suffisant pour prendre une multitude de photos. Pendant notre présence les gorilles se nourrissaient de la végétation dense qui les entoure. Les males peuvent en ingérer plus de 35 kg par jour.

Quelle belle expérience ! je serais resté encore une heure de plus. Grâce à un coup de chance, un gorille s’est assis pour nous observer quelques minutes ce qui nous a permis d’obtenir cette photo où vous nous voyez avec le gorille derrière.

Kigali

Nous terminons notre voyage dans la capitale Kigali. Il s’agit d’une grande ville de près de trois millions d’habitants qui compte de nombreux édifices neufs, des tours à bureaux, beaucoup de circulation, des commerces bien aménagés, des écrans géants en guise de panneaux réclames, bref on se croirait presque dans une ville nord-américaine ou européenne. Je tenais absolument à aller voir l’hôtel des Milles Collines, certainement un des plus beaux de la ville, mais devenu tristement célèbre lors du génocide de 1994.

À cette époque l’hôtel a servi de refuge à de nombreuses personnes qui fuyaient la mort pendant la folie meurtrière. Les conditions étaient difficiles à cet endroit protégé par quelques casques bleus. Aucune trace de ce passé trouble n’est visible à l’hôtel aujourd’hui. L’endroit est chic et fréquenté par des gens fortunés. Ce fut une bonne occasion d’offrir un dernier repas à notre excellent guide Hassan Ocaya.

Nous tenions également à visiter le mémorial du génocide de Kigali. Plusieurs endroits à travers le pays et dans les différents villages ont leur propre mémorial, mais celui de Kigali est le plus important avec plus de 250,000 morts qui y sont ensevelis. Nous y avons vu des images horribles, intolérables, et des récits très troublants. Un des moments les plus bouleversants est certainement cette salle où les familles des victimes ont affiché les photos de leurs proches qui ont été tués. La section réservée aux enfants qui ont été massacrés est aussi très pénible à visiter.

Au total c’est un million de personnes qui ont perdu la vie pendant la période du génocide soit environ 10% de la population du pays. Cela c’est sans compter les milliers de blessés et les nombreux individus qui ont fui leur pays et se sont réfugiés dans un pays voisin pendant la période trouble.

Il s’agit d’une page noire de l’histoire de l’humanité qui s’est produite plus d’une fois et qui malheureusement se répète encore. L’être humain ne tire pas les leçons de son passé trouble. C’est donc émus, choqués et à la fois très triste que nous sommes sortis du mémorial. Difficile de ne pas retenir quelques larmes.

Quelques-uns préféreraient éviter cet endroit qui projette un côté sombre de l’histoire. Toutefois, à mon humble avis, il ne faut pas cacher cette triste réalité afin de ne jamais oublier et, espérons-le tirer des leçons des bêtises humaines passées.

Quel voyage extraordinaire ! Le Rwanda est définitivement un des beaux pays d’Afrique à découvrir. Le peuple est charmant, on s’y sent en sécurité, on mange bien et on peut y vivre des expériences hors du commun.

Quelques informations sur les gorilles

On confond parfois le gorille des montagnes et le gorille des plaines. Ce dernier vit aussi en Afrique mais dans les plaines de l’ouest (Cameroun, Gabon, Guinée équatoriale, République du Congo, Angola) et s’avère moins menacé que le gorille des montagnes vivant en altitude et ayant une fourrure plus fournie que son cousin des plaines.

La guerre, la chasse, les maladies et la destruction de l’habitat naturel ont considérablement nuit à l’existence de ces gorilles dont la femelle peut avoir un bébé tous les 4 ans.

Grâce à un tourisme responsable et bien encadré, la population de ces bêtes magnifiques pourra continuer de croître.

Carte du Rwanda

Laisser un commentaire

Lectures conseillées