Obtenez 300 $ + 1ère année gratuite!
Domes of Elounda Autograph Collection 218

Voyager Avec Une Famille Nombreuse: L’Alimentation

En bref

L'alimentation occupe une part importante dans le budget d'une famille lors des voyages. Voici les astuces de nos familles nombreuses!

Après avoir discuté hébergement et transports, la série “Voyager avec une famille nombreuse” se penche sur l’alimentation en voyage. Plusieurs modalités, des stratégies qui feront sourire et bien sûr le gros bon sens qui prévaut en tout temps.

Le mot de l'expert

Autre budget important, qui peut vite devenir un gouffre pour des familles nombreuses, l’alimentation. Avec des enfants, on est imaginatif afin d’économiser, que ce soit grâce aux buffets de salons d’aéroports, d’hôtels ou bien en étant astucieux par l’accumulation de points pour son épicerie en voyage!

Jean-Maximilien Voisine - Président-Fondateur de milesopedia
Voyage avec enfants 09

S'alimenter en voyage

Tous les jours, trois fois par jour mis à part les collations, ça fait plusieurs repas à prévoir au budget. Pour une famille de cinq personnes, c’est tout de même 210 repas sur deux semaines. Pour huit, c’est 336. Et on s’entend que l’âge des enfants va influencer le budget à la hausse ou à la baisse.

Vous savez les adolescents…

Jm Burger

Les buffets dans les salons d'aéroport

Les salons d’aéroport, qui sont offerts avec certaines cartes de crédit représentent un must pour les parents qui les maximisent, histoire de remplir gratuitement les bedons toujours affamés spécialement ceux des adolescents devant un buffet!

Ces salons ont été utilisés maintes fois lors de départs, d’escales et même d’arrivées, par exemple à Orlando en route vers Disney.

Bidvest Skylounge Jnb 29
Bidvest Skylounge Johannesburg

Dépendant de votre abonnement aux salons et de l’âge des enfants, les entrées peuvent être gratuites ou comptabilisées dans la quantité de visites permises. Lisez bien les petits caractères du livret qui accompagne votre carte de crédit! Sinon, vous risquez de payer le même prix en argent ou en droit d’entrée pour un adulte que pour un enfant de quatre ans.

Tribu Marilyne
Tribu Marilyne

Les sacs de collation lors de déplacements

Une autre solution afin d’éviter les achats de nourriture dans les aéroports réside dans la préparation de sacs ou de petits plats REMPLIS de collations pour le temps que durera le vol. A l’aller comme au retour.

Chaque enfant reçoit son gros sac, nous explique une maman, lequel contient une mine d’or de collations: sac de petits poissons “gold fish”, sac d’arachides, de céréales, de biscuits, de nouilles “Ramen”, de chips, un paquet de gomme, une barre de chocolat, des barres tendres, des barres aux fruits, des petites compotes de fruits, des muffins etc.

Ils mangent ce qui est périssable en premier et évidemment, ils traînent leurs bouteilles d’eau à remplir.

Les enfants peuvent ainsi gérer leur butin, sans que les parents aient eu à dépenser une fortune avant l’embarquement ou pendant le vol.

Lingettes humides incluses dans le sac !

Tribu Kawine
Tribu Kawine

Les déjeuners à l'hôtel

En première position dans le palmarès de l’économie des petits-déjeuners: choisir des hôtels avec déjeuners inclus. Par exemple la plupart des établissements de la chaîne Best Western l’offre. C’est également le cas du côté de Marriott Bonvoy avec Residence Inn. Et venir déjeûner plus tard que plus tôt.

Certaines familles disent rapporter des items du buffet-déjeuner  (ex: fromage, fruit, muffin, barre tendre, pain et beurre d’arachide/confiture) en guise de collations pour l’après-midi. Il ne leur reste ensuite qu’à planifier un souper tôt.

Il est à noter cependant que plusieurs hôtels ont commencé à servir les portions dans de grands plats afin d’éviter cette pratique. Par exemple, les yogourt est à même un gros pot plutôt que dans les petits contenants, les confitures servies dans des bols et les jus dans leurs pichets etc. Il restera bien sûr certaines options telles un fruit ou un muffin mais elles sont en baisse.

Certaines chaînes comme Marriott offrent par ailleurs de copieux déjeuners gratuits si vous avez le statut qui le permet. Certaines factures dépassent facilement la centaine de dollars quand on est une famille de cinq et plus.

Enfin, lorsque le déjeuner n’est pas inclus à l’hébergement, nos familles achètent la veille en épicerie ce qu’il faut. Le frigo de la chambre est bien utile même si petit.

Rares sont les familles qui se rendent au resto pour le petit-déjeuner.

Ac Hotel By Marriott Cape Town Waterfront 83
AC Hotel By Marriott Cape Town Waterfront - Petit-déjeuner

Les salons à l'hôtel

Certains hôtels offrent également des salons dans lesquels vous pourriez venir, en famille, en soirée! C’est idéal pour économiser sur le souper, avec des buffets qui sont souvent très bien garnis!

Sheraton Tribeca New York Hotel 34
Sheraton Tribeca New York Hotel - Club Lounge

Les restaurants

Elle planifient bien ces familles! Observons-les au restaurant.

S’il y a un repas à prendre au restaurant, c’est le dîner car les menus sont souvent moins chers.

Commander deux assiettes pour trois enfants suffit amplement. Et même trois gros plats à partager à six, ça fait l’affaire.

On évite les trios: par ici la commande d’une douzaine de hamburgers au resto puis l’achat de jus et d’accompagnements à l’épicerie. L’offre de repas de poulet familial est aussi bien apprécié ou encore deux pizzas extra large pour tout le monde.

Les Groupon de ce monde valent aussi la peine d’être consultés à destination de même que les sites web des resto visités. Possible même de trouver des buffets où les plus jeunes enfants peuvent manger gratuitement.

Semaine Srresto

Cuisiner soi-même

Cuisiner pour la famille est une économie en soi qui peut être bonifiée.

D’abord s’inscrire aux programmes de fidélité des épiceries du pays comme celui de Leclerc en France ou Safeway aux Etats-Unis, dont Hawaï pour profiter des rabais. Sans oublier Costco lorsqu’il est présent.

Privilégier les pique-niques sur la route: achats à l’épicerie de pain, fromage, fruits, noix et hop dans un parc.

Dépendant de l’endroit où se déroulent les vacances, des compromis entre cuisiner soi-même sur place et aller au restaurant:

  • faire le plein de plats de traiteur ou de plats préparés maison comme des pâtés chinois ou du macaroni au fromage qui ont la côte auprès de la marmaille,
  • se faire livrer des boîtes à cuisiner,
  • commander pour les parents des boîtes de prêts à manger du chef Jérôme Ferrer, pendant que les enfants sont à leur macaroni.
Invitation Par L Habitant Maude

Clients-mystère

Amusante que cette astuce.

L’expérimentation de missions de clients mystères dans les restos à YUL, comme les Rôtisseries St-Hubert, qui permet à la fois économie et divertissement pour les enfants en âge de prendre le rôle d’agent secret très au sérieux.

Les enfants voient ça comme un jeu d’observation:

  • la serveuse a-t-elle dit Bonjour d’abord en français ou en anglais?
  • S’est-elle présentée?
  • A-t-elle offert le breuvage?

Bref, les questions que l’agence demande de poser. Il suffit de s’abonner à une agence comme Lanla. Les missions sont personnalisées et vous êtres libres de les accepter ou pas.

Les clients à enquêter sont diversifiés et adaptés à votre situation: restaurants, lunetteries, pharmacies, résidences pour personnes âgées, etc.

Une de nos familles a obtenu l’an dernier trois “missions” à YUL pour des restos et le stationnement.

Tribu Marilyne

Une allocation de 25$ leur a été versée après avoir mangé et complété le questionnaire en ligne dans les 48 heures. Les parents l’ont rempli avec les enfants à l’aéroport avant l’embarquement. Puis ils ont envoyé la photo de la facture avec le dit questionnaire. Ils ont ensuite été remboursés.

Astuce de plus: chaque parent a demandé cette mission et requis deux factures séparées. 50 $ de retour.

Ils ont aussi fait cela pour le stationnement à l’aéroport avec un remboursement de 100 $. Belle économie !

L'opinion de l'expert

Pour l’alimentation en voyage, il y a plusieurs moyens d’économiser grâce aux programmes de fidélité (pour les hôtels) et cartes de crédit (pour accéder aux salons d’aéroport et accumuler davantage de points à l’épicerie)! Et une économie que l’oublie souvent: celle sur les frais de conversion!

Jean-Maximilien Voisine - Président-Fondateur de milesopedia

Les salons d'aéroport

Pouvoir acccéder aux salons d’aéroport représente une importante économie dès le départ. Certaines cartes de crédit offrent un accès illimité pour le titulaire et un invité: mais pour les familles nombreuses, cela nécessitera de payer chaque accès supplémentaire. La note peut donc vite grimper!

On utilisera alors plusieurs cartes de crédit afin d’obtenir de nombreux accès:

Les hôtels

Comme l’a dit Brigitte, certains hôtels offrent gratuitement les petits-déjeuners. Pour d’autres, il sera nécessaire d’avoir un statut élevé dans le programme de fidélité: statut Platinum ou Titanium chez Marriott Bonvoy ou statut Gold et au-delà pour Hilton Honors.

Certaines cartes de crédit permettent d’accumuler 15 nuits-Élite pour permettre de progresser plus rapidement au niveau supérieur, comme la Carte Marriott Bonvoyᵐᶜ American ExpressMD.

D’autres offrent le statut Marriott Bonvoy Gold, ce qui permet, dans certains hôtels, d’obtenir un surclassement dans une chambre donnant accès au salon de l’hôtel! C’est le cas de la Carte de Platine entrepriseMD d’American Express par exemple.

Mais si vous souhaitez avoir directement accès aux petits-déjeuners gratuits, avec la Carte de PlatineMD d’American Express vous pouvez obtenir le statut Hilton Honors Gold. De quoi avoir le petit-déjeuner gratuit dans la plupart des hôtels du groupe Hilton.

Semaine Mtm Route Vignoble Spier Vaga

L'épicerie

Pour l’épicerie, on recommandera d’avoir une carte de crédit qui accumule davantage de points pour ces dépenses.

Au Canada par exemple, on utilisera la Carte American Express Or de la Banque Scotia ou la Carte Cobaltᵐᶜ American ExpressMD qui offrent 5 points par dollar à l’épicerie.

À l’étranger, la Carte Cobaltᵐᶜ American ExpressMD doit être privilégiée: c’est la seule à obtenir 5 points par dollar à l’épicerie, même à l’étranger! Et même si elle facture des frais de conversion en devises étrangères (2.5 %), vous sortez gagnant(e)!

Les frais de conversion

Enfin, si vous voyagez à l’étranger, munissez-vous d’une carte de crédit qui ne facture pas de frais de conversion pour vos dépenses en devises étrangères.

À mes yeux, le meilleur choix est la Carte Mastercard HSBC World Elite: étant une carte Mastercard, elle sera acceptée partout dans le monde!

Conclusion

Après l‘hébergement et les transports, nous avons réfléchi sur les astuces concernant l’alimentation en voyage. De bons trucs ma foi, mêlés au gros bon sens des parents. Et qui s’appliquent à toutes les familles, peu importe le nombre d’enfants.

Avouez que les missions des clients-mystères servent d’économie à la fois sur le plan de la restauration et des activités. Puis l’idée de profiter des menus du dîner au restaurant, de s’abonner aux programmes de fidélité des épiceries locales et de chercher les petits-déjeuners inclus avec l’hébergement, c’est plutôt gagnant .

Il n’y a pas de petites économies, dit-on.

Venez poursuivre la discussion sur ce sujet dans la communauté des membres de milesopedia!

Laisser un commentaire

Lectures conseillées