Offre exceptionnelle: Jusqu'à 130 000 points (650 $) avec cette carte!
payer restaurant

Arrêtez de payer pour les autres. Utilisez votre carte de crédit!

En bref On vous explique pourquoi utiliser votre carte de crédit dans vos commerces et ne passez plus à côté des avantages des cartes de crédit !

Inutile de tourner autour du pot: à chaque fois que vous réglez vos achats avec autre chose qu’une carte de crédit premium, vous payez pour les bénéfices des autres, leurs milles, leurs assurances et leur cash-back. Laissez-nous vous expliquer pourquoi vous devez utiliser votre carte de crédit.

Anatomie d’une transaction par carte de crédit

Payer par carte de crédit c’est simple, presque naturel, mais en coulisses c’est compliqué. Que se passe-t-il vraiment lors d’un achat?

applewatchpay

  • Le commerçant vous présente son terminal de paiement affichant le montant de votre transaction
  • Vous insérez ou tapez votre carte— ou votre Apple Watch, si vous savez vivre avec votre époque et privilégiez une meilleure sécurité de vos transactions (tokenisation)
  • L’information est envoyée au fournisseur de services marchands du commerçant
  • Le fournisseur de services marchands relaye l’information auprès du réseau de paiement (American Express, Visa ou MasterCard)
  • Le réseau de paiement consulte la banque émettrice de votre carte pour verifier sa validité, votre plafond de dépenses et les informations de sécurité
  • La banque émettrice retourne alors son autorisation qui transite par le même chemin jusqu’au terminal du commerçant qui commence a imprimer le ticket le la transaction — le cas échéant, votre montre tapera deux fois votre poignet pour confirmer que tout est beau !

Sans surprise, toutes ces operations ont un coût pour le commerçant, dont le montant est essentiellement déterminé par les frais perçus par le réseau de paiement — le taux d’interchange — augmentés de divers frais accessoires, nettement moins élevés, dont ceux facturés par le fournisseur de services marchands lui-même.

Le taux d’interchange

Ce fameux taux d’interchange coûte au commerçant environ 2% de toutes ses ventes payées par cartes de crédit. Ce coût varie toutefois en fonction du type de commerce, du montant des achats et surtout du type de carte.

Pour American Express le taux est de 1.60 à 2.40% et dépend du type de transaction et de son montant — les transactions de plus de 200$ dans les restaurants sont assujetties aux taux les plus élevés.

Pour toutes les autres cartes, le taux dépend type de carte, du volume de transactions et du type de transaction (carte présente ou non, par exemple). Ainsi pour Visa, le taux pour une vente de détail va de 1.42% pour une carte de base, à 1.61% pour une Visa Infinite et 2.08% pour une Visa Infinite Privilege. Pour MasterCard, le taux va de 1.44% à 2.06% pour une MasterCard World Elite.

La conclusion est inévitable…

Vous l’aurez compris, les commerçants n’ont d’autre choix que d’absorber ces coûts d’interchange en augmentant globalement leurs prix pour tous leurs clients. Ainsi, un client qui règle ses achats en cash paye les belles primes Aéroplan de celui qui va utiliser sa carte  Visa Infinite Privilège en main. C’est cruel pour les vestales de la petite monnaie et d’Interac, mais c’est comme ça, alors autant jouer le jeu — et nous sommes là pour vous aider à le jouer à fond!

Bonus avec le témoignage de Jean-Francois sur Facebook en réaction à cet article:

Tellement vrai. Et il faudrait alors plutôt parler de la gestion de la carte de crédit comme une carte de paiement. Car ce n’est pas parce que l’achat est payé avec une carte de crédit que l’on paye des intérêts. La majorité d’entre nous collectionneurs de milles ne payons jamais les frais d’intérêt. Perso je vois mon plastique davantage comme une carte de paiement. Je n’ai pas la AppleWatch mais j’utilise ApplePay constamment et j’adore cette option. De plus avec l’app d’Amex qui est géniale, j’ai une notification instantanée de tous les achats quelque soit le médium (physique, en ligne, paiement mensuel pré autorisé,…). Si pratique que je suis avisé sur le champ de toutes transactions suspectes ou frauduleuse.

Jamais l’argent comptant ne procure autant de bénéfices (trouble de se le procurer [guichet automatique], gestion de la monnaie,…). Et l’article ne parle même pas des autres avantages (risque zéro en cas de vol ou perte [protection inexistante avec l’argent comptant], garantie prolongée [absent avec le comptant]).

Pour toute personne capable de gérer son crédit (éviter de s’endetter) la carte de paiement surpasse tous les autres modes de paiement. Ne reste qu’à assumer et à tout payer avec même les paquets de gomme ou le 0.50$ du parcomètre.

 

Laisser un commentaire

Lectures conseillées