Accueil / Académie / Astuces de Travel Hacking / Voyager en avion avec un bébé

Voyager en avion avec un bébé

J’ai entendu cette phrase des dizaines de fois:

Tu verras, lorsque vous aurez un bébé, vous ne pourrez plus voyager.

Au début, je prenais cette phrase à la légère…

Voyager en avion avec un bébé

Avec un bébé “en route”, des questions “existentielles” ont pris place dans ma tête:

  • Notre passion, les voyages, va-t-elle disparaître avec l’arrivée de notre bébé?
  • Notre vie de voyageur va-t-elle devenir un enfer?
  • Comment changer un enfant dans un espace aussi réduit que des toilettes d’avion?
  • Comment allons-nous de nouveau pouvoir être surclassés en Affaires avec un bébé dans nos bras?
  • A partir de quel âge un enfant peut-il gagner des miles?

Blague à part, voyager avec un bébé (0 à 2 ans) peut être un stress pour de nombreux parents. Je vais donc tâcher de vous éclairer de mon expérience des 12 derniers mois.

En effet, notre fille Alexandra a déjà réalisé 19 vols (dont 3 A/R transatlantiques et 2 A/R transcontinentaux)… et en a 8 autres qui sont programmés cette année. 34 456 miles parcourus soit près d’une fois et demi le tour de la Terre!

voyage alexandra
Alexandra – 12 mois – 18 vols

La réservation du billet de bébé: en argent

Bon nombre de compagnies facturent le fait d’emmener un bébé sur vos genoux sur des vols internationaux. Le prix n’est généralement pas très élevé (environ 10% du prix d’un billet adulte).

En ce qui concerne Air Canada, vous trouverez toutes les règles tarifaires sur cette page et dans le tableau ci-dessous:

tarifs air canada
Les règles tarifaires d’Air Canada pour les bébés

La réservation du billet de bébé: en miles

Qu’en est-il d’une réservation faite avec des miles sur Aéroplan?

Pour des vols domestiques, vous n’avez rien à payer. Juste le signaler à la compagnie pour que votre bébé soit ajouté sur la réservation.

Pour des vols internationaux, vous pouvez régler en miles Aéroplan ou en argent (je vous conseille en argent afin de conserver vos miles). Dans tous les cas, vous devrez appeler Aéroplan – une fois votre propre réservation effectuée – afin d’ajouter votre bébé à votre prime aérienne.

 

aeroplan bébé
Le prix du billet de bébé sur Aéroplan

Voyager en classe affaires avec un bébé

Voyager en classe affaires est tout à fait possible avec un bébé. Rien ne l’interdit: vous pouvez donc réserver votre billet en le payant ou avec vos miles, les mêmes conditions s’appliquent pour le vol de votre bébé en classe affaires.

J’ai par exemple payé 100$ afin que mon bébé voyage avec moi en classe affaires sur Swiss vers l’Europe pendant les fêtes de fin d’année.

bébé classe affaires
Alexandra en classe affaires de Swiss – ZRH-YUL

Par contre n’espérez pas vous faire surclasser d’économie à affaires…! Au mieux ce sera vers la premium économie / économie confort si les besoins opérationnels le justifient.

A l’aéroport avec un bébé

Le moment le plus stressant pour des parents: l’arrivée à l’aéroport! Entre les bagages, la poussette, le siège auto, les files d’attente, les contrôles de sécurité…et bébé qui commence à avoir faim, la panique peut vite s’installer!

bagages bébé
Les bagages typiques lorsque l’on rentre de France après Noël…

Enregistrement des accessoires de voyage de bébé

Sachez que la plupart des compagnies autorisent sans surcoût l’enregistrement d’une poussette et d’un siège auto.

Attention cependant à votre type de poussette en fonction de la compagnie! Deux exemples avec Air Canada et Air France.

Air Canada
Air Canada
Air France
Air France
poussette bob revolution se
La poussette SUV d’Alexandra

Air Canada fait payer l’enregistrement d’une poussette si celle-ci est considérée “grand format” comme s’il s’agissait d’un bagage enregistré. Cependant, je dois dire qu’Air Canada ne m’a pas facturé sur mes deux vols entre Montréal et Vancouver malgré la taille imposante de notre poussette.

Vous pouvez également amener votre poussette et votre siège auto jusqu’à la porte de l’avion et les faire “enregistrer” à ce moment-là. Cela peut être pratique pour les parents qui disposent d’une poussette facile à fermer / plier.

Astuce: Vous pouvez également profiter de cette occasion pour voir avec les agents de la porte d’embarquement si le vol est complet ou non: cela vous permettrait peut-être d’emmener avec vous le siège auto (si compatible avec les sièges d’avion) et le positionner sur le siège à vos côtés… sans payer de supplément!

File d’attente spéciales avec un bébé

Sachez que pour certaines compagnies ou dans certains aéroports, des files spéciales sont réservées aux personnes accompagnées de jeunes enfants pour l’enregistrement. Cela pourrait vous faire gagner un temps précieux, notamment si votre bébé commence à s’agiter! Repérez-donc les panneaux (souvent, ce sont les mêmes files que les personnes à mobilité réduite) !

Sécurité d’aéroport avec un bébé

Il existe également des files spéciales pour passer la sécurité dans la plupart des aéroports. C’est le cas à Montréal, Toronto ou Vancouver par exemple.

Également, sachez que vous pouvez emporter des bouteilles d’eau (il suffit de dire qu’elles sont pour la préparation du biberon) ou tout autre aliment liquide en bouteille. Ces produits seront généralement soumis à un test.

Si votre bébé est sur vous dans son porte-bébé, vous pourrez généralement le garder sur vous (surtout si vous montrez aux agents qu’il est en train de dormir et que le réveiller ajoutera du stress à toutes les personnes vous entourant!).

Par contre si votre bébé est dans sa poussette, il faudra le prendre dans vos bras et plier la poussette afin qu’elle soit passée aux rayons X. Si vous êtes chanceux, elle ne passera qu’au détecteur de métaux et sera analysée par un agent.

Confort dans l’aéroport avec un bébé

Une fois les bagages enregistrés et la sécurité passée, intéressons-nous au reste du “parcours du combattant” qui vous ménera jusqu’à l’avion.

IMG_0052
Alexandra au salon Feuille d’Érable de Montréal-Trudeau

Toilettes d’aéroport avec un bébé

Généralement, la plupart des aéroports contiennent des toilettes réservées aux familles (généralement combinées à celles des personnes à mobilité réduite).

Vous pourrez ainsi prendre votre temps, dans une pièce isolée, sans avoir d’autres personnes autour de vous.

Salon d’aéroport avec un bébé

Les salons d’aéroport acceptent votre bébé à une condition: qu’il soit silencieux.

IMG_0059
Alexandra au Salon Feuille d’Érable de Montréal-Trudeau

 

Si votre bébé commence à pleurer, il sera préférable de sortir du salon et d’y revenir une fois calmé. Les salons sont toutefois une bonne option pour éviter de rester dans la cohue de la porte d’embarquement.

La plupart des salons ont toutefois une aire / salle dédiée pour les enfants. C’est le cas par exemple du salon Feuille d’Érable de Montréal, ou bien de ce salon Centurion d’American Express à San Francisco!

 

IMG_1392
Salon American Express Centurion de San Francisco

L’embarquement dans l’avion avec un bébé

En théorie, vous devriez être les premiers à embarquer dans l’avion. Mais des règles différentes s’appliquent en fonction des compagnies ou des vols.

A l’exception d’Air Canada, toutes les compagnies sur lesquelles nous avons voyagé nous ont permis de rentrer à bord en premier: c’est bien pratique pour pouvoir tranquillement installer ses affaires (sac à langer, nourriture, jouets…) sans être “bousculé” par d’autres passagers.

Air Canada appelle quant à elle les passagers en “Zone 1” et ses voyageurs fréquents en premier. Puis ensuite fera entrer à bord les familles.

Le confort et la sécurité de bébé en avion

Sièges offerts

Lors de l’achat de votre billet, il vous sera sans doute proposé un siège se trouvant en face d’une cloison sur laquelle pourra être fixée une bassinette (lit bébé).

C’est une bonne affaire car généralement ces sièges ont davantage d’espace pour les jambes et sont souvent facturés ou réservés aux passagers fréquents de la compagnie. Pour connaitre en avance les sièges disposant d’une bassinette, je vous conseille d’utiliser le site seatguru.

Toutefois, la politique est différente en fonction des compagnies. J’ai été par exemple surpris qu’Air Canada fasse payer – au moment du choix du siège – le deuxième parent pour s’asseoir à côté du parent ayant le bébé sur ses genoux. Cela ne m’était jamais arrivé, que ce soit sur Air France, KLM ou Easyjet.

IMG_0522
Avec Alexandra sur KLM en Économie-confort – Montréal – Amsterdam

KLM a été la meilleure compagnie jusqu’à présent lors de nos voyages avec bébé en famille en économie. En allant en Europe, un changement d’appareil de dernière minute (B747 vs A333) a bousculé toutes les réservations de sièges que nous avions fait (pour avoir une bassinette en classe éco).

En compensation, nous avons été “surclassés” d’économie à économie confort et un siège a été bloqué entre moi et mon épouse pour que l’on ait davantage de place avec notre bébé (photo ci-contre).

Et en revenant au Canada, un surclassement a également été fait en économie confort afin que l’on puisse profiter d’un lit bébé car toutes les autres places en économie avaient été attribuées à des passagers fréquents. Merci KLM!

Le lit bébé / “bassinette”

Jusqu’à un poids de 10kgs, vous pourrez mettre votre bébé dans un lit adapté qui sera accroché par un agent de bord lorsque l’avion sera sur son altitude de croisière.

Cependant, lorsque le commandant de bord indiquera des turbulences (signe “Attachez votre ceinture”), vous devrez reprendre votre bébé dans vos bras.

Je n’ai jamais aimé mettre Alexandra dans le lit-bébé. De plus, notre bébé étant allaité, il était plus simple pour moi de l’avoir maintenu contre moi pendant tout le vol afin de lui donner le sein au besoin. Ainsi notre bébé n’a jamais pleuré pendant tous les vols effectués en famille.

Lorsque nous avons tenté le lit, notre bébé était dérangé par différents bruits car derrière ces parois se trouvent généralement les cuisines ou les toilettes de l’avion.

IMG_0137
Alexandra dans le lit bébé de Swiss – Montréal – Zurich

Et d’un point de vue personnel, j’ai tenté de mettre Alexandra dans le lit bébé proposé par Swiss… et cela n’a jamais fonctionné: elle ne voulait pas dormir là-dedans.

Par contre, elle s’est endormie confortablement installé dans son siège de classe affaires de Swiss… déjà des goûts de luxe cette petite!

IMG_0565
Alexandra endormie en classe affaires de Swiss – Montréal-Zurich

Accessoires fournis

Les accessoires fournis pour votre bébé dépendent une fois de plus de la compagnie. Swiss, Air France, KLM et Easyjet par exemple, nous ont donné une couverture, un oreiller, un gilet de sauvetage et une ceinture adaptée au bébé.

Air Canada par contre ne nous a rien donné, même pas une ceinture en nous disant de juste maintenir le bébé contre nous. Comme je vous le dis, tout dépend de la compagnie et des politiques en vigueur.

Pendant le vol

Bougez

N’hésitez pas à vous lever, à vous balader malgré l’étroitesse des couloirs et à vous diriger vers le fond de l’avion. Vous y aurez généralement davantage d’espace et pourrez vous détendre avec votre bébé. De plus, si celui-ci gazouille, rigole ou pleure, il n’importunera pas les autres passagers.

Les repas

Si votre bébé n’est pas / plus allaité, vous pouvez demander aux agents de bord de vous faire chauffer de l’eau pour votre biberon, ou faire chauffer les repas.

Vous aurez même sûrement doit à des accessoires comme avec Swiss.

IMG_1061
Alexandra et son bavoir “Swiss” – Classe affaires Zurich-Montréal

Les toilettes

Avant de vous asseoir à votre siège, repérez les toilettes proposant des tables pour changer votre bébé. Il y en a au moins une dans chaque appareil. Éviter de jeter la couche salle directement dans la poubelle (enfermez la dans un sac plastique: les agents de bord vous en proposeront généralement avant le décollage).

Vos voisins

bebe friandisesAnticipez! Présentez bébé à vos voisins et excusez vous par avance du bruit que celui-ci peut faire. Généralement, les autres passagers sont compréhensifs (à condition que vous ne laissiez pas bébé pleurer sans intervenir!)

Ou vous pourriez faire comme cette famille qui a préparé des friandises et bouchons d’oreilles, distribués avant le décollage aux autres passagers (voir photo ci-contre).

Mes principaux accessoires de voyage

Bon nombre d’amis me demandent souvent des conseils sur les accessoires de voyage, notamment ceux relatifs à Alexandra.

Voici une petite liste de ce que j’utilise fréquemment lorsque je pars en voyage. Vous retrouverez directement les produits avec leurs liens sur Amazon.ca (c’est d’ailleurs là où j’ai obtenu les meilleurs prix).

La poussette de voyage pour bébé

La poussette que j’emporte tout le temps avec moi en avion est la Nano Stroller de Mountain Buggy. C’est celle qui est en photo devant le salon Air Canada un peu plus haut.

Mountain Buggy 2016 Nano Stroller

Elle est tout simplement géniale: elle se plie en 3 pour rentrer dans le compartiment à bagages des avions. Je peux donc l’avoir avec moi dans l’aéroport et l’emmener jusqu’à la porte (voire même jusqu’à mon siège dans les gros porteurs). Tous les agents de bord me demandent le nom de cette poussette pour la conseiller!

La poussette de grand voyage pour bébé

Nous avons également une poussette tout-terrain dont nous nous servons principalement à Montréal, mais que nous avons également emmené en voyage à Vancouver (elle a été acceptée en soute gratuitement).

BOB Revolution SE Single Stroller

C’est la BOB Revolution SE. Je ne peux que la recommander comme poussette de tous les jours, pour courir, pour aller sur une plage ou dans la neige!

Le siège-auto pour bébé

En fait il y a 2 sièges auto. Celui de la première année (que nous avons fixé sur la Bob Revolution SE et qui peut également se poser sur la Mountain Buggy Nano): le Bob B-Safe.

Bob B Safe Car Seat

Le deuxième est celui qui vient quand bébé commence à dépasser les 10-12 mois. Nous avons porté notre dévolu sur le Britax Marathon G4.1 qui est vraiment excellent.

La housse de transport du siège auto pour bébé

Car il faut bien transporter le siège auto en voyage, ce J.L Childress Ultimate Car seat bag permet de transporter n’importe quel siège auto comme un sac à dos! Très pratique pour naviguer dans les aéroports ou une fois les bagages récupérés à l’arrivée pour se rendre à l’auto de location.

J.L Childress Ultimate Car seat travel bag

En plus on peut y ranger plein de choses (couches, lingettes, accessoires) qui ne seront pas compté dans la franchise bagage puisque “le siège auto est transporté gratuitement”. Vous pouvez d’ailleurs le voir sur la photo plus haut de tous nos bagages.

Le sac de voyages pour les changes

Jean-Maximilien se voyait mal transporter en bandoulière le sac de changes que j’utilise… et qui est plutôt féminin. De plus, voyageant souvent seul, il devait avoir un sac pratique… et masculin!

Obersee rio diaper bag

Il a donc opté pour la version noire du sac à dos Obersee Rio Diaper Bag: il peut tout y mettre! Les couches, les lingettes, les biberons (dans le petit sac détachable qui permet de conserver les bouteilles au frais), son ordinateur, ses papiers, son appareil photo… Bref, son sac de gars! Vous pouvez d’ailleurs le voir sur la photo plus haut de tous nos bagages.

La station de change pour bébé

Cette station de change Skip Hop Pronto est hyper-pratique dans les espaces aussi étroits que les toilettes d’un avion. Je peux l’accrocher à mon poignet tout en ayant Bébé dans les bras pour me rendre aux toilettes.

Skip Hop Pronto

Elle a plusieurs poches, vraiment un must!

Les accroches-jouets pour bébé

C’est peut-être un accessoire tout bête, le Baby Buddy Secure-A-Toy…. mais ô combien utile dans un avion! Il suffit d’accrocher les jouets à un bout, et l’autre bout à votre poignet (ou celui de bébé)…

Baby Buddy Secure-a-toy

Fini de devoir fouiller sous les sièges (et vous ne voulez pas vraiment voir ce qu’il y a sous les sièges…) à la recherche du fameux doudou!

La chaise-haute de bébé pour les voyages

Cette chaise-haute, Mountain Buggy Pod Clip-On, s’installe sur n’importe quelle table voire même des bancs d’aéroports et se range à plat pour ne prendre que très peu de place (je le met dans le sac du siège auto).

Mountain Buggy Pod Clip-on

Alternative proposée par une amie, “My Little Seat” qui peut être trouvée chez Rose ou Bleu aux alentours de 35$ ou sur Amazon:

L’accessoire de papa en voyage

Nous avons pas mal de gadgets que nous emportons avec nous en voyage. Mais si je ne devais n’en citer qu’un: le casque Bose QuietComfort 35!

Bose QC35

Il est certes cher, mais il me coupe de tous les bruits environnants (dont bien évidemment les réacteurs d’un avion) sans pour autant nous empêcher d’entendre Alexandra. Il est juste parfait!

Conclusion

Ne vous inquiétez pas, vous pourrez toujours voyager avec votre bébé et cela se passera bien! L’important est d’anticiper et de répéter les étapes de votre voyage avant de partir. Vous serez alors préparés mentalement et saurez quoi faire!

Si vous avez des questions sur le voyage en avion avec bébé – ou d’autres questions -, n’hésitez pas à venir les poser sur le groupe facebook de milesopedia!

EnregistrerEnregistrer

À propos Audrey

Audrey Sarrat-Voisine est pharmacienne... et "travel hackeuse". Avant d'arriver à Montréal en 2011 avec son conjoint, Jean-Maximilien, elle était chef de produit marketing pour un grand laboratoire pharmaceutique français. Elle a choisi d'exercer au Québec en pharmacie communautaire et se plait à conseiller ses patients et les lecteurs de milesopedia pour tout ce qui a trait au domaine de la santé...et du voyage avec enfants ! Elle partage aussi pour milesopedia ses expériences de voyages: hôtels, restaurants, salons, destinations... tout y passe pour cette Travel hackeuse!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *