Accueil / Académie / Astuces de Travel Hacking / Pourquoi les bonus de souscription existent au Canada?

Pourquoi les bonus de souscription existent au Canada?

C’est la question qui m’a été posée sur [eafl id=4935 name=”Facebook” text=”la page facebook de milesOpedia”].

Pourquoi existe-t-il des bonus de souscription aux cartes de crédit au Canada ou aux États-Unis alors que, par exemple, en Europe il n’y en n’a pas (ou très peu) ?

Effectivement, la question peut se poser et voici la réponse.

Les frais “d’interchange”, synonymes de bonus pour vous

Les frais “d’interchange” sont ceux pratiqués par les émetteurs de cartes de crédit (Banques) vis à vis des commerçants pour que ceux-ci puissent accepter une catégorie de cartes de crédit (Visa, MasterCard, American Express…).

Voici la définition donnée par MasterCard:

“Les frais d’interchange sont versés par un acquéreur à une société émettrice et concernent une transaction effectuée au moyen d’une carte de crédit.”

“Le taux d’interchange moyen de MasterCard, pour les consommateurs, est de 1,50%, ce qui signifie que pour un achat moyen de 100$ réglé avec une carte de crédit MasterCard au Canada, les frais d’interchange sont de 1,50$.”

“De façon générale, les taux de MasterCard varient entre 1% (transactions de base de la catégorie “caritative”) et 2,49% (transactions à distance avec carte World Elite)”.

taux mastercard interchange

Sur le site de MasterCard, il est possible par exemple de connaître le taux des frais d’interchange pratiqués par MasterCard, par type de carte (base, world, world elite) et par institution financière canadienne.

Ces frais sont donc versés par le commerçant à la société émettrice (la banque) en fonction du type de carte utilisée par le consommateur (Base, World, World Elite pour MasterCard, ou Infinite, Infinite Privilège pour Visa par exemple).

Tous les consommateurs paient ces frais d’interchange

Vous le comprenez donc: si les frais d’interchange sont versés par le commerçant à la banque sur chaque transaction effectuée par ses clients dans son commerce, il est quelque part normal que le commerçant intègre dans les prix de ses produits ces différents frais.

Ainsi, tous les clients sont indirectement touchés par ces frais… sans même le savoir.

Toutefois, que vous payez avec votre carte de débit ou votre carte de crédit haut de gamme… le prix sera le même à la caisse!

Des frais d’interchange peu réglementés

Il sera plus rare à l’avenir de voir ce type de bonus….!

Jusqu’à récemment, il y avait une absence totale de réglementation concernant ces frais d’interchange. Ceux-ci étaient donc opaques et pouvaient varier en fonction de chaque commerçant.

Ainsi, les sociétés émettrices de cartes de crédit pouvaient se permettre “d’offrir” à leurs nouveaux clients des bonus de souscription et taux d’accumulation très généreux… puisqu’elles se “rattrapaient” sur les frais d’interchange facturés aux commerçants.

En 2010, le gouvernement du Canada a insisté pour la mise en place d’un code de conduite pour enlever l’opacité de ces frais entre commerçants et émetteurs de cartes de crédit.

Voyant la menace d’une réglementation des frais d’interchange, Visa et MasterCard se sont accordés en 2015 afin de limiter ces frais autour de 1,5%.

Pour vous donner un exemple, en France les frais d’interchange sont plafonnés à 0,3%… c’est donc pour cela que là-bas, il n’y a aucune carte offrant des points récompenses ou bonus de souscription !

Les bonus et taux d’accumulation des cartes de crédit

C’est pourquoi, au Canada ou aux Etats-Unis, il existe des bonus de souscription et d’intéressants taux d’accumulation de points sur les cartes de crédit.

Les titulaires d’une carte MasterCard World Elite rapportant 2% sont par exemple ceux qui bénéficient d’un des meilleurs taux d’accumulation sur le marché (la banque facture 1,96% de frais aux commerçants pour les transactions effectuées avec ce type de cartes).

Ce taux d’accumulation de points compense donc quelque part les frais que chaque client paie implicitement.

bmo world elite

Il en va de même avec les bonus de souscription… qui ont tendance à être moins élevés ces temps-ci du fait de la diminution des frais d’interchange.

Il en existe cependant encore des bons que vous retrouverez sur cette page ou au travers du palmarès des cartes de crédit Aéroplan.

Conclusion

Alors oui, tout ceci est lié à des frais que tout le monde paie… sans forcément le savoir.

Mais justement: si vous lisez milesOpedia, vous comprenez qu’il faut avoir l’une des meilleures cartes de crédit et comprendre les différents programmes de fidélité pour, au moins, avoir un retour en argent, en points ou en miles sur ce que vous payez au travers chacun de vos achats!

Celui qui ne bénéficie d’aucun retour… est celui qui paie avec sa carte de débit! Car, au final, il paiera son achat au même prix que vous, mais n’aura retiré aucun avantage avec sa carte!

Le système est fait de cette façon… et tant que ce sera ainsi, il sera nécessaire de connaitre les astuces présentées chaque jour sur milesOpedia afin d’économiser… ou du moins récupérer ce qui vous est dû!

Vous aussi vous avez une question? N’hésitez-pas à me la poser sur [eafl id=4935 name=”Facebook” text=”la page facebook de milesOpedia”]!

À propos Jean-Maximilien

Jean-Maximilien Voisine est un Travel Hacker franco-canadien qui utilise intelligemment les cartes de crédit et les programmes de récompenses pour voyager ou économiser dans la vie de tous les jours. Il conseille ses amis depuis de nombreuses années et a décidé de fonder milesopedia pour partager ses connaissances sur le Travel Hacking au plus grand nombre. Il est également un passionné d'aéronautique & de nouvelles technologies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *