Économiser sur les transactions en devises étrangères

En bref
Vous vivez au Canada et utilisez une carte de crédit pour payer toutes vos transactions courantes. Mais, qu’en-est-il lorsque vous sortez du pays, que ce soit pour vous rendre aux États-Unis ou ailleurs dans le monde ? Avant de vous dévoiler les meilleures solutions pour économiser sur les transactions en devises étrangères, un petit rappel sur les différentes possibilités pour les transactions en devises étrangères.

Les différentes possibilités de transactions en devises étrangères

Pour payer à l’étranger, plusieurs solutions existent :

  • L’échange de devises
  • Les retraits d’argent
  • Les paiements

Échanger ses dollars canadiens contre la devise du pays visité

Échanger ses dollars canadiens avant le départ permet de s’assurer de la possibilité de payer quasiment tous les marchands rencontrés… mais n’est pas la plus optimale pour plusieurs raisons.

1- Les frais d'opérations de change

Que ce soit au Canada ou à votre arrivée dans le pays visité, vous devrez échanger vos dollars canadiens contre la devise locale, ce qui engendrera des frais.

On parle de « frais de change / conversion en devises » : le bureau de change vous « vend » des devises en échange de vos dollars canadiens au taux qu’il souhaite.

Ce taux intégrera le frais de change (qui sera donc “caché”).

En comparant avec le taux du marché, vous pouvez devenir combien vous coûte approximativement cette opération.

Exemple : le taux du marché pour obtenir 1 US$ est de 1.30 CA$. Si votre bureau de change vous vend ce même 1 US$ à 1.35 CA$, cela signifie qu’il vous facture un frais de 3.8%.

Pour une transaction vous permettant d’obtenir 1 000 US$, vous devrez débourser 1 350$. Le frais de change est ici d’environ 50$.

Évitez de changer votre argent dans un aéroport. C’est une solution de dernière minute et les bureaux de change le savent bien : les frais seront bien plus élevés, que ce soit dans votre aéroport de départ ou d’arrivée.

2- Le refus de votre argent

Vous souhaitez louer une voiture ? Séjourner dans un hôtel?

Bien souvent, la carte de crédit est inévitable car elle permet d’être engagée en caution.

Il sera très rare qu’une agence de location de voiture ou un hôtel accepte de l’argent pour cela.

3- Le risque inhérent au transport d'argent

En cas de vol de votre portefeuille, aucun recours ne sera possible contrairement aux cartes de crédit !

Dans le monde entier, nous évoluons de plus en plus vers des solutions de paiement dématérialisées. Dans certains pays, l’argent comptant n’est d’ailleurs plus accepté pour des services aussi basiques que le taxi !

Toutefois, il est toujours utile d’avoir UN PEU d’argent « local » au moment de se rendre dans le pays étranger.

Personnellement, pour n’importe quelle destination dans le monde, je m’arrange pour avoir l’équivalent de 200 CA$ en devises locales, ce qui me permet de ne pas être pris au dépourvu… le temps de pouvoir retirer de l’argent une fois sur place, mais surtout de payer avec mes cartes de crédit !

Les retraits d’argent à l’étranger

Deux manières de retirer de l’argent :

  • avec une carte de débit
  • avec une carte de crédit

Vous ne savez pas quelle est la différence entre une carte de débit et une carte de crédit ? Lisez notre article à ce sujet.

Retirer de l’argent à l’étranger avec une carte de débit canadienne

La carte de débit permet d’avoir directement accès aux fonds disponibles sur votre compte-chèque ou épargne.

Attention cependant à plusieurs aspects :

  • Le réseau de votre carte (Visa / Mastercard) : certains distributeurs peuvent refuser l’un de ces réseaux.
  • Les limites préétablies : l’émetteur de votre carte limite le montant que vous pouvez retirer par retrait et/ou par semaine. Renseignez-vous avant de partir et modifiez les limites en conséquence!
  • Les frais : il y a aura plusieurs frais en fonction de votre carte :
    1. frais de change / conversion en devises : un taux décidé par l’émetteur de votre carte
    2. frais de retrait : un frais fixe par retrait ou variable en fonction du montant retiré
    3. frais de guichet : un frais fixe facturé par l’exploitant du guichet automatique / distributeur de billets

Certaines cartes de débit sont plus avantageuses que d’autres pour les retraits à l’étranger.

Par exemple, Scotia / Tangerine sont membres de la Global Alliance, un collectif de banques permettant à leurs clients de retirer sans frais dans les distributeurs de banques partenaires.

Pour le titulaire d’une carte de débit Scotia / Tangerine, il est par exemple possible de retirer sans frais de guichet dans des distributeurs de Bank of America aux États-Unis ou BNP Paribas en France.

Toutefois, les frais de conversion en devises s’appliqueront.

Retirer de l’argent à l’étranger avec une carte de crédit canadienne

Les mêmes avertissements que les retraits avec une carte de débit s’appliquent aux cartes de crédit.

Mais d’autres frais bien plus lourds s’ajouteront car la carte de crédit est principalement un moyen de PAIEMENT et non un moyen de RETRAIT d’argent !

Les émetteurs factureront alors :

  • un taux d’intérêt d’avances de fonds (entre 20-30%)
  • un frais fixe ou variable par retrait

Nous vous déconseillons donc de retirer de l’argent avec votre carte de crédit.

Cependant, si vous vous retrouvez dans une situation d’urgence et devez retirer de l’argent sur votre carte de crédit, nous vous conseillons alors de rembourser immédiatement l’intégralité de votre carte de crédit.

En effet, les intérêts d’avances de fonds commencent à courir dès le retrait tel que le rappelle dans cette infographie l’Agence de la consommation en matière financière du Canada.

Certains conseillent de se mettre en situation de créditeur au niveau de la carte de crédit afin d’éviter ces frais.

Cependant, cela ne fonctionne pas toujours – ce sera du cas par cas en fonction des institutions. De plus, si jamais votre carte venait à être compromise / piratée, le risque serait de ne pas être assuré par l’émetteur pour la portion « créditrice ».

Les paiements à l’étranger

Après les retraits, intéressons-nous au paiement avec vos cartes de débit / crédit à l’étranger.

Mais d’abord, un rappel important:

Choisissez TOUJOURS de payer en devise locale et non en dollar canadien !

En effet, le taux de change est libre… et il est TOUT LE TEMPS désavantageux par rapport à celui facturé par votre banque.

Dernièrement, en Grèce, j’ai pu constater que si je choisissais de payer en dollar canadien, un frais de conversion de 10% était alors pratiqué par le marchand.

Alors qu’en choisissant de payer en euros avec ma Carte Visa Infinite Passeport Banque Scotia… ce frais était réduit à… 0% !

Payer à l’étranger avec une carte de débit canadienne

Au même titre que pour les retraits, les paiements en devises étrangères avec une carte de débit canadienne seront impactés par les limites préétablies et différents frais.

Cependant, cela peut vous éviter de transporter de l’argent sur vous depuis le Canada, ce qui peut rassurer certains. Toutefois, nous préférerons l’autre solution : le paiement avec une carte de crédit canadienne.

Payer à l’étranger avec une carte de crédit canadienne

La plupart des cartes de crédit canadiennes vous permettront de payer directement n’importe quel commerçant à l’étranger.

Cependant, différents frais impacteront chaque transaction :

Retrait au guichet Achat avec la carte
Frais d’avance de fonds % du montant retiré et/ou frais fixe en $
Frais de conversion Entre 0 et 5% du montant Entre 0 et 5% du montant
Frais de réseau Visa / Mastercard Entre 0 et 2% du montant Entre 0 et 2% du montant
Frais d’intérêt sur les avances de fonds Entre 20 et 30% par année sans délai de grâce
Frais d’intérêt sur les achats Entre 15 et 30% par année avec délai de grâce
Frais de distributeur Entre 0 et 10$

Prenons maintenant le même tableau, avec un achat ou un retrait de 1 000$ avec les frais les plus courants des cartes de crédit canadiennes:

Retrait au guichet Achat avec la carte
Frais d’avance de fonds 7.5 $
Frais de conversion 2.5% = 25$ 2.5% = 25$
Frais de réseau Visa / Mastercard 1% = 10$ 1% = 10$
Frais d’intérêt sur les avances de fonds 20% = 17$*
Frais d’intérêt sur les achats – **
Frais de distributeur 5$
Total des frais pour 1 000$ 47.5 – 64.5$ 35$

* Les frais d’intérêt sur les avances de fonds s’appliquent dès le retrait sans période de grâce: pour les éviter, payer votre carte de crédit immédiatement!
**Nous prenons pour acquis que vous payez votre solde de carte de crédit en temps et en heure pour éviter les frais d’intérêts sur les achats. 

Vous le voyez, pour 1 000$, si vous retirez à un guichet vous paierez entre 45 et 65$ de frais ! Si vous faites une transaction, c’est 35$ de frais.

Toutefois, quelques cartes de crédit se distinguent de la compétition… pour former la meilleure solution pour économiser sur les transactions en devises étrangères.

Les deux meilleures cartes pour économiser sur les transactions en devises étrangères

La Carte Visa Infinite Passeport Banque Scotia et la carte American Express Or de la Banque Scotia font partie des seules cartes de crédit au Canada à ne facturer aucuns frais de conversion pour vos opérations effectuées en devises étrangères.

La carte American Expressᴹᴰ Or de la Banque Scotiaᴹᴰ
Frais annuels

$120

Prime de bienvenue

jusqu'à 30 000 points

Programme de fidélité

Scotia Points-bonis

Meilleure carte
  • Septembre 2019
Carte Visa Infinite* Passeportᴹᴰ Banque Scotia
Frais annuels

$139

Prime de bienvenue

Jusqu'à 35 000 points

Meilleure pour

  • Divertissements
  • Épiceries
  • Sans frais de conversion
  • Transports en commun
Programme de fidélité

Scotia Points-bonis

Frais de conversion: 0% !

Grâce à cet avantage, pour chaque transaction, vous épargnez un frais de 2.5%.

Le taux de change obtenu sera la plupart du temps très proche de celui interbancaire. Dans tous les cas, il sera bien plus avantageux que celui des bureaux de change.

Absence de transport de devises étrangères

L’une des nombreuses peurs du voyageur: se faire voler son argent !

Nous l’avons évoqué plus haut: en cas de vol d’argent liquide, vous n’aurez absolument aucun recours.

En utilisant votre carte de crédit, vous vous enlevez ce risque !

Assurance contre la fraude

Votre carte de crédit est compromise et de l’argent a été pris sur votre compte ?

Aucun problème : vous n’êtes pas responsable !

Après examen, l’émetteur de votre carte de crédit vous remboursera des sommes indûment prises sur votre compte.

Limites plus élevées

La carte de DÉBIT vous limite bien souvent tant sur les retraits que sur les paiements que vous pouvez effectuer.

Ce n’est pas le cas avec la carte de crédit : la limite sera celle établie (5 000 – 10 000 CA$…).

Accumulation de points & milles

Enfin, aspect très important pour les chasseurs de points et milles: chaque transaction sur votre carte de crédit vous permettra d’accumuler des points & milles !

Par exemple, si vous portez sur votre Carte Visa Infinite Passeport Banque Scotia pour 1 000 euros d’achats de voyages à l’étranger (location de voiture, hôtels, billets d’avions…), ce qui correspond  à environ 1 500 CA$, vous obtiendrez 2 points par dollar canadien d’achats.

Ce qui signifie que vous accumulerez 3 000 points !

Pour la carte American Express Or de la Banque Scotia, tous les achats réalisés à l’étranger rapporteront 1 point / dollar. Par contre, les catégories d’achats au Canada sont plus intéressantes: jusqu’à 5 points par dollar.

Points que vous pourrez, par la suite, appliquer facilement sur vos achats de voyages !

Conclusion

Vous le voyez: partir à l’étranger c’est prévoir ses besoins en argent !

Si la solution des paiements avec une carte de crédit ne facturant aucuns frais de conversion en devises étrangères est idéale, il ne faut pas mettre d’autres options de côté, pour toutes les raisons invoquées ci-dessus.

La carte American Expressᴹᴰ Or de la Banque Scotiaᴹᴰ
Frais annuels

$120

Prime de bienvenue

jusqu'à 30 000 points

Programme de fidélité

Scotia Points-bonis

Meilleure carte
  • Septembre 2019
Carte Visa Infinite* Passeportᴹᴰ Banque Scotia
Frais annuels

$139

Prime de bienvenue

Jusqu'à 35 000 points

Meilleure pour

  • Divertissements
  • Épiceries
  • Sans frais de conversion
  • Transports en commun
Programme de fidélité

Scotia Points-bonis

2 commentaires sur “Économiser sur les transactions en devises étrangères

  1. Une option intéressante et sans frais annuel est la carte Platine Mastercard de Rogers. Malgré les frais de conversion d’environ 3,3%, on nous redonne 3% en argent pour chaque transaction en devise étrangère (on fini par payé seulement 0,3%). De mon côté, considérant que j’utilise très rarement cette carte (seulement à l’étranger), c’est donc plus avantageux que les 2 autres que vous recommandez en raison des frais annuels.

    1. Effectivement, pour des personnes qui ne veulent:
      – pas de points-voyages
      – pas d’accès à des salons
      – pas de frais annuels (et conservent donc leur carte d’année en année)
      … la carte que vous proposez est une éventualité !

      Les cartes recommandées ont des frais annuels, mais s’accompagnent également de primes de bienvenue. Par exemple, la Passeport offre 25 000 points (soit 250$) ainsi que 6 accès aux salons d’aéroports, mais a un frais de 139$. Surtout, on peut l’utiliser tous les jours pour continuer d’accumuler entre 1-2 points/$ en fonction des endroits (l’Amex Or Scotia permet même d’accumuler jusqu’à 5 points par dollar). Donc pas seulement utile qu’en voyage !
      Et n’oublions pas les assurances procurées pour les voyages / locations d’auto. Ce qui n’est pas négligeable.

      Bref, chacun doit faire en fonction de ses besoins ! 🙂

Laisser un commentaire